Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Premier bilan sur le ballot screen

Le ballot screen c’est la mise à jour qui vous demande de choisir un navigateur web parmi une sélection des 12 navigateurs les plus importants du marché. En effet, Microsoft...

Libre concurrence des navigateurs

Le ballot screen c’est la mise à jour qui vous demande de choisir un navigateur web parmi une sélection des 12 navigateurs les plus importants du marché. En effet, Microsoft n’a plus le droit d’imposer son navigateur Internet Explorer et à le devoir de laisser choisir le navigateur à son utilisateur (Microsoft n’installe plus par défaut Internet Explorer) via le ballot screen. Cela fait donc un mois que le système est en place, voyons quels sont les résultats ?

Il faut savoir que cette mise à jour ne touche pas toutes les versions de Windows. En effet, les versions serveurs ont été écartées pour ne pas perturber leur bon fonctionnement. Cependant pour moi c’est une des raisons des parts de marché importantes de IE6. Nombreux sont les DSI qui ne font pas ou très peu évoluer leur système pour des raisons de stabilité et donc IE6 reste majoritairement installé sur les anciens serveurs windows (datant plus de 1 à 2 ans).

Progression Opéra en Europe

Cependant cela semble redonner du souffle à certains navigateurs puisque Opéra vient d’annoncer avoir plus que doubler ses téléchargements en Europe pendant le mois dernier. En effet, Opéra connait une croissance allant de 53 % à 328 % en terme de téléchargement supplémentaires. Des statistiques qui tombent à pic alors qu’on le croyait dépassé.

C’est ce qui se passe avec Firefox qui lui aussi annonce avoir vu son nombre de téléchargement augmenter. Aucun chiffre n’a été communiqué car il est incapable de savoir dans quelle mesure les nouveaux internautes viennent du ballot screen. Il note quand même un net augmentation de ses téléchargements sur le mois dernier.

En ce qui concerne les plus petits navigateurs comme Avant Browser, Flock, GreenBrowser, Maxthon, SlimBrowser où Sleipnir, il semblerait que leurs nombres de téléchargement soient plus limités. En effet, ils n’apparaissent que dans un deuxième temps puisqu’il faut faire défiler la barre de navigation pour accéder à leur présentation respective. Ils ont déposés récemment une demande à la commission européenne pour qu’un élément graphique (bouton/texte) indique à l’utilisateur que sont choix n’est pas limités qu’à 6 navigateurs. Pour l’instant aucune réponse n’a été donné et il semblerait donc que peut d’utilisateurs choisissent ces navigateurs. Ne les voient-t-ils pas ou comme ils ne connaissent ce genre de produit, ils ne les choisissent pas ?

Au final, il semble que le ballot screen accomplisse son but puisque la plupart des navigateurs connaissent une augmentation (significative) de leur téléchargement. De là même manière Internet Explorer vient de perdre pas loin de 2,1 % de part de marché. Alors certes il reste encore le navigateur web plus utilisé (toutes versions confondues) mais il faudra un peu de temps pour changer les habitudes de chacun. Au final il y aura toujours des utilisateurs sur ce navigateur qui lui trouveront toutes les qualités du monde.

Source : PcImpact

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

[Infographie] – Les 9 compétences d’un community manager

Que vous ayez un site dont vous souhaitez faire vivre le contenu, que vous soyez une professionnel responsable d’une marque ou encore tout simplement une personne qui...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Twitter : média du temps réel !

La course au temps réel est un vrai enjeu pour tous les médias et dans ce domaine les sites d’informations affichent tous des « Time Line » à base de news issues de...

Publié le par Team WebActus