Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Geinimi, un malware Android très sophistiqué

Il s’agit d’un des malware les plus sophistiqués jamais conçu jusqu’à ce jour pour cette plateforme, dixit les spécialistes ayant traqué le malware. Surnommé Geinimi, il aurait...

Android passé au crible

Il s’agit d’un des malware les plus sophistiqués jamais conçu jusqu’à ce jour pour cette plateforme, dixit les spécialistes ayant traqué le malware. Surnommé Geinimi, il aurait déjà infiltré des centaines de milliers d’équipements notamment en Chine. Un nouveau malware qui pour le moment n’a rien fait de néfaste sur les équipements infiltrés mais qui fait peur aux experts.

Son principe de propagation est pour le coup très classique. Il repose sur l’inclusion du virus en question dans des applications à fort succès. Les applications corrompues concernent certains jeux vidéo tels que « Monkey Jump 2 », « President vs. Aliens », « City Defense » ou « Baseball Superstars 2010 ».

Alors même s’il n’a pas encore fait de dégâts, on sait ce qu’il est capable de faire. Toutes les 5 minutes, il envoie vos données personnelles,  ainsi que les coordonnées GPS du téléphone et les n° d’IMEI et de SIM à l’un des 10 serveurs qu’il connait. Chose plus inquiétante, il serait capable d’exécuter des commandes distantes et donc pourrait être l’un des premiers Botnet mobile. Imaginez que tous ces équipements infectés envoient des SMS surtaxés ou encore saturer le réseau d’un opérateur…

Bon alors si vous avez un Android et que vous souhaitez être sûr que tout va, il est possible d’installer un anti-malware disponible pour certain gratuitement :

Ce n’est donc pas la meilleure publicité pour Android et pour commencer l’année. Il semblerait aussi que les hackers s’intéressent désormais aux téléphones qui proposent de plus en plus de fonctionnalités et contiennent presque que des données privées « intéressantes » (à la simple différence qu’ils sont plus nombreux et posséder par un grand nombre de la population mondiale).  A voir si cela se généralise effectivement et comment les constructeurs vont réagir !

Source : Figaro

Afficher les commentaires (4)

Commentaires

  • Didier Misson

    Mouwai, mais ça ne me viendrait pas à l’idée d’aller chercher une Rom Android sur un serveur Hacker au fond de la Chine, ni d’installer des applications hors Market Google venant d’un serveur chinois !

    Je dis ça pour la Chine, mais c’est valable pour la Russie aussi, et d’autres pays !
    Quand on connait un peu la communauté Android, on sait qu’on peut relativement faire confiance à certains serveurs, par ex XDA etc … eux oui, mais je ne pomperais pas n’importe quoi partout !

    Idem en fait que les utilisateurs Windows qui chercheraient une copie Photoshop ou Ms Office Pro sur un serveur chinois ! … C’est VRAIMENT chercher les problèmes ça !

    Ce risque n’est donc pas propre à Android, mais à toutes appli / rom sur tout Smartphone, quand elle provient d’une source inconnue (encore pire s’il s’agit d’un crack ou d’une appli piratée)

    • Anonyme

      On est bien d’accord, cependant cette technologie hésite et il existe toujours des petits malins qui arrivent à se faufiler à travers les différentes sécurités. En l’état actuel bien évidement que je n’ajouterais rien de chinois sur mon téléphone (j’y comprendrais rien) mais par contre si cela venait à toucher d’autres applications/ROM… dur! Alors mieux vaut prévenir que guérir 😉

  • Didier Misson

    Quand à mettre un anti-virus sur mon HTC Desire… j’espère pouvoir éviter ça pour le moment !
    Pas envie de le ralentir …
    Puis, c’est quand même une base Linux, càd plus sécurisé que Windows (même si, évidemment, le fait d’autoriser l’appli ouvre des portes parfois risquées)

    • Anonyme

      Ouep mais bon ça évoluera aussi ça 🙂 Comme android se généralise, cela attire inexorablement les hackers et malheureusement comme tout système, Android est loin d’être ultra sécurisé!

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Transformation digitale : la contre-attaque des entreprises établies face aux pureplayers

IBM a profité de l’assemblée générale de l’EBG pour présenter les résultats d’une vaste étude sur la...

Publié le par Thomas Coeffe
Webmarketing

SEO : 6 conseils pour optimiser votre maillage interne

Le maillage interne est parfois considéré comme une simple technique de référencement naturel consistant à insérer des liens entre les...

Publié le par Jerome Dajoux