Twitter fait du teasing pour la sortie de la nouvelle interface

Al3X annonce une nouvelle interface Twitter

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Alex Payne aka al3x, ingénieur travaillant pour Twitter, a annoncé ce matin une phrase sur le célèbre réseau social de microblogging qui a fait le tour de la blogosphère en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire (cf. photo ci-dessus).  On apprend via ce Tweet que Twitter est en train de travailler sur une nouvelle version de son site et API qui devrait faire que les twittonautes arrête de se servir des clients comme Seesmic, Echofon ou encore TweetDeck pour ne citer qu’eux.

Alex laisse donc sous entendre que cette nouvelle version devrait enrichir complétement l’application web actuelle de twitter qui est clairement en retard par rapport à ce que peuvent proposer des clients tiers. Même les versions web de certains clients comme Seesmic Web sont bien plus complète que la solution en ligne de Twitter. Alex confirme d’ailleurs que les nouvelles fonctionnalités seront disponibles dans l’API.

Pourquoi un tel changement maintenant? En effet alors que Twitter a pris un retard important sur son interface, pourquoi souhaite-t-il revenir dans la course? Il doit déjà s’occuper de développer son service, trouver de nouvelles fonctionnalités, sécuriser son architecture et pourrait donc légitiment laisser l’accès à l’application (interface) à ses collaborateurs. Twitter pourrait ainsi se consacrer à son réseau social et ses collaborateurs à l’interface d’accès.

Mais Twitter souhaite lancer un système de rémunération (Twitter travaille sur une plateforme publicitaire). Cependant, nombreux sont ceux qui utilise des clients tiers (pour ne pas dire la totalité) et donc Twitter se doit de récupérer ses internautes sur son interface pour les « exposer » à un maximum de publicités issu de son service. Ainsi il pourra s’assurer que sa plateforme publicitaire soit optimisée et que son taux de clicks le plus important possible.

Cependant s’il rend accessible ses nouvelles fonctionnalités via son API, il n’y a aucune raison apparente pour que Seesmic, Tweetdeck ou tout autre client Twitter ne viennent intégrer ce nouveau service. Il y aura certes le temps d’intégration de cette nouvelle fonctionnalité mais au final l’utilisateur restera sur le client qu’il connait depuis quelques mois. Il n’est jamais évident de changer les habitudes d’une personne! Du coup j’ai quand même du mal à croire en ce changement radicale qui fera que l’on préférera adopter l’interface web twitter face à un client qui nous apporte un confort d’utilisation indéniable. J’attends donc avec impatience de voir ce que Twitter nous réserve.

Source: TechCrunch

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.