Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Sideloading : créer et installer des applications sans l’App Store

Sur Android, le sideloading est déjà possible depuis longtemps… Au grand regret des utilisateurs d’iPhone  ! Mais la loi européenne sur le marché numérique (DMA) risque...

Publié par celinealbarracin

Sur Android, le sideloading est déjà possible depuis longtemps… Au grand regret des utilisateurs d’iPhone  ! Mais la loi européenne sur le marché numérique (DMA) risque de changer les choses et d’obliger Apple à autoriser l’installation d’applications en sideloading.

C’est donc le moment idéal pour faire appel à un développeur mobile iOS et donner vie à votre projet d’application iPhone ou iPad !

Qu’est-ce que le sideloading  ? Quels sont les avantages et inconvénients de cette technique  ? On vous dit tout  !

Qu’est-ce que le sideloading  ?

Le sideloading consiste à installer une application sur un smartphone ou une tablette, sans passer par la boutique officielle de l’appareil (comme le Google Play Store ou l’App Store, par exemple.).

Cette méthode de téléchargement parallèle (ou latérale) offre aux utilisateurs un accès à de multiples applications smartphones. Ils peuvent télécharger des logiciels interdits par les stores officiels ou non disponibles dans leur pays.

Cette pratique s’avère utile pour les développeurs qui souhaitent s’affranchir des contraintes éditées par les magasins d’Apple et d’Android. Néanmoins, le sideloading présente des risques, aussi bien pour les professionnels qui outrepassent les conditions d’utilisation des smartphones, que pour les utilisateurs qui les téléchargent.

Les avantages de développer une application en sideloading

Apple et Android proposent tous les deux des stores et des outils pour y développer une application officielle. Pourquoi tenter de coder un outil ou un logiciel en sideloading  ? Il existe 4 principaux avantages à proposer son application mobile en dehors de l’App Store et du Google Play Store  :

Contourner les restrictions des stores officiels

Le sideloading permet aux utilisateurs d’accéder à des applications non approuvées dans les magasins officiels (en raison de restrictions géographiques ou de politiques spécifiques, par exemple). En choisissant de développer une application latérale, vous vous affranchissez de ces limitations.

Offrir des fonctionnalités ultra personnalisées

Étant donné que le sideloading permet tout, vous êtes à 100 % libre du thème, de l’interface et de la compatibilité de votre application. Vous pouvez même offrir plusieurs versions, afin que les utilisateurs choisissent celle qui convient le mieux à leurs besoins ou celle qui s’adapte à leur smartphone.

Réduire les coûts et maximiser les revenus

Pour avoir le droit de soumettre une application dans les boutiques officielles, vous devez payer une licence  : 99€ par an sur l’App Store et 25€ (en une seule fois) pour le Google Play Store.

Par ailleurs, lorsque vous générez des revenus via votre application, vous devez régler une commission de 15 % à Apple ou Android.

Ces coûts sont absents lorsque vous utilisez le sideloading. Les revenus générés par votre projet vous reviennent à 100 %.

Proposer des versions bêta

Les développeurs peuvent utiliser le sideloading pour distribuer une version bêta de leur application à un échantillon d’utilisateurs, avant le lancement officiel. Cela permet d’obtenir des commentaires et de tester leur idée dans des conditions réelles.

Image credit : Future | Alex Walker-Todd

Les inconvénients de proposer son application en sideloading

Tout n’est pas rose au pays du sideloading  ! Il existe aussi 4 inconvénients à considérer avant de développer une application latérale…

Le risque d’incompatibilité et de problèmes techniques

Les stores officiels vérifient de long en large les applications proposées. En cas d’incompatibilité, de bugs ou d’anomalies, elles sont refusées. Le développeur est informé des problèmes rencontrés et peut les corriger. Lorsque l’application est sideloadée, aucune vérification externe n’est réalisée. Si vous lancez un produit bugué, vous risquez de perdre la confiance des utilisateurs… et du revenu  !

Le risque de sécurité

L’App Store et le Google Play Store vérifient l’absence de logiciels malveillants et d’autres menaces dans les applications. Ils assument aussi la responsabilité de la gestion des droits numériques (DRM). Dans le cas du sideloading, vous êtes seul responsable de la sécurité de votre application. Et rien n’empêche des pirates de proposer une version hackée de votre outil, contenant du code infecté…

La méfiance des utilisateurs

Étant donné les risques de sécurité que représente le téléchargement d’une application parallèle, certains mobinautes refusent le sideloading. Vous risquez de perdre une partie de votre cible en proposant uniquement votre outil dans cette version.

Les risques légaux

Dans certains cas, le sideloading peut violer les conditions d’utilisation ou les politiques de sécurité du fabricant de l’appareil. Par exemple, Apple interdit le sideloading sur iOS et considère le jailbreak comme une violation de sa politique de sécurité. Le développeur peut donc encourir des risques juridiques.

Le sideloading iOS  : bientôt disponible  ?

À l’heure actuelle, le sideloading reste une pratique réservée aux mobiles Android. En effet, sur un iPhone ou un iPad, il est impossible de télécharger une application provenant d’une source externe à l’App Store. Le seul moyen d’y parvenir est de jailbreaker l’appareil.

Toutefois, la promulgation de la loi sur les marchés numériques (DMA), prévue par la Commission européenne en mars 2024, risque de changer la donne  ! Cette règlementation pourrait obliger Apple à permettre le sideloading, ce qui générerait de nouvelles opportunités pour les développeurs comme pour les utilisateurs.

Cependant, certaines rumeurs affirment que la marque à la pomme n’autoriserait le téléchargement de logiciels tiers qu’aux utilisateurs européens, et que cette nouvelle perspective ne serait déployée qu’à l’horizon 2024, au moment de la promulgation de la loi.

Les utilisateurs d’iPhone et d’iPad qui espéraient bénéficier du sideloading lors de la sortie d’iOS 17 en septembre devront encore patienter quelques mois… Vous pouvez tout de même anticiper la disponibilité du sideloading en faisant développer votre application iOS dès maintenant sur Codeur.com en faisant appel à un développeur iOS freelance.

Le sideloading Android  : toujours disponible  !

Utilisateurs de smartphones Samsung (Galaxy ou autres), Huawei, Xiaomi, Google Pixel ou autre appareil tournant sur Android, le sideloading reste permis.

Vous pouvez toujours modifier vos paramètres, afin d’installer des applications en dehors de la boutique Google Play. Tout ce que vous avez à faire est de trouver le fichier APK de l’app, de le télécharger et de l’installer manuellement.

Le logiciel fonctionnera comme si vous l’aviez téléchargé depuis la boutique officielle. Si vous cherchez à publier une application mobile sur Android sans passer par Google Play, confiez votre projet à un développeur Android freelance !

Notre astuce pour être prêt à l’arrivée du sideloading sur iOS

En tant que développeur mobile, vous avez toujours la possibilité de proposer une application en sideloading sur Android. La loi sur les marchés numériques, bientôt valable en Europe, n’y change rien. Par contre, il est temps de vous poser la question de la création d’application parallèle sur iOS…

N’hésitez pas à vous faire accompagner par un freelance en postant une annonce sur Codeur.com. Vous trouverez forcément un développeur pour vous aider à lancer ou à adapter votre application pour les iPhone et iPad  !

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

4 marques qui utilisent avec brio le storytelling

Le Storytelling est l’art de raconter une histoire afin de susciter des émotions chez le prospect ou le client. Ces émotions doivent le pousser à...

Publié le par Celine Albarracin
Webmarketing

Bientôt tous certifiés sur Twitter ?

Le compte certifié sur Twitter, toute une histoire ! D’abord réservé aux célébrités les plus connues, puis étendu de...

Publié le par Flavien Chantrel