Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Faut-il former ses salariés aux langues étrangères ?

La formation linguistique professionnelle est aujourd’hui en plein essor. Mais quel intérêt peut-il y avoir à faire prendre des cours d’anglais ou de mandarin aux...

Publié par Arthur

La formation linguistique professionnelle est aujourd’hui en plein essor. Mais quel intérêt peut-il y avoir à faire prendre des cours d’anglais ou de mandarin aux salariés d’une entreprise ? Nous allons voir ensemble que les raisons sont multiples.

En fonction de son secteur et de ses métiers, chaque société peut trouver une motivation qui lui est propre. Mais qu’elle veuille rester compétitive, évoluer avec son temps ou améliorer ses résultats, il n’y a en réalité que des avantages à former les salariés aux langues étrangères.

Adapter son entreprise à l’évolution des pratiques internationales

Pour les entreprises dont le secteur d’activité porte sur l’international, la question ne se pose même pas : il faut forcément avoir des collaborateurs qui parlent plusieurs langues. Il en va du bon fonctionnement de l’entreprise. Cela garantit de bonnes relations avec les clients et les fournisseurs, et ce que les échanges se fassent dans leur langue ou en anglais, qui s’impose souvent comme le terrain commun.

Mais ce besoin d’être ouvert aux langues étrangères peut aussi naître du développement naturel d’une entreprise. Dans n’importe quel domaine, chaque entrepreneur sait à quel point il est essentiel de rester alerte face aux nouvelles tendances, de se montrer flexible pour faire avancer son activité vers de nouvelles productions ou de nouveaux marchés.

Bien souvent, il est alors nécessaire de s’adapter en faisant évoluer le profil et les compétences des salariés pour qu’ils correspondent aux nouveaux besoins. Leur offrir une formation linguistique est une manière de rester à niveau avec le marché et les pratiques commerciales. Permettre à ses collaborateurs de maîtriser une ou plusieurs langues étrangères s’inscrit alors dans un plan de développement de l’entreprise et anticipe également les besoins futurs.

Favoriser l’épanouissement des salariés à travers les langues

Il n’y a rien de plus valorisant pour un collaborateur que de se sentir intégré à l’évolution de la société qui l’emploie. Très souvent, cela joue sur la fidélité qu’il affichera à son employeur, ainsi que sur sa motivation et son implication au quotidien. Par ailleurs, quand un salarié s’ouvre à des langues étrangères, on note un gain de confiance en soi, qui se traduit rapidement vers de meilleurs échanges internes et une plus grande cohésion entre les différents pôles de travail.

Le fait est que l’accès à la formation favorise le développement personnel des salariés, toutes les études le montrent, et c’est particulièrement vrai avec une formation linguistique car elle accroît l’estime de soi. Ils en retirent des bénéfices dans leur vie personnelle, peuvent appliquer ce qu’ils ont appris pour partir en vacances à l’étranger, eux-mêmes découvrir de nouveaux pays et des cultures différentes… En somme, cela leur ouvre de nouveaux horizons.

Un gain de productivité et de chiffre d’affaires grâce à l’apprentissage des langues

Former ses salariés aux langues étrangères apporte des effets gagnant-gagnant, puisqu’ils se développent à la fois personnellement et au bénéfice de l’entreprise. Cela peut booster une activité et augmenter le chiffre d’affaires d’une société.

Les salariés multilingues montrent en effet une plus grande proactivité dans leur travail, doublée d’un sens créatif accru. Les études montrent même que parler plusieurs langues augmente les facultés cognitives ainsi que l’acuité mentale et la concentration. L’impact économique en est notable et peut même se chiffrer. Une étude du cabinet Astérès estime en effet qu’en termes de productivité, avoir 10 % de ses salariés parlant des langues étrangères permettrait à une entreprise d’augmenter son chiffre d’affaires de 1,53 %.

À cela s’ajoutent les exportations. La même étude évalue à 4,5 milliards d’euros supplémentaires les ventes à l’international si 1 % des Français parlaient anglais. Les entreprises qui peuvent s’appuyer sur des employés polyglottes repoussent en effet les frontières de leur activité. Elles peuvent nouer des partenariats internationaux, étendre leurs exportations et trouver de nouveaux clients, sans que la barrière linguistique ne freine leur développement.

From above of focused multiethnic female students browsing laptop while preparing together for test sitting at table with textbooks smartphones and cups with coffee in modern cafeteria

Des salariés multilingues pour se démarquer de la concurrence

Avoir des employés qui parlent plusieurs langues est un avantage concurrentiel. L’un des premiers atouts est que l’image de marque de l’entreprise en est améliorée. Bien entendu, cela dépend de sa typologie, mais même pour une activité professionnelle ayant un rayonnement local, s’ouvrir aux langues étrangères est un signe de dynamisme.

C’est une manière pour une société de montrer qu’elle s’intéresse au monde et fait preuve d’esprit d’initiative. En ce sens, elle se démarque de ses concurrents. L’entreprise en tire des bénéfices sur le long terme, car elle apparaît aussi en capacité d’attirer des talents internationaux pour ses futurs recrutements et donc ne se ferme aucune porte.

Dans certains cas, il ne faut qu’une simple remise à niveau des employés en langues afin qu’ils puissent répondre à des sollicitations étrangères. Et cela peut aussi aller beaucoup plus loin, avec la mise en place d’une vraie politique internationale.

Mener une veille concurrentielle sur des ressources étrangères

Il ne s’agit pas uniquement de pouvoir parler dans une langue étrangère : former ses salariés, c’est aussi s’assurer qu’ils pourront comprendre la langue en question. Dans le cas d’une formation en anglais, par exemple, cela ouvre les portes à une veille stratégique beaucoup plus élargie, Internet étant majoritairement anglophone. Ils peuvent alors accéder à de nombreux contenus, bien cerner les offres existant ailleurs, et l’entreprise s’adapte ainsi beaucoup plus vite aux nouvelles attentes du marché.

Pouvoir réaliser des documents en langue étrangère

Une fois qu’une entreprise a franchi le pas vers l’intégration de langues étrangères dans son quotidien, elle peut capitaliser sur ce nouvel atout. Il devient alors possible de produire des documents marketing en plusieurs langues, par exemple des brochures ou un catalogue à destination de l’international. Ce sont aussi de nouvelles compétences à afficher sur le site web et les réseaux sociaux qui sont la vitrine de l’entreprise : communiquer en plusieurs langues sert, là encore, l’image de marque générale.

Comment trouver le bon traducteur pour vos documents d’entreprise

Former ses salariés aux langues étrangères comporte de nombreux atouts. Attention, cependant, à ne pas viser trop haut, trop vite : un employé, même capable de tenir des conversations en anglais ou dans une autre langue, ne sera pas forcément la bonne personne pour traduire à la perfection une plaquette ou le site web de l’entreprise. Faire appel à un service spécialisé de traduction permet de confier les textes à des traducteurs professionnels et natifs, un gage de qualité et de confiance pour obtenir des documents sans erreurs.

Avec des services adaptés à des secteurs multiples et tout un panel de combinaisons linguistiques possibles, les équipes de Traduc.com vous accompagnent dans vos besoins professionnels. Demandez un devis pour vos traductions et nous vous apporterons la réponse adaptée à vos projets d’entreprise.

L’article Faut-il former ses salariés aux langues étrangères ? est apparu en premier sur Traduc.com.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Pinterest : les 10 tendances 2021

Le réseau social vient de dévoiler les 10 sujets tendances pour l’année 2021. L’article Pinterest : les 10 tendances 2021 a été publié sur BDM.

Publié le par Alexandra Patard
Webmarketing

7 événements du digital à ne pas manquer en avril 2022

Retrouvez dans cette sélection : Webisland, SymfonyLive Paris, Laval Virtual Europe, AWS Summit Paris, Paris Blockchain Week Summit, World AI Cannes Festival et La Nuit des...

Publié le par Alexandra Patard