Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Freelance : quelle assurance professionnelle choisir ?

Contrairement aux salariés, les freelances assument seuls la responsabilité de leur travail… et de leurs éventuelles erreurs ! C’est là qu’une assurance professionnelle pour...

Publié par Celine Albarracin

Contrairement aux salariés, les freelances assument seuls la responsabilité de leur travail… et de leurs éventuelles erreurs ! C’est là qu’une assurance professionnelle pour freelance s’avère particulièrement utile. Elle vous couvre dans différentes situations (souvent peu agréables, avouons-le), tout en étant un moyen de rassurer vos clients.

À travers cet article, Codeur.com vous propose d’y voir plus clair sur les protections offertes par une assurance professionnelle pour freelance, les situations qui peuvent la rendre indispensable, ainsi que les critères à considérer avant de souscrire à un contrat.

Bonne lecture !

 

Qu’est-ce qu’une assurance professionnelle pour freelance ?

L’assurance responsabilité civile professionnelle agit comme une bouée de sauvetage en cas d’imprévus, d’erreurs, d’incidents ou d’accidents. Que vous soyez consultant en informatique, médecin, rédacteur web ou maçon, une telle couverture est indispensable.

Elle couvre les dommages et dégâts financiers liés :

  • À votre matériel ou celui d’un client
  • À une perte importante de données
  • Au dysfonctionnement d’un de vos produits ou services
  • À un accident physique

À l’inverse, l’assurance professionnelle pour freelance ne couvre pas :

  • Les ruptures, diminutions ou annulations de contrat
  • Les conséquences liées à la publicité mensongère ou à une concurrence déloyale
  • Les retards volontaires et prévisibles dans la livraison d’une prestation
assurance professionnelle pour freelance par Assurup

Il existe des offres d’assurance en ligne spécifiques pour les freelances, comme Assurup

Assurup est une assurance en ligne experte en protection des freelances. Codeur.com l’a choisi comme partenaire en raison de son offre attractive particulièrement adaptée aux professionnels indépendants du web.

Obtenez en quelques clics un devis personnalisé pour votre contrat de responsabilité civile professionnelle et souscrivez en 3 minutes pour télécharger votre attestation d’assurance.

 

L’assurance professionnelle freelance est-elle obligatoire ?

La réponse est simple : non. Ce n’est pas obligatoire de souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle, mais c’est très fortement recommandé.

Vous connaissez le célèbre adage « ça n’arrive pas qu’aux autres » ? Il est valable pour votre activité freelance. Même si vous pensez exercer une activité exempte de tout risque, le risque zéro n’existe jamais. Nous verrons d’ailleurs des exemples où une telle protection s’avère salvatrice dans la partie suivante de cet article.

Il existe plusieurs assurances obligatoires lorsque vous avez une entreprise, comme celles concernant vos biens (pour votre voiture, vos locaux ou votre matériel). Certains métiers libéraux doivent absolument souscrire à une assurance de responsabilité professionnelle.

C’est le cas des professions dans l’univers du médical, par exemple. Pour ces activités spécifiques, il existe des organismes de protection spécialisés, qui connaissent les risques des fonctions médicales. Généralement, ces assureurs proposent aussi une assistance juridique.

Bon à savoir
Si vous travaillez chez vous, attention aux conditions de votre assurance habitation. Il se peut que celle-ci ne couvre pas votre activité de freelance. Si votre maison ou appartement subit un dégât à cause d’une mission professionnelle, il se peut que l’assureur refuse de vous indemniser. Pensez à vous renseigner. Certaines assurances habitation proposent une option supplémentaire pour couvrir votre bureau à domicile.

 

Dans quels cas l’assurance professionnelle est-elle utile ?

Impossible de lister tous les cas de figure où une assurance professionnelle pour freelance peut vous sauver la mise ! Cependant, voici quelques exemples concrets où cette protection est la bienvenue :

Dans le cadre d’une mission de consulting

Un consultant indépendant, peu importe le domaine, est amené à donner des conseils et une feuille de route à son client.

Si ce dernier applique la stratégie du consultant est que celle-ci ne fonctionne pas comme prévu, il peut se retourner contre le freelance en prétendant que sa part du contrat n’est pas remplie ou pire encore, qu’il a nui à son activité.

Vous êtes consultant et souhaitez protéger votre activité de freelance ? Souscrivez à une assurance professionnelle en moins de 3min !

Dans le cadre d’une mission « sur le terrain »

Un freelance dans l’univers du BTP peut être amené à employer de la main-d’œuvre pour l’aider sur un chantier. Imaginons qu’un des collaborateurs se blesse… C’est l’assurance professionnelle qui va couvrir les frais médicaux et éventuelles ITT.

De même si, durant le chantier, le freelance ou l’un de ses prestataires commet des dégâts, c’est cette protection qui va permettre de dédommager le client.

En cas d’accident occasionné par le freelance

Vous êtes photographe ou vidéaste freelance…. Durant un événement, un invité se prend les pieds dans les câbles de vos appareils électroniques et se fait mal. Vous serez responsable, mais ce sera à votre assurance professionnelle de couvrir les frais médicaux.

On peut aussi prendre l’exemple d’un client qui se blesse durant une session d’entraînement dispensé par un coach sportif ou un professeur de yoga. Encore une fois, c’est votre protection qui va prendre en charge les frais d’indemnisation, médicaux et/ou de justice.

La Responsabilité Civile professionnelle vous protègera des accidents.

En cas d’erreur involontaire du freelance

Personne n’est parfait et nous commettons tous des erreurs. Même les freelances expérimentés ! C’est humain.

On peut citer l’exemple d’un webmaster ayant oublié de corriger toutes les failles de sécurité d’un site internet avant de le livrer au client. Si ce dernier subit une cyberattaque, il peut tenir le freelance pour responsable.

En cas d’erreur involontaire du freelance

 

Pourquoi souscrire à une assurance professionnelle freelance ?

En dehors de la protection qu’une couverture professionnelle vous assure en cas de litige, dégât ou blessure, souscrire à un tel contrat s’avère utile pour :

Rassurer les clients

Certaines entreprises exigent désormais que vous ayez une assurance pro en bonne et due forme avant de signer avec vous. C’est une manière de se protéger dans le cas où vous commettiez une erreur ou un préjudice.

Profiter de conseils juridiques

Certains assureurs proposent une assistance ou protection juridique. Vous pouvez ainsi faire relire ou approuver vos contrats de prestation à des spécialistes du droit avant signature.

Faciliter vos emprunts

Si vous avez besoin d’investir dans du matériel ou des locaux pour votre entreprise, votre banque risque de vous demander un justificatif d’assurance professionnelle.

Le saviez-vous ?
Vous pouvez obtenir une attestation d’assurance professionnelle en 3 minutes avec notre partenaire Assurup. Souscrivez à une RC Pro en ligne et téléchargez votre attestation depuis votre espace personnel. Simple et rapide !

Eviter les impayés

Grâce à la protection juridique incluse dans certains contrats, vous bénéficiez de précieux conseils et de ressources pour récupérer vos paiements.

Prévenir les risques cyber

Peu importe votre activité, vous travaillez forcément avec des outils informatiques, ce qui vous expose aux attaques malveillantes. Vous pouvez perdre des données ou devoir faire appel à un professionnel pour retrouver toutes vos ressources. Une couverture professionnelle peut vous protéger des dommages liés à de telles attaques.

Prévenir les risques cyber

Comment choisir son assurance professionnelle en tant que freelance ?

Vous souhaitez souscrire à une assurance pro pour freelance, mais vous ne savez pas comment choisir ? Il est vrai que l’offre est assez importante et que chaque organisme dispose de plusieurs niveaux de garantie.

Pour vous aider à choisir celle qui sera adaptée à votre activité et vos besoins, voici 5 critères à prendre en compte :

1. Vos risques spécifiques

L’une des premières choses à faire est d’examiner les risques spécifiques inhérents à votre activité. Est-ce que vous devrez couvrir des risques matériels, humains, cyber, administratifs, juridiques… ?

Évidemment, cela va dépendre de votre métier et des endroits où vous l’exercez. Si vous restez essentiellement chez vous et que vous n’embauchez pas de prestataires / salariés, vous aurez moins de risques à couvrir qu’un freelance qui va souvent chez le client et utilise du gros matériel.

2. Le volume et le type de clients

Autre chose à prendre en compte : le profil et le nombre de vos clients. Plus vous avez de clients, plus vous prenez des risques.

Par ailleurs, si vous travaillez avec des groupes importants, des entreprises de construction ou des organismes qui œuvrent dans des domaines sensibles (comme le médical ou la sécurité), vous aurez besoin d’une protection renforcée.

En effet, ce type de clientèle a souvent des obligations contractuelles strictes. Sans compter qu’ils peuvent mettre à votre disposition du matériel et des ressources coûteux. En cas de problème ou de réclamation, le coût peut être élevé pour votre petite structure. Mieux vaut être bien protégé.

3. Le niveau de couverture

Suite à l’analyse précise de vos besoins, veillez à ce que l’assurance professionnelle freelance choisie propose différents niveaux de couverture. L’objectif est de trouver la formule avec le meilleur rapport protection / prix.

Inutile de souscrire à une offre contenant de hautes garanties matérielles si vous travaillez uniquement avec votre PC, dans votre salon. Et inversement ! Préférez booster la protection si vous vous déplacez régulièrement sur des chantiers.

4. Les exclusions

Comme pour tout contrat, vous devez lire les petites lignes… Quels sont les critères d’exclusion ? Ce serait dommage de découvrir que vos missions et que des risques propres à votre activité ne sont pas couverts par votre assurance pro…

Pensez donc à vous renseigner sur les conditions à remplir pour percevoir des indemnités, ainsi que les situations où vous ne serez pas remboursé.

5. L’expérience de l’assureur

Un autre élément à prendre en compte lors du choix de votre assurance responsabilité civile professionnelle est l’expérience de l’assureur. Posez-vous ces questions :

  • Depuis combien de temps est-il sur le marché ?
  • Couvre-t-il d’autres freelances ou entreprises de votre secteur d’activité ?
  • Quelle est sa réputation en matière d’indemnisation ?
  • Est-il spécialisé dans des professions particulières, et notamment sur votre métier ?

Plus l’assureur est expérimenté et spécialisé, plus il saura vous accompagner dans le choix d’une formule adaptée à vos besoins.

l’expérience de l’assureur

 

Quel est le tarif d’une assurance professionnelle freelance ?

Le prix de votre couverture professionnelle va évidemment dépendre du niveau de protection souhaité, mais aussi des risques liés à votre activité. Certains assureurs prennent aussi en considération la taille de l’entreprise et le chiffre d’affaires déclarés dans le calcul de votre cotisation.

Lorsque vous exercez une activité très peu risquée, avec peu de déplacement et des clients au profil non-sensible, comptez environ 20€ par mois. Mais si vous avez besoin d’une protection renforcée, les formules peuvent aller jusqu’à 50€/mois.

N’hésitez pas à faire des devis en ligne et à utiliser des comparateurs pour choisir la formule au meilleur rapport qualité/prix.

À savoir
Vous pouvez souscrire à un assurance professionnelle RC Pro à partir de 15,44€/mois avec Assurup. C’est aujourd’hui l’une des meilleures offres du marché ! Codeur.com a donc sélectionné ce partenaire pour proposer à ses freelances une assurance de qualité, à moindre frais. 👉 En savoir plus 👈

 

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, les tarifs d’une assurance professionnelle pour freelance sont assez avantageux. Le ratio bénéfice / prix est largement en votre faveur. Il serait donc dommage de passer à côté d’une bonne protection pour des raisons économiques !

 

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

TikTok : comment trouver les musiques et hashtags les plus utilisés

TikTok permet de suivre en détails les tendances actuelles sur la plateforme via son Creative Center. L’article TikTok : comment trouver les musiques et hashtags les...

Publié le par Heloise Famie-Galtier
Webmarketing

Instagram lance un sticker pour ajouter des sous-titres dans les Stories

Un sticker Captions pour générer des sous-titres automatiquement est disponible sur Instagram dans les pays anglophones. L’article Instagram lance un sticker pour ajouter...

Publié le par Lucie Dorothe