Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Skype et Fring en pleine guerre ?

Fring est une application connue des utilisateurs mobiles (iPhone, Android, Nokia, Samsung…) qui leur permet de se connecter à plusieurs types de comptes au sein d’une...

Publié par Team WebActus

Skype dans Fringe

Fring est une application connue des utilisateurs mobiles (iPhone, Android, Nokia, Samsung…) qui leur permet de se connecter à plusieurs types de comptes au sein d’une même interface. Ainsi, grâce à Fring vous pouvez vous connecter sur vos comptes Skype, ICQ, Facebook, Twitter, AOL et j’en passe. Dans cette news c’est la relation qui semble être compromise entre Fring et SKype leader de la communication VOIP. En effet, Fring a mis à jour ses applications mobiles permettant à ses utilisateurs d’utiliser Skype pour faire des conversations vidéos via la plateforme de celui-ci. Cependant depuis ce matin cela ne fonctionnerait plus et Fring n’a pas hésité pas à accuser Skype de l’avoir banni de son réseau et ce par un article enflammé sur son blog (Skype bloque fring lâchement !) :

Cela fait maintenant 4 ans que nous avons mené l’innovation pour les communications mobiles, par exemple en apportant tout récemment les appels vidéos pour tout smartphone récent sur un réseau mobile.

Maintenant que fring a augmenté ses capacités pour faire face à l’énorme demande d’appels vidéos de tous nos utilisateurs, Skype nous bloque !

Ils ont peur des communications mobiles, ouvertes. Ce sont des lâches !

Bien évidemment la réponse de l’incriminé ne sait pas fait attendre (Fring’s mis-use of Skype software was damaging to our brand and reputation) :

Fring utilisait le logiciel Skype d’une manière qui n’a pas été prévue – et en violation complète avec les conditions d’utilisation de l’API de Skype et du contrat de licence utilisateur final (CLUF). Nous avons discuté avec Fring pendant un certain temps pour essayer de résoudre cela à l’amiable.

Cependant, au fil du temps, la mauvaise utilisation de notre logiciel endommageait de plus en plus notre marque et notre réputation avec nos clients. Vendredi, par exemple, Fring a arrêté le support des appels vidéo Skype sur i0S 4 sans avertissement, ce qui a été encore nuisible à notre marque et a déçu nos clients qui ont des attentes élevées de l’expérience Skype.

Dans ce cas, cependant, il n’y a aucune vérité dans l’affirmation de Fring comme quoi Skype l’a bloqué. Fring a pris la décision de supprimer cette fonctionnalité de lui même.

Si on résume la situation, chacun se rejette la faute dessus. En effet pour Fring, Skype est le grand méchant de l’histoire qui a couper sans avertir et lèse ainsi les clients de Fring. Pour Skype, c’est de la faute à Fring qui ne développe pas des produits de qualité suffisante et qui fait passer Skype pour des amateurs dans son application. Le client final croit que Skype a des soucis techniques alors que ce serait Fring.

Il est évident que les deux parties ont pour le coup tord. En effet, il aurait intelligent de la part de Skype et Fring  de travailler ensemble à l’élaboration d’une application de qualité respectant les impératifs des deux côtés. De nombreux utilisateurs utilisent Fring car aucune autre application n’est disponible pour la version de leur mobile. Du coup Skype se coupe de clients potentiels qui ne prendront pas non plus la solution pour des communications sur leurs ordinateurs. Quant à Fring, il perd un collaborateur de qualité. En effet, Skype n’est pas tout jeune et possède de nombreux clients ainsi qu’une grande expérience dans la VOIP et les conversations vidéos. Même s’il connait quelques soucis des fois, sa plateforme est plutôt performante et presque inégalable.

De plus il n’est pas exclu que Skype travaille sur une version mobile qui permettrait à ses utilisateurs d’utiliser son réseau auquel cas cela se comprend un peu mieux même si au final il dégagera de cette histoire une image négative ce qu’il aurait pu éviter.

C’est quand même dommage de voir qu’un manque de communication engendre des conséquences aussi importantes et que de « grandes » marques agissent comme des enfants dans une cours de récréation. Je te bloque, oui moi aussi et j’hésite pas à dire que c’est de ta faute alors que les tords sont plus que partagés. Au final, j’espère qu’ils arriveront à trouver un terrain d’entente et travailleront ensemble au lieu de se tirer dans les pattes car cela peut leur être assez dommageable.

Source : JeanMarieGall

Afficher les commentaires (2)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Segmentation : 5 erreurs à ne pas commettre !

91  % des consommateurs sont plus susceptibles de s’engager avec une marque qui leur fournit des offres et des recommandations pertinentes, relatives à...

Publié le par Celine Albarracin
E-commerce

E-commerce : la tendance des cartes cadeaux numériques (Étude)

Les cartes cadeaux sont une pratique répandu dans les magasins physiques (comme les boutiques de prêt-à-porter, par exemple). Mais les cartes cadeaux...

Publié le par Leo Chatillon