Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

EA utilisera prochainement la monnaie virtuelle de Facebook

Electronic Arts, célèbre éditeur de jeux vidéos, vient de signer un partenariat pour le moins intéressant avec le leader des réseaux sociaux, Facebook. Le partenariat signé...

Logo EA

Electronic Arts, célèbre éditeur de jeux vidéos, vient de signer un partenariat pour le moins intéressant avec le leader des réseaux sociaux, Facebook. Le partenariat signé autorise donc Electronic Arts a accéder aux 500 millions de joueurs potentiels et doit en contre-partie utiliser le système de monnaie virtuelle, développé par Facebook.

Barry Cottle, le vice-président senior et le manager général d’EA Interactive, explique ce nouveau partenariat :

« Depuis que le jeu est devenu la catégorie d’applications la plus populaire sur Facebook, il était naturel pour Electronic Arts d’accroître ses relations avec Facebook et ses 500 millions d’utilisateurs […] Notre but est de créer les meilleurs jeux adaptés spécifiquement aux plates-formes sur lesquelles les gens veulent jouer »

On sent donc bien que ce partenariat à un double enjeu important pour les deux entreprises. Pour Facebook, c’est simple : imposer sa monnaie virtuelle. Si vous suivez régulièrement ce blog, vous savez qu’il y a actuellement une course de grands acteurs web pour imposer leur monnaie virtuelle comme la référence à intégrer. Pourquoi cette course ? Car on prévoit un marché des biens virtuelles, notamment dans les jeux sociaux en ligne, très juteux. Ils vont donc tous de leurs solutions et surtout tentent de l’imposer. Facebook semble prendre une légère avance en passant un partenariat intéressant avec une grande ponte du domaine des jeux.

Pour EA, c’est pareil. Il a racheté, il y a quelques mois, playfish, une entreprise spécialisée dans les jeux sur les réseaux sociaux pour 285 millions d’euros. Il souhaite donc avec ce partenariat s’assurer un développement simplifié auprès des internautes, surtout quand l’on sait que l’une des principales utilisations de Facebook n’est pas forcement de rester en contact avec es amis mais plutôt de jouer à des jeux dits sociaux (avec ou contre ses connaissances).

Voyons donc ce que cela va donner et surtout comment les joueurs vont prendre cette nouveauté. Etes-vous pour ce genre de partenariats ? Qu’en pensez-vous au final ? N’hésitez pas à laisser vos remarques dans les commentaires ci-dessous !

Source : Numerama

Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Google lance Realtime Content Insights, pour aider les journalistes à identifier les articles et les sujets populaires en temps réel

Google lance un dashboard gratuit pour aider à les journalistes à repérer les sujets chauds de leur région et visualiser leurs articles les plus vus....

Publié le par Thomas Coeffe
Webmarketing

Entrepreneur : comment devenir un meilleur manager  ?

Les gens ne quittent pas leur emploi, ils quittent leur patron. Vous l’avez probablement déjà entendu plusieurs fois. Peut-être que vous avez...

Publié le par Celine Albarracin