Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Pourquoi apprendre l’allemand ?

L’allemand a la réputation d’être une langue difficile et elle est souvent boudée par les écoliers qui lui préfèrent l’anglais et l’espagnol. Pourtant,...

Publié par Arthur

L’allemand a la réputation d’être une langue difficile et elle est souvent boudée par les écoliers qui lui préfèrent l’anglais et l’espagnol. Pourtant, parler allemand peut se révéler être un très bon choix d’avenir. Pour sa vie professionnelle comme personnelle, voici quelques excellentes raisons d’apprendre l’allemand !

Apprendre l’allemand pour booster sa carrière professionnelle

L’emploi est la première motivation pour apprendre l’allemand. Le maîtriser permet de se démarquer sur un CV et ouvre des portes sur le marché du travail, sachant que c’est une langue très recherchée parmi les profils bilingues qu’emploient les entreprises. Et ce n’est pas un hasard, car l’Allemagne est le premier partenaire commercial et économique de la France. Parler allemand donne accès à des postes à responsabilité : sa connaissance est en effet requise dans une offre sur sept pour l’emploi des cadres français.

Si parler allemand est un atout dans différents secteurs, c’est particulièrement le cas auprès des entreprises allemandes implantées en France, comme les grands groupes Volkswagen, Siemens, Aldi et bien d’autres. Pour briguer un poste à responsabilité dans ces sociétés, il est incontournable de connaître l’allemand, ou alors il faudra se mettre rapidement à niveau.

Les jeunes actifs peuvent aussi être tentés par une carrière en Allemagne, un pays économiquement dynamique avec un taux de chômage très bas. Mais parler allemand couramment est là aussi indispensable pour franchir ce cap et s’installer sur place.

Apprendre l’allemand pour élargir sa culture

Quel bonheur de maîtriser les langues étrangères pour lire les grands auteurs dans le texte ! Avec l’allemand, on peut se délecter des grands classiques tels Goethe, Kafka et Stefan Zweig. C’est aussi la langue de philosophes majeurs, comme Nietzsche, Kant ou encore Hegel. Certes, il faut un peu plus que des cours d’initiation pour tout comprendre, mais quand on y parvient, on expérimente le privilège que savourent les personnes bilingues en ayant accès à l’essence même des textes littéraires en langue originale.

L’allemand, c’est aussi la langue de tout un pan de la musique classique. Aller à l’opéra et comprendre les Lieder de Mozart ou Strauss est un plaisir sans nom ! Et la culture germanique englobe aussi des monuments de cinéma, avec par exemple les films du réalisateur autrichien Michael Haneke, du légendaire Fritz Lang ou encore Goodbye Lenin de Wolfgang Becker.

Apprendre l’allemand pour voyager

Vous pensiez l’allemand inutile ? C’est pourtant la langue la plus pratiquée dans l’Union européenne : en dehors de l’Allemagne, elle est parlée aussi en Autriche, en Belgique et au Luxembourg. Sur le continent, s’y ajoutent la Suisse et le Liechtenstein et elle est également langue officielle dans le Trentin-Haut-Adige, au nord de l’Italie.

Au total, on dénombre 100 millions de personnes ayant l’allemand pour langue maternelle en Europe. Si l’on compte également les minorités germanophones un peu partout sur la planète, cela place l’allemand à la 12e place des langues les plus parlées dans le monde : 134 millions de locuteurs, c’est loin d’être anodin !

Pas besoin de long voyage pour pratiquer l’allemand : l’Allemagne a 448 km de frontières avec la France et rejoindre l’Autriche en avion ne prend que 2 heures. Les germanophiles vous diront à quel point ces pays méritent d’être découverts. Visiter des châteaux de contes de fée, déguster un chocolat viennois au bord du Danube ou se rendre sur les marchés de Noël allemands, c’est un vrai bonheur !

Apprendre l’allemand pour étudier à l’étranger

Quand on sait à quel point le profil d’un jeune diplômé peut être déterminant, décidant parfois de toute une vie professionnelle, il ne faut pas se priver de faire des études à l’étranger si on en a la possibilité. Pour étudier en Allemagne, il existe le programme Erasmus, mais aussi des options d’échanges entre écoles et villes jumelées, ainsi que des bourses. Pour cela, il est généralement requis d’avoir déjà des bases et c’est ensuite un accélérateur de l’apprentissage pour revenir bilingue.

Apprendre l’allemand pour faire de la recherche

Au niveau mondial, l’allemand est la deuxième langue des sciences et la troisième langue utilisée dans le domaine de la recherche. Malgré la présence dominante de l’anglais, il existe encore de nombreuses publications scientifiques faites en allemand. Dès lors, il est toujours possible pour les chercheurs de faire appel à un traducteur pour comprendre les articles de leurs homologues germaniques ou eux-mêmes publier des textes scientifiques en allemand, mais parler soi-même la langue apporte tout de même plus de facilités.

Apprendre l’allemand pour accueillir les Allemands en France

Le marché touristique allemand correspond à plus de 14 millions de visiteurs en France chaque année. C’est un levier économique majeur, générant des milliards d’euros de recettes. Or, les études montrent que les touristes allemands sont très sensibles à l’accueil qui leur est réservé. Aussi, dans les régions françaises qu’ils affectionnent (Paris, la Bretagne, la Côte d’Azur et, bien sûr, le Grand Est), parler la langue de Goethe est un réel atout pour les séduire.

Faut-il choisir l’allemand en LV1 ou en LV2 ?

On s’imagine que l’allemand est une langue compliquée à apprendre, mais elle s’appuie sur une logique grammaticale qui la rend bien plus accessible que le français, par exemple. Ce qui compte, en allemand, c’est de bien intégrer les règles de base pour comprendre les déclinaisons et la syntaxe. Ce sont des étapes auxquelles il faut apporter un grand soin dès la première année d’apprentissage, aussi prendre allemand en LV1 peut se révéler être un très bon choix pour donner à un adolescent des clés pour son avenir.

De plus, les classes qui font allemand en première langue sont souvent des groupes de bon niveau, où les enfants se sentent poussés vers le haut. C’est aussi un choix plus original que l’anglais, : aujourd’hui, 3,4 % des élèves de 6e choisissent l’allemand en LV1, puis 15,9 % prennent allemand en LV2 à partir de la 5e. Ce choix permettra à un collégien de se démarquer plus tard.

Bien entendu, s’il préfère opter pour l’anglais comme première langue vivante à son entrée au collège, il pourra toujours choisir allemand à partir de la 5e, en LV2. Souvent mis en concurrence avec l’espagnol, l’allemand est pourtant plus demandé ensuite sur le marché du travail.

Où trouver un bon traducteur allemand ?

Tout cela vous donne envie mais vous regrettez à présent de ne pas parler allemand ? Pas de panique, les traducteurs sont là pour venir à votre secours ! L’équipe de Traduc.com peut compter sur des traducteurs allemands qualifiés, capables d’intervenir sur tous types de sujets et de supports. Dès à présent, demandez un devis pour vos traductions en allemand.

L’article Pourquoi apprendre l’allemand ? est apparu en premier sur Traduc.com.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Gmail ajoute le drag and drop

Google vient d’enrichir une fois de plus son webmail en autorisant le drag and drop dans la composition de vos message. Ainsi vous pouvez désormais glisser déposer (en...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Le top 1 000 des outils pour les pros du numérique

Trouvez le logiciel qui correspond à vos besoins marketing, social media, productivité…

Publié le par Thomas Coeffe