Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Apple qualifie d’Adobe de fainéant et défit Google

D’après Wired, Steve Jobs aurait prit la parole pour remotiver son équipe après la sortie très controversée de l’iPad et aurait ainsi taillé un costard à ses...

Steve Jobs

D’après Wired, Steve Jobs aurait prit la parole pour remotiver son équipe après la sortie très controversée de l’iPad et aurait ainsi taillé un costard à ses concurrents. Alors oui tout le monde le sait, ce n’est pas le grand amour entre Apple et Adobe. La raison un petit lecteur Flash qui permet de lire bons nombres de vidéos/sites sur internet. Comme vous le savez, les produits Apple et plus particulièrement l’iPhone ne supportent pas ce langage et ne font rien pour. La raison ? D’après Steve Jobs, Adobe seraient des fainéants et pourraient prendre du temps pour débugger cette outil qui au final pourrait être quelque chose de puissant. Mais non et donc Steve Jobs prévoit la mort de ce langage dans les années qui viennent :

« Quand un Mac plante, la plupart du temps, c’est à cause de Flash. Personne n’utilisera plus le Flash. Le monde bouge vers le HTML5″

Steve Jobs ne s’est pas arrêté là et à continué en s’en prenant à son partenaire et concurrent récent Google. En effet, Steve et plus généralement Apple ne semble pas avoir digéré le fait que Google se soit initié aux téléphones mobiles en lançant le Nexus One :

« Nous ne sommes pas aller sur le marché de la recherche. Ils sont venus sur le marché de la téléphonie. Soyez assurés qu’ils veulent tuer l’iPhone. Nous n’allons pas les laisser faire »

Il y a donc de fortes chances que l’on voit dans les semaines qui viennent, Bing remplacer Google (Bing deviendra-t-il l’application par défaut sur iPhone ?)

En tout cas, ce genre de propos ne me choque pas. Quand il faut motiver ses troupes, il est obligatoire d’aller à l’essentiel même si cela peut choquer. Le but n’étant pas de casser gratuitement du sucre sur le dos de ses partenaires/concurrents mais bien de motiver son équipe et de lui rappeler qu’ils ne sont pas seuls. Si eux n’y croit pas alors il sera difficile de convaincre les autres et de donner le meilleur de soi. Surtout que ce genre de propos n’auraient jamais dû être reporté mais bon vu que c’est Steve Jobs comment s’en passer ?

Source : Wired

Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Le chef de projet web, un métier au carrefour du design, du marketing et du développement

Focus sur ce métier clé du digital, sur le quotidien de ceux qui l’exercent et sur leur intégration dans les entreprises avec trois experts de...

Publié le par Flavien Chantrel
Webmarketing

Orange annonce son propre App Shop

C’est aujourd’hui à la conférence de LeWeb que Christophe Francois, Vice Président Mobile Multimédia à Orange, a annoncé la sortie de l’App Store Shop...

Publié le par Team WebActus