Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

4 manières de remercier en espagnol

4 manières de remercier en espagnol, vraiment ? Ne pourrait-on pas s’en tenir à un simple « gracias », connu et compris de tous les hispanophones même débutants ? En...

Publié par Elodie

4 manières de remercier en espagnol, vraiment ? Ne pourrait-on pas s’en tenir à un simple « gracias », connu et compris de tous les hispanophones même débutants ? En vérité, qu’il s’agisse de s’immerger dans un nouveau pays hispanophone ou de conquérir un marché étranger, il est toujours essentiel à un moment donné de votre stratégie marketing d’enrichir votre vocabulaire disponible.

Et s’il y a bien un mot qu’on emploie quasiment tous les jours, c’est bien celui pour dire « merci » ! Cet anodin « merci » constitue en fait le jalon indispensable (c’est presque une ponctuation) de toute communication, et a fortiori de toute communication commerciale.

Si certaines civilisations l’emploient plus volontiers que d’autres (on pense par exemple à la célèbre « chaleur » immédiate des échanges américains, ou encore à la politesse plus nuancée telle qu’elle a cours au Japon), force est de reconnaître que « merci » porte une valeur universelle d’attention à l’autre et au service petit ou grand qu’il nous a rendu.

Or l’espagnol compte aujourd’hui plus de 500 millions de locuteurs, y compris en Afrique (Guinée Equatoriale) et aux Etats-Unis (en particulier au Texas, en Californie et au Nouveau-Mexique). Il apparaît donc essentiel de savoir user de variations bien maîtrisées pour remercier son interlocuteur hispanophone : c’est là tout l’intérêt de cet article, qui détaille pour vous par le menu 4 manières de remercier en espagnol.

 

1. Utiliser : “Gracias”

Naturalmente, en première position arrive le très célèbre « Gracias » ! Mais alors que tant de mots sont transparents en passant du français à l’espagnol et vice versa, pourquoi « gracias » semble si éloigné morphologiquement de notre « merci » ?

En réalité, le mot français équivalent, « grâces » existe bel et bien en français. « Grâces » et « gracias », toutes deux substantifs féminins pluriels, sont d’ailleurs issues de la même racine en latin classique : « gratia ». Une formule vieillie en français, « mille grâces », désigne d’ailleurs encore dans des livres du XIXe siècle un remerciement appuyé. Cette racine « gratia » signifie « reconnaissance ». En français courant, elle n’est demeurée que dans la formule religieuse de « l’action de grâces », qui consiste à exprimer sa gratitude envers Dieu. Un dérivé plus lointain, passé dans le langage courant, est l’expression « grâce à ».

En revanche, le catholicisme a laissé son empreinte plus profondément encore en Espagne qu’au pays de Voltaire. Résultat ? Les « grâces » divines servent toujours au quotidien, avec ce « gracias » qu’on utilise machinalement sans plus en interroger l’origine.

Comme notre « merci », « gracias » s’utilise partout, tout le temps, dans tous les pays hispanophones, pour exprimer sa reconnaissance à quelqu’un pour un geste accompli ou un service rendu. Si le cadre est informel, un « gracias » simplement suivi d’un prénom fera très bien l’affaire. En revanche, un contexte plus formel appellera un « gracias señor » ou un « gracias señora ».

Gracias
source : adobe stock
À lire aussi : Nom article + lien

 

2. Les variantes appuyées de « gracias »

Il est possible que vous ayez besoin d’exprimer un merci plus appuyé. Autant un « gracias » suffira pour acheter une baguette de pain, remercier quelqu’un qui nous a tenu la porte etc., autant vous aurez certainement envie de faire un effort lexical supplémentaire si votre interlocuteur s’est vraiment impliqué.

On pense donc spontanément au « muchas gracias ». Il est l’équivalent de notre « merci beaucoup », à ceci près que leur teneur grammaticale est différente : en effet, merci beaucoup est une locution associant une interjection et un adverbe, tandis que « muchas gracias » est un groupe nominal qui signifie littéralement « de nombreuses grâces ».

Encore une marque, s’il en était besoin, des différences de syntaxe (et, partant, de découpage du réel) parfois singulièrement profondes entre des langues indo-européennes pourtant voisines et issues de la même racine latine.

Vous voulez encore en faire plus ?
Optez alors pour un très démonstratif « muchísimas gracias » (équivalent de « merci infiniment ») ou encore pour l’hyperbolique « mil gracias » (mille mercis) ou le sentimental « gracias de todo corazón », qui vous implique très directement.

Mais si on veut montrer combien on a apprécié le geste ou l’attitude de quelqu’un à notre égard, un moyen éloquent peut souvent être de nommer explicitement le geste ou l’attitude que l’on a apprécié, juste après le remerciement en lui-même. Cela lui donne immédiatement une touche plus personnelle, la personne en face n’a pas l’impression de recevoir un message automatique, mais au contraire bien une marque d’attention sur mesure.

Exemple
Dans un contexte commercial on utilisera avec profit des formules comme « gracias por su confianza » (merci de votre confiance) ou « gracias por elegirnos » (merci de nous avoir choisis). Dans un contexte plus informel, on emploiera le tutoiement : « gracias por tu invitación, por los regalos » (merci pour ton invitation, merci de tes cadeaux), « gracias por confiar en mi » (merci de m’avoir fait confiance).

 

3. Les variantes verbales de « gracias »

Les variantes verbales de « gracias » constituent la troisième grande manière de remercier en espagnol. Elles tournent autour du verbe « agradecer ». Contrairement à la voix passive du verbe français « je vous remercie », en espagnol le verbe « agradecer » se trouvera le plus souvent à la voix passive. Ainsi est-il courant d’entendre ou de lire dans la langue de Cervantès « Estoy muy agradecido » (je vous suis obligé, je suis très « remerciant »).

C’est la même chose que « gracias », mais sous une forme plus idiomatique, et qui vous permet de varier les plaisirs, en particulier avec un interlocuteur régulier avec lequel vous souhaitez tisser un lien durable et personnalisé. Contrairement au plus rapide mais aussi plus impersonnel « gracias », « estoy muy agradecido » est une formulation qui permet d’impliquer davantage celui qui parle avec la présence de la première personne.

Si c’est au contraire votre interlocuteur que vous voulez placer au cœur de votre phrase et du message que vous voulez lui faire passer, vous pouvez alors employer la voie passive, même si elle est un petit peu moins intuitive dans ce contexte. Cela donne par exemple « Se lo agradecemos » (version formelle par la présence du nous et du vouvoiement de l’interlocuteur) ou encore « Te lo agradezco » (version informelle plus directe : je te remercie).

 

4. Dire merci en espagnol grâce à des compliments

Il semblerait que nous ayons fait le tour des principales variantes de « gracias »… Alors, rideau ? Pas tout à fait, la langue espagnole n’a pas dit son dernier mot ! En effet, si vous voulez remercier quelqu’un tout en le valorisant, il vous reste l’option des compliments ! Attention toutefois, ceux-ci sont à manier avec précaution, dans la mesure où ils impliquent très directement (même si c’est positivement) la personne visée.

Il semblera donc judicieux de les réserver à la sphère privée, ou à des messages marketing volontairement disruptifs, adressés à un public jeune le plus souvent surtout si ces compliments sont associés à un tutoiement ou à un ton savamment provocateur. La particularité de cette quatrième manière de remercier en espagnol ? Le mot phare « gracias » disparaît des formulations proposées. C’est en fait un atout pour vous si vous voulez enrichir votre vocabulaire et varier ainsi les manières de vous adresser à vos interlocuteurs hispanophones.

D’ailleurs, remercier en complimentant la personne à qui l’on parle est une pratique très répandue en Espagne. La palette d’expressions disponibles est en fait aussi vaste que celle des attitudes ou actions envers lesquelles on veut exprimer sa reconnaissance.

Toutefois, si l’on tend bien l’oreille, on entendra souvent, dans les rues madrilènes ou dans les cafés de Saragosse « Eres muy amable ». On pourrait le traduire par « tu es très aimable », ou plus vraisemblablement « c’est très aimable à toi », « c’est très gentil de ta part. Cette formule peut aussi bien se suffire à elle-même que s’accompagner d’un merci standard : « Gracias, eres muy amable ».

Vous voulez une version beaucoup plus personnelle ? Osez le très démonstratif « Eres un amor » (tu es un amour). Il est efficace, chaleureux, évite une énième répétition de « gracias »… mais attention à assumer pleinement la réaction émotionnelle qui peut s’ensuivre chez votre interlocuteur !

Sinon, tenez-vous en à une compétence professionnelle, une qualité relationnelle, un don d’un moment que vous voulez saluer chez cette personne. L’avantage de cette quatrième manière de remercier est qu’au contraire d’un « merci » qui marque généralement la fin d’une transaction, un compliment bien choisi peut au contraire montrer à votre interlocuteur que vous souhaitez entamer une nouvelle dimension de votre relation.

Compliment
source : freepik
À lire aussi : Nom article + lien

Gracias, muchas gracias, gracias por su confiancia, eres muy amable… Si vous avez bien lu, de nombreux mots et locutions espagnoles tournent déjà dans votre tête, n’attendant plus que le bon moment et le bon interlocuteur pour éclater au grand jour !

On l’a vu au fil de cet article : bien user d’une langue, ne serait-ce que pour un simple « merci », ne se borne pas à avaler un dictionnaire tel quel. Encore faut-il connaître les tournures grammaticales les plus idiomatiques (parfois fondamentalement différentes de celles de notre langue maternelle) ainsi que les contextes précis dans lesquels les utiliser à bon escient.

Vous avez des contenus texte à traduire ? Tournez-vous en toute confiance vers les traducteurs professionnels, experts en traduction web, traduction technique aussi bien qu’en transcréation, tels que vous les trouverez chez Traduc.com

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

SE Ranking : un outil SEO complet pour suivre votre positionnement et vos concurrents

Tour d’horizon des fonctionnalités de SE Ranking pour gérer votre suivi de positionnement, l’analyse de vos concurrents et la recherche de mots clés. L’article...

Publié le par Estelle Raffin
Webmarketing

Twitter va relancer la certification des comptes

Le réseau social va relancer cette fonctionnalité, qui avait fait polémique par le passé. Elle s’accompagnera de guidelines pour apporter plus de...

Publié le par Alexandra Patard