Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

14 inspirations pour des call-to-action qui font mouche

Pensez à tout ce que vous avez acheté sur le web, aux différents abonnements auxquels vous avez souscrits : il y a de grandes chances que vous soyez passé par un...

Publié par Leo Chatillon

Pensez à tout ce que vous avez acheté sur le web, aux différents abonnements auxquels vous avez souscrits : il y a de grandes chances que vous soyez passé par un call-to-action pour en arriver là.

Les call-to-action (CTA) sont des outils marketing indispensables sur Internet, qui permettent de convertir de nombreux visiteurs en clients s’ils sont utilisés dans le respect de certaines bonnes pratiques.

À travers 14 exemples, nous vous présentons aujourd’hui des call-to-action inspirants et bien pensés qui vous aideront à faire mouche avec vos propres CTA, et ainsi booster le taux de conversion de votre site.

 

1. Le call-to-action qui exprime un bénéfice concret

Pour cliquer sur un call-to-action, un internaute doit être convaincu qu’il va obtenir quelque chose en retour.

C’est une règle générale en marketing : le client est moins intéressé par le produit lui-même que par les bénéfices concrets qu’il peut en tirer.

Evernote a su respecter cette règle à la lettre :

« Souvenez-vous de tout » : voilà un bénéfice qui parle à tout le monde. Car nous savons tous à quel point il est fréquent d’oublier des choses, même les plus importantes, que ce soit au travail ou ailleurs.

En nous promettant de nous aider à ne plus perdre la mémoire, le call-to-action d’Evernote suscite une forte envie, incitant à télécharger l’application.

Besoin d’un freelance ?
Trouvez gratuitement un prestataire disponible pour vous aider

2. Le call-to-action qui rassure

Sur le web, il est indispensable de rassurer vos clients pour gagner leur confiance. C’est particulièrement le cas pour les services avec abonnement, qui ont tendance à effrayer les internautes.

Et ça, Netflix l’a tout à fait compris :

Non seulement le call-to-action nous invite à profiter d’un mois d’abonnement gratuit, ce qui est très rassurant, mais la mention « Sans engagement » située juste au-dessus termine de nous convaincre que cela vaut le coup de cliquer sur le bouton.

Aucun doute que la finesse de ce CTA a fait gagner de nombreux abonnés à Netflix.

 

3. Le call-to-action qui intrigue

Si exprimer clairement un bénéfice est toujours une bonne idée, jouer la carte du mystère peut aussi être efficace : en intriguant le visiteur suffisamment, il peut cliquer sur un CTA sans même savoir de quoi il s’agit.

L’agence de web design Huemor l’illustre parfaitement :

La page d’accueil est pour le moins surprenante, puisqu’elle propose une véritable scène de science-fiction : un astronaute face à une planète, et un simple bouton « Let’s Go ».

Avouez-le, vous avez une folle envie d’appuyer, sans même savoir où cela vous mène.

Bien sûr, ce type de CTA ne convient pas à toutes les activités. Mais pour une agence de webdesign, c’est une bonne occasion de démontrer sa créativité et son originalité de façon marquante.

 

4. Le call-to-action qui détonne

L’une des bonnes pratiques à suivre pour faire un call-to-action, c’est d’utiliser des couleurs qui détonnent et d’en faire un visuel accrocheur.

En effet, si votre client ne remarque pas votre CTA sur votre page web, autant dire qu’il ne sert absolument à rien.

Asos, par exemple, sait comment faire des call-to-action qu’on ne peut pas louper :

Le bleu omniprésent contraste avec les couleurs sobres du reste de la page (noir et blanc), la police et la taille des caractères utilisés attirent l’œil : bref, un CTA qui ne passe pas inaperçu et qui remplit bien son rôle.

 

5. Le call-to-action à choix multiples

Si votre activité repose sur une stratégie freemium, vous ne pouvez pas passer à côté de ce genre de CTA. Le principe est simple : quand on propose une version gratuite et une version payante de son service, on cherche évidemment à attirer les clients vers l’option payante. Le tout est de le faire avec subtilité.

Freepik le montre bien :

Il est évidemment possible de télécharger des images gratuitement, mais le design de ce call-to-action nous encourage subtilement à choisir la licence payante.

Le bouton bleu a une couleur vive et l’arrière-plan animé attire le regard, tandis que le bouton vert est moins visible  et semble se fondre dans l’arrière-plan.

 

6. Le call-to-action avec formulaire

Plutôt que de mettre un CTA qui va ensuite mener vers un formulaire, placez-le directement sur votre page d’accueil, avec un bouton d’action. Ici, l’idée est de réduire le parcours d’achat et de fluidifier l’expérience utilisateur.

Bien entendu, cette technique va dépendre de votre secteur d’activité et de vos offres, mais elle fonctionne très bien pour les agences immobilières, par exemple, comme ici :

CTA Square habitat

Square Habitat capte directement l’attention de l’internaute en lui offrant ce qu’il vient chercher. Ce dernier peut agir rapidement en recherchant un bien, ce qui minimise les chances qu’il aille à la concurrence.

 

7. Le call-to-action qui qualifie le prospect

Pratique pour gagner du temps, vous pouvez créer un appel à l’action qui demande une information préalable au prospect. L’objectif est de mieux cerner ses besoins pour lui adresser une offre sur-mesure, qui a plus de chance de le convertir.

On retrouve ce CTA sur le site de Comme J’aime :

CTA Comme J'aimes

 

Avant d’inciter les internautes à demander un devis, l’entreprise de régime cible leur objectif : combien de poids veulent-ils perdre ? Plus ou moins de 10 kg.

 

8. Le call-to-action qui valorise les engagements

Les consommateurs sont particulièrement sensibles aux valeurs et engagements des marques qu’ils consomment. Pour captiver leur attention, vous pouvez leur proposer d’en savoir plus sur vos actions sociétales, écologiques ou sociales. C’est ce que fait Blédina :

CTA Bledina

La marque alimentaire affiche clairement son engagement pour le monde de demain et les générations futures. Que ce soit par le slogan ou le visuel pleine page. Cette mise en scène donne envie de cliquer sur « En savoir plus » pour créer un lien avec la marque.

 

9. Le call-to-action qui fait référence à un point de douleur

Vos prospects ont tous UN besoin spécifique. Celui auquel votre entreprise répond en général… Alors n’hésitez pas à l’afficher en grand sur votre call-to-action, comme le fait Square en proposant « d’Optimiser son entreprise ». Une motivation qu’ont tous les chefs d’entreprise, cœur de cible de l’entreprise.

CTA Square

 

10. Le call-to-action « gratuit »

C’est un fait, le mot « gratuit » est magique ! Quand un internaute sait qu’il n’a pas besoin de sortir sa carte bancaire, il aura davantage tendance à cliquer. Alors, si vous offrez un contenu, n’hésitez pas à ajouter la mention « gratuit » dans le call-to-action, comme le fait Nintendo pour inciter les visiteurs à télécharger un fond d’écran Kirby :

CTA Nintendo

 

11. Le call-to-action avec avis clients

Nous l’avons déjà évoqué au préalable, les prospects ont besoin d’être rassurés avant de poursuivre leur parcours d’achat. Un moyen efficace de les inciter à continuer leur visite et à cliquer sur vos boutons est d’afficher votre note de satisfaction client.

Par exemple, Mon Petit Placement affiche son score Trustpilot :

CTA mon PetitPlacement

Cette preuve sociale est très rassurante pour les visiteurs. Ils voient que les clients sont majoritairement satisfaits, ce qui peut les inciter à se convertir.

 

12. Le call-to-action clair et net

Vous voulez encourager les internautes à se convertir ? Déployez un call-to-action suffisamment précis pour donner les points forts de votre offre en un coup d’œil. C’est l’option qu’a choisi Hello Bank :

CTA Hello Bank

Sur le visuel, l’utilisateur comprend que la souscription à la banque en ligne est de 5€/mois et qu’il bénéficie de 6 mois offerts. Il visualise aussi les nombreux avantages de l’offre : une carte bancaire fournie, des virements instantanés, paiements et retraits sans frais à l’étranger, etc.

Avec autant d’informations d’un coup, il peut rapidement prendre sa décision, sans être tenté d’aller voir la concurrence.

 

13. Le call-to-action avec offre promotionnelle

Tous les consommateurs sont friands de bonnes affaires ! N’hésitez pas à leur proposer un code promotionnel s’ils se convertissent, leur donnant droit à une remise, un cadeau ou un bon d’achat.

Par exemple, pour encourager les internautes à s’inscrire à sa newsletter, la marque Uniqlo offre 10€ de réduction pour un premier achat :

Uniqlo CTA

Ce qui incite fortement les visiteurs à laisser leur adresse email. Uniqlo pourra ensuite les ajouter à son listing pour les faire revenir sur la boutique en ligne et les fidéliser.

 

14. Un call-to-action avec une urgence

Ajouter un compte à rebours ou une date limite permet de susciter un sentiment d’urgence. Le potentiel client aura peur de manquer une bonne affaire et il raccourcira son délai de réflexion. Ce qui peut améliorer votre taux de conversion.

Par exemple, lorsque vous allez sur le site internet de Quickbooks, une pop-up très colorée s’ouvre avec un compte à rebours. L’entreprise propose une offre vraiment alléchante (-70 %) pendant une durée très limitée. Ce qui peut convaincre certains visiteurs d’essayer le logiciel avant qu’il ne soit trop tard !

CTA QuickBooks

 

Notre astuce

Bien sûr, il existe une multitude de manières de faire vos call-to-action, mais ces 5 idées devraient pouvoir vous inspirer. Vous pouvez aussi faire appel à un webdesigner freelance sur Codeur.com pour créer vos CTA et bien d’autres choses encore.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

La vérité sur les Pods Instagram

Si vous êtes un utilisateur d’Instagram, vous avez peut-être entendu parler des pods. Ces micro-communautés permettent d’obtenir plus de like, de...

Publié le par Charlene Vella
Webmarketing

Métiers de l’informatique : les avantages de la pédagogie par projet pour booster son employabilité

Cette méthode pédagogique, qui plonge les étudiants en immersion dans des cas pratiques et concrets, permet de leur fournir un cadre de travail similaire aux codes de l’entreprise...

Publié le par Alexandra Patard