Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

10 méthodes pour monétiser votre application mobile

Vous souhaitez créer une application mobile pour booster la notoriété et les revenus de votre entreprise ? Vous avez une idée unique pour aider les mobinautes ? Pensez à...

Publié par Selma

Vous souhaitez créer une application mobile pour booster la notoriété et les revenus de votre entreprise ? Vous avez une idée unique pour aider les mobinautes ? Pensez à faire appel à un développeur d’application mobile pour vous accompagner dans la mise en œuvre de ce projet.

Cependant, la question de comment monétiser votre application mobile va forcément se poser ! Il existe de nombreux moyens pour rentabiliser le développement de votre outil : achat in app, publicité, affiliation, abonnement… Découvrons ensemble 10 méthodes pour gagner de l’argent avec votre toute nouvelle application pour smartphone et tablette !

Comment monétiser votre application mobile  ?

Après avoir développé votre application mobile, la question de la rentabilité se pose ! En effet, que vous fassiez appel à un développeur freelance ou que vous preniez le temps de vous former, créer une app pour smartphone demande des ressources. C’est donc bien normal de se poser la question suivante : « Comment monétiser mon application mobile ? ».

Nous vous répondons en 10 techniques phares !

1. Proposer des achats in-app

L’une des premières idées, lorsque nous cherchons comment monétiser une application mobile, est de proposer des achats in-app. Selon la nature de votre outil, vous pourrez choisir entre deux types d’achats :

  • Consommables : les utilisateurs peuvent acheter des produits à consommer, tels que des vies ou des gemmes dans un jeu, par exemple, pour progresser. Un achat in-app s’épuise dès qu’il est consommé, mais il peut être racheté.
  • Fonctionnalités : les utilisateurs peuvent acheter des options premium. Une fois payées, elles n’expirent pas, comme les filtres supplémentaires dans une application photo par exemple.

À noter : si vous proposez une fonctionnalité multiplateforme, assurez-vous que tous les articles ou services achetables en dehors de l’application sont également disponibles sous forme d’achats in-app dans votre application.

2. Mettre en place un abonnement mensuel

L’abonnement mensuel peut faire partie d’un plan exclusivement payant ou d’un modèle freemium. Dans les deux cas, l’utilisateur règle un forfait mensuel et peut arrêter à tout moment. Cette flexibilité permet aux internautes de pouvoir tester toutes les fonctionnalités de votre application mobile durant quelques jours, afin de décider s’ils continuent leur abonnement.

D’ailleurs, s’il est important d’offrir une formule sans engagement, vous pouvez aussi proposer un forfait à prix avantageux, accompagné d’un engagement de 12 mois.

Niveau renouvellement, il existe deux méthodes possibles :

  • Abonnements auto-renouvelables : les utilisateurs paient un forfait mensuel avec reconduction tacite. C’est-à-dire qu’ils sont facturés de manière récurrente jusqu’à ce qu’ils décident d’annuler.
  • Abonnements non renouvelés : les utilisateurs achètent l’accès à des services ou à des contenus pour une durée mensuelle. Lorsque le mois est écoulé, ils doivent se réinscrire pour continuer à profiter de votre application mobile.

3. Proposer un paiement pour un accès “à vie”

Stratégie annexe aux abonnements mensuels, ou éventuellement annuels, l’accès à vie permet de vendre votre application à un meilleur prix. Beaucoup de logiciels proposent une licence « lifetime » aux utilisateurs qui ne veulent pas se soucier des renouvellements d’abonnements.

Pour qu’une telle formule fonctionne, son tarif doit être légèrement supérieur à l’abonnement maximal, de façon à être assez attractif. Cette méthode augmente naturellement le panier d’achat moyen des clients, tout en vous assurant un vivier d’utilisateurs pendant une longue période.

4. Rendre l’application payante

Comment monétiser son application mobile ? La réponse la plus évidente est de faire payer son téléchargement. Cependant, beaucoup d’applications sont gratuites, que ce soit sur Google Play ou l’Apple Store, et les utilisateurs auront naturellement tendance à se diriger vers celles-ci.

Si vous souhaitez utiliser cette technique, vous devez au choix :

  • Développer une application avec une offre unique, sans aucune concurrence et/ou apportant une très nette valeur ajoutée par rapport aux outils déjà existants ;
  • Diriger une entreprise avec une notoriété établie et une communauté soudée, prête à payer pour le téléchargement de votre application mobile.
  • Avoir un plan marketing original, intelligent et optimisé pour faire comprendre aux potentiels utilisateurs tous les avantages de votre app.

Concernant le tarif appliqué, sachez qu’en moyenne, les applications mobiles sont vendues moins de 5€ sur les stores. Si vous voulez proposer un prix plus élevé, encore une fois, veillez à ce que la valeur ajoutée soit évidente et surtout, que la concurrence propose tarifs prix similaires ou plus élevés.

5. Ajouter des publicités dans l’application mobile

De nos jours, de nombreuses entreprises comprennent que la publicité pour leur marque, leurs produits ou services est une idée ingénieuse pour améliorer leur visibilité. Et c’est une excellente opportunité pour votre application !

En proposant aux marques ou entreprises d’afficher de la publicité sur votre application, vous pourrez générer directement des revenus. Parallèlement, ces annonceurs obtiennent un volume plus important de vues et de trafic vers leur site Web ou application.

Il existe différentes méthodes de facturation pour fournir ce service, qu’il s’agisse de prépaiement ou de paiement à l’acte. C’est-à-dire que vous pouvez proposer un forfait pour un délai d’affichage (de quelques jours, semaines ou mois), mais aussi rémunérer au nombre de vues ou de clics.

Cependant, pour que cette technique de monétisation fonctionne, choisissez bien vos partenaires. Les marques, produits ou services mis en avant doivent intéresser les utilisateurs de votre application mobile. Veillez donc à promouvoir des entreprises avec un profil d’acheteurs similaire à votre audience.

6. Mettre en place de l’affiliation dans l’application

Plutôt que de la publicité directe vendue à un annonceur ou à une régie, vous pouvez opter pour l’affiliation. Comment monétiser son application mobile avec l’affiliation ? Il vous suffit de trouver un produit ou un service qui intéresse vos utilisateurs. Idéalement, choisissez une marque vendant des biens ou outils complémentaires aux vôtres. Évitez, bien entendu, les concurrents ou les entreprises sans aucun lien avec votre secteur d’activité.

Pour trouver des produits, logiciels ou services qui répondent aux attentes de votre cible, vous pouvez utiliser des plateformes comme Awin, Affilae, TradeDoubler, Effiliation ou encore NetAffiliation.

Sachez qu’Amazon et Rakuten proposent aussi des services d’affiliation. L’avantage de ces deux e-commerces est de susciter la confiance auprès des utilisateurs. Tous les internautes connaissent ces sites en ligne et seront donc plus enclins à suivre vos liens.

Néanmoins, avant de choisir la plateforme ou les produits/services à vendre, renseignez-vous sur les valeurs, besoins et attentes de vos utilisateurs.

7. Proposer une version freemium avec des fonctionnalités supplémentaires

Utilisé par de grandes applications, telles que Spotify, Dropbox ou encore MailChimp, le modèle freemium ressemble à la méthode de l’achat in app. La différence réside dans le type d’achat : en général, le modèle freemium permet de profiter de fonctionnalités supplémentaires, alors que l’achat in app se retrouve dans l’univers du jeu, pour débloquer des objets.

Une application freemium est gratuite, mais limitée. Pour débloquer toutes les options, l’utilisateur doit payer en une seule fois ou s’abonner.

Le freemium est un moyen très intelligent d’attirer les utilisateurs : après tout, cela ne leur coûte rien d’essayer ! Cette stratégie pour monétiser votre application mobile génère de la confiance et une motivation à payer pour une version beaucoup plus complète ou gratuite.

En effet, si cet essai est concluant, il est très probable que le potentiel client opte pour l’achat du pack complet.

8. Proposer une version payante sans publicité

Bien que nécessaire pour rentabiliser votre application mobile, la publicité agace parfois les mobinautes, surtout si elle entrave l’expérience utilisateur. Vous pouvez alors proposer une version de votre app, sans aucune publicité. En échange, les internautes devront s’acquitter d’un règlement, soit en une seule fois, soit sous forme d’abonnement.

Cependant, cette stratégie nécessite des tests préalables si vous voulez éviter que les utilisateurs ne désinstallent votre application. La version avec des publicités doit rester accessible et ergonomique.

9. Faire des partenariats pour promouvoir d’autres applications ou produits au sein de votre application

Comment monétiser son application mobile ? À l’aide d’un mécène ou, tout du moins, d’un partenaire. Cette collaboration peut s’effectuer selon différents paramètres, à établir au préalable au sein d’un contrat. Un partenaire peut financer votre projet à 100 %, à condition d’avoir un encart publicitaire privilégié sur votre outil, par exemple. Vous pouvez aussi, en échange, référencer ses produits et les vendre sur votre app (si celle-ci dispose d’une option e-commerce).

Vous pouvez aussi convenir d’un échange de « bon procédé » : chaque entreprise affiche une publicité pour promouvoir l’application de l’autre. Le tout est de trouver un partenariat gagnant-gagnant qui va booster la visibilité de chacun.

10. Vendre du merch à travers l’application

Vous disposez d’une identité forte ? Votre entreprise génère un sentiment d’appartenance auprès des utilisateurs ? Vendez du merchandising ou des goodies à l’effigie de votre application ou de votre marque. Par exemple, de nombreux jeux vidéo proposent des t-shirts, sweats, mugs et autres accessoires avec le logo ou les personnages principaux.

Vous pouvez aussi utiliser cette technique de monétisation si votre application dispose d’une mascotte, d’un ou de plusieurs slogans forts ou d’un thème amusant. Votre communauté sera ravie de porter vos couleurs et de reconnaître les autres adeptes de votre application mobile.

Pourquoi monétiser votre application mobile  ?

L’augmentation exponentielle du nombre d’applications gratuites disponibles sur le Google Play Store et l’App Store rend la concurrence difficile. Or, monétiser son application mobile est essentiel pour les développeurs et entreprises voulant une présence sur smartphone ou tablette. Peu importe la méthode choisie, cela permet de :

  • Générer des revenus directs : si votre application rend service aux utilisateurs, elle doit aussi vous offrir une rémunération pour les efforts fournis. La création d’un tel outil nécessite une attention permanente, c’est une activité à part entière. À ce titre, vous pouvez en tirer des revenus.
  • Rentabiliser la création et la maintenance de l’application : le développement, la maintenance et les mises à jour sont chronophages et coûtent de l’argent. La monétisation permet donc de rentabiliser votre investissement sur le moyen terme.
  • Développer de nouvelles fonctionnalités : votre application est appelée à évoluer avec de nouvelles options, une interface plus rapide, des updates de sécurité… Si vous voulez conserver vos utilisateurs, il est important d’offrir régulièrement de nouveaux services in app. Pour financer l’ajout de fonctionnalités, la monétisation est indispensable.
  • Fidéliser les utilisateurs : en offrant des fonctionnalités premium, des avantages exclusifs ou des récompenses aux utilisateurs payants, vous pouvez renforcer leur engagement et les fidéliser. Ainsi, avec des méthodes comme l’achat in app, le freemium ou les abonnements, vous conservez votre audience.

Comment choisir le format de monétisation idéal pour votre application mobile  ?

Le choix du format de monétisation de votre application mobile dépend de plusieurs facteurs, tels que :

  • Le type d’application : les jeux ont souvent un modèle freemium ou contenant des achats in app, pour permettre aux joueurs de progresser plus rapidement. Les applications de productivité aussi : les utilisateurs peuvent ainsi débloquer, à la carte, des fonctionnalités supplémentaires pour tirer pleinement profit de l’outil.
  • La concurrence : s’il existe des applications similaires à la vôtre, il convient de se calquer sur le modèle de monétisation des concurrents. Par exemple, les utilisateurs n’auront pas envie de payer une app qui est disponible gratuitement ailleurs.
  • Le profil des utilisateurs : quel est le pouvoir d’achat du public ciblé ? Une application payante ou soumise à un abonnement peut freiner les étudiants, alors que les CSP+ hésiteront moins. Surtout si l’application est destinée à une utilisation professionnelle.
  • La notoriété de votre marque : si votre entreprise arrive juste sur le marché, que votre audience vous connaît peu, mieux vaut choisir un modèle freemium, l’affichage publicitaire ou les partenariats.
  • Le modèle économique de votre entreprise : idéalement, calquez la technique de monétisation de votre application à votre business model. Par exemple, les services de streaming ou d’e-learning proposent des abonnements mensuels sur tous les supports. Si vous vendez des produits, votre application mobile devra donc inciter à l’achat de vos biens.

Notre astuce pour monétiser votre application mobile

Il est important de comprendre votre public cible et son comportement d’achat pour déterminer comment monétiser votre application mobile. Vous pouvez également tester plusieurs stratégies pour voir celle qui fonctionne le mieux et ainsi rentabiliser votre projet.

Vous souhaitez créer une application mobile ou être accompagné dans sa monétisation ? Postez votre annonce sur notre plateforme de freelance, Codeur.com, et obtenez rapidement des devis de nos développeurs professionnels.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

SEO international  : les enjeux de la traduction de vos mots clés

En termes de SEO international, quels sont les enjeux de la traduction de vos mots-clés ? Voilà que vous avez traduit votre site jusqu’à la plus petite balise h5, jusqu’au...

Publié le par Elodie
Webmarketing

Les menaces informatiques en image et en chiffres

Bon être sur Internet, n’est pas plus sur que de se balader dans la rue… enfin quoi que ! Quoi qu’il en soit, comme de partout et comme de tout temps, il y...

Publié le par Team WebActus