Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Créer un site sans CMS en 2023 : bonne ou mauvaise idée ?

Avec l’avènement des outils clé en main comme WordPress ou PrestaShop, créer un site sans CMS (content management system) est une pratique peu répandue en 2023. Cela reste...

Publié par Laura

Avec l’avènement des outils clé en main comme WordPress ou PrestaShop, créer un site sans CMS (content management system) est une pratique peu répandue en 2023. Cela reste toutefois possible : certains professionnels sont experts en création de pages codées de A à Z.

Vous cherchez un développeur freelance capable de créer des sites internet sans CMS ? Trouvez la perle rare sur Codeur.com, la plateforme de référence pour le développement de votre site vitrine, blog ou boutique sur mesure.

Ci-dessous, on vous explique tout sur la création d’un site sans WordPress, Webflow, Wix ni PrestaShop. Ensuite, faites-vous votre avis sur la question grâce à notre comparatif des avantages et des inconvénients du développement sans CMS.

Comment créer un site sans CMS  ?

Les CMS sont des outils qui facilitent à la fois la mise en page des interfaces web, mais aussi la gestion des contenus dans des bases de données. Pour créer un site sans CMS, le développeur web exploite toutes les fonctionnalités de son éditeur de code.

Développer un site from scratch

En l’absence de système de gestion de contenu (SGC), vous devez créer des pages from scratch, c’est-à-dire à partir de rien. Créer un site sans CMS est périlleux si vous êtes un novice sur le web. Ce projet requiert des compétences en développement, en programmation ainsi qu’en gestion des données.

Bien entendu, il est nécessaire de savoir coder pour développer un site internet sans WordPress (ou tout autre outil de gestion de contenu). Vous pouvez télécharger en ligne un éditeur de code open source comme Visual Studio Code. Ce logiciel permet de construire, dans de nombreux langages, des sites qui s’affichent sous les principaux systèmes d’exploitation.

Un éditeur de code affiche des squelettes de pages HTML à modifier selon vos besoins. Il contient parfois des extensions, qui vous aident à créer un site responsive sans CMS. Ces outils sont plus complexes à utiliser que les plugins des principaux CMS, mais ils démultiplient les possibilités techniques des éditeurs de code.

Construire un site avec ou sans base de données  ?

Tous les sites internet ne nécessitent pas une base de données. Pour votre blog d’entreprise ou votre site vitrine, vous êtes libre de créer un site sans CMS et sans base de données ! Sa gestion sera facile et ses pages s’afficheront à la vitesse de l’éclair. Vous contribuerez à la qualité de l’expérience utilisateur.

Vous avez plutôt besoin d’un site avec une multitude de contenus et de pages, ou adapté au commerce en ligne ? Mettez en place une ou plusieurs bases de données. Elles sont indispensables à la gestion des données envoyées et reçues par le site créé sans CMS, en particulier si son trafic est important.

Néanmoins, l’utilisation d’une base de données complexifie nettement le code source de votre site internet. Un site sans base de données peut être réalisé seulement en HTML et CSS tandis qu’un site avec une base de données nécessitera l’utilisation de langages plus complexes comme PHP et MySQL. Il devient alors pertinent de se poser la question d’utiliser un CMS, sauf si vous avez des besoins vraiment spécifiques auxquels un CMS ne pourrait pas répondre.

Les avantages de créer un site sans CMS

Malgré la complexité du développement sans CMS, cette option comporte de nombreux atouts. Elle convient à certaines entreprises pour la création de leur blog, boutique ou site vitrine sur mesure.

Découvrez trois bonnes raisons de créer un site sans CMS, c’est-à-dire sans WordPress, Wix, Webflow ni aucun autre outil de création.

1. Contrôler 100 % du site

Créer un site sans CMS vous confère la maîtrise absolue de chaque page. Vous construisez un code source sur mesure, et vous n’ajoutez que les lignes dont vous avez besoin.

Les systèmes de gestion de contenu sont célèbres pour leurs templates de mise en page. Sans ces modèles à customiser, vous construisez votre design dans un éditeur de code. C’est la solution parfaite si les templates brident votre créativité. En créant votre site sans CMS, vous développez une interface unique sur le web.

Le développement sans WordPress vous permet aussi d’éviter de nombreux bugs techniques. Les erreurs d’écriture sont faciles à identifier, puis à réparer. À l’inverse, les CMS mobilisent des lignes de code sur lesquelles vous n’avez pas la main. De plus, certains de leurs plugins sont peu fiables car mal codés.

2. Limiter les failles critiques de sécurité

Quand vous créez un site sans CMS, vous pouvez le protéger de manière exigeante. Chaque formulaire est sécurisé individuellement. La maîtrise du code source permet de construire une architecture solide et fiable pour les utilisateurs du site internet. C’est d’autant plus pertinent si vous gérez des bases de données importantes sur vos pages web.

Bien entendu, le développement back-end sans CMS est l’affaire d’un professionnel. Pour la gestion des frameworks et l’administration du site, nous vous suggérons de travailler main dans la main avec un expert du code. Il crée, teste puis met à jour votre boutique, blog ou site vitrine dans le respect du RGPD (règlement général de protection des données).

3. Améliorer les performances à l’extrême

Les sites internet créés sans CMS, sans plugins WordPress et sans templates de design sont customisés dans les moindres détails. Leurs pages bénéficient de performances optimales, comme par exemple une vitesse de chargement réduite. Ceci influe sur la satisfaction des utilisateurs, car ils apprécient les pages web qui se chargent rapidement.

Bien entendu, seul un développeur expérimenté sait optimiser l’expérience utilisateur au moment de créer un site sans CMS. Il analyse les feuilles de style CSS pour diminuer la taille des fichiers chargés lors de l’affichage d’une page web.

En amont, le créateur de sites internet conseille aussi chaque entreprise sur le choix du meilleur hébergeur. Les temps de chargement des pages créées sans CMS varient, en effet, d’une solution d’hébergement à l’autre.

Les inconvénients de créer un site sans CMS

Ce n’est pas un hasard si la plupart des entreprises développent leur blog ou leur boutique avec un système de gestion de contenu. Les solutions comme WordPress offrent des fonctionnalités adaptées aux besoins des utilisateurs.

Voici les trois principaux points négatifs d’une création de page web sans CMS.

1. Devoir réinventer la roue

Les systèmes de gestion de contenus proposent des milliers de fonctionnalités et de plugins. Ceux-ci anticipent les besoins des entreprises en matière de design d’interface ou de gestion des bases de données. Créer un site sans CMS, c’est se priver d’un grand choix d’outils prêts à l’emploi.

Il est possible d’émuler les plugins WordPress en dehors du CMS, à condition de maîtriser le développement d’applications. Vous pouvez créer vos propres outils, que vous simplifiez en conservant uniquement les fonctionnalités qui vous intéressent.

Créer un site sans CMS implique souvent de développer des solutions déjà conçues par d’autres. Il en va de même pour les templates d’interfaces disponibles via les systèmes de gestion de contenu.

2. Avoir du travail supplémentaire

Si vous comptez créer un site sans CMS, prévoyez un long délai avant sa mise en ligne ! Ce projet prend plus de temps que le développement de pages web avec WordPress, PrestaShop ou une application similaire.

Lors de la création d’une page internet sans CMS, vous entrez toutes les données et les lignes de code à la main. Même si vous possédez des compétences en développement web, ce travail est répétitif. Plus votre site comporte de pages, plus sa création est chronophage sans WordPress.

Pensez aussi à l’évolution de votre site codé à la main : si votre entreprise change d’avis et souhaite migrer sur PrestaShop ou WordPress, vous devrez recommencer le développement des pages depuis le début. Vous ne trouverez pas forcément un template correspond à votre mise en page.

3. Administrer le site avec un accès limité

Les sites internet créés sans CMS sont vraiment uniques ! Leurs pages ont été personnalisées dans les moindres détails, ce qui les rend difficiles à modifier par la suite, surtout pour les novices.

Pour créer un site sans CMS, n’hésitez pas à construire un espace back-office si la taille du projet le justifie. Cette interface permet à différentes personnes de gérer les bases de données ou l’hébergement du site.

L’intervention d’un développeur professionnel est souvent indispensable pour la maintenance d’un site créé sans CMS. Si le code source a été mal rédigé, il faut réécrire certaines lignes. Au contraire, les systèmes de gestion de contenu possèdent une interface intuitive et des plugins faciles d’utilisation.

Les CMS permettent à plusieurs intervenants d’administrer un site ensemble, sans être experts en code ou en développement de sites web. Ces logiciels facilitent aussi la gestion des différentes versions de votre boutique ou site vitrine d’entreprise.

Notre astuce pour créer un site sans CMS

Il est tout à fait possible de créer un site sans CMS depuis un éditeur de code en 2023. Les atouts de la création sans WordPress sont un design sur mesure, la maîtrise de la sécurité et un chargement rapide des pages web.

Vous désirez créer votre boutique, blog d’entreprise ou site vitrine sans CMS ? Confiez votre projet à un développeur freelance. La plateforme Codeur.com vous met en relation avec les meilleurs créateurs de sites web.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

6 alternatives à cPanel

cPanel est l’un des panneaux de contrôle pour l’hébergement web les plus populaires. Il permet aux propriétaires de site internet d’en gérer tous les aspects, à partir d’un...

Publié le par Sebastien Turbe
Webmarketing

Comment exporter ses données Google+ avant la fermeture du service ?

Nous vous l’annoncions lundi dernier, Google+ va fermer après la découverte d’une faille de sécurité. Pour ceux qui le souhaitent, il est...

Publié le par Ludwig Herve