Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Une nouvelle solution de paiement sécurisée pour les mineurs

  Hi-media, société belge, lance un nouvel outil de paiement électronique sans carte bancaire : HiPay. Les plus jeunes régleront leurs achats grâce à un compte alimenté par...

 

Shopping internet

Shopping internet

Hi-media, société belge, lance un nouvel outil de paiement électronique sans carte bancaire : HiPay. Les plus jeunes régleront leurs achats grâce à un compte alimenté par leurs parents.

Après Allopass, l’agence Hi-media lance sa seconde solution de paiement pour régler des achats sur des sites marchands, ou entre particuliers, sans carte bancaire.

Après une simple inscription sur le site de HiPay,  vous paierez vos achats sur les pages sécurisées des cybercommerçants ayant mis en place cette solution. Dix seraient déjà séduits, tels le distributeur de contenus numérique Nexway, le site de communautés virtuelles Taatu ou celui d’informations Bakchich.

Pour payer, vous n’aurez pas besoin de rentrer de numéros de carte bleue mais de renseigner votre email et votre mot de passe HiPay. Cela aura pour conséquence de débiter directement sur votre compte HiPay alimenté par les parents (ou tout autre possésseur de carte bleue).

Hipay ouverture second compte

Hipay ouverture second compte

Dévoilée mercredi 27 mai, ce système de paiement virtuel se démarque de ses concurrents par sa fonction multicompte. En effet, un utilisateur peut ouvrir en plus de son compte principal, des porte-monnaie électroniques secondaires pour ses enfants. Chacun d’eux pourra ainsi procéder à des achats en ligne, sur des sites marchands de son âge, pour un montant défini par les parents.

« Lors de l’inscription, nous demandons aux adultes de renseigner l’âge de chacun des enfants pour lesquels ils ouvrent un compte. Les marchands, qui adoptent notre solution, font de même en indiquant la classe d’âge à laquelle s’adressent leurs contenus ou produits. Une grande surface en ligne propose aussi bien du téléchargement légal que de l’alcool », développe Bruno Gloaguen, directeur général de l’activité Hipay. C’est un compte bloqué car quand l’enfant n’a plus d’argent il ne peut plus commander.

Le service est en grande partie gratuit. Ni l’ouverture, ni la recharge, ni l’alimentation des comptes secondaires ne sont facturées. En revanche, pour le transfert d’argent vers d’autres utilisateurs, une commission de 1 % sur le montant est prélevée, avec un maximum de 50 cents.

Hipay cible aussi les adultes, lesquels peuvent effectuer des achats pour un coût total cumulé de 2 500 euros mensuels. A condition d’avoir fourni quelques éléments d’identification, la photocopie de la  pièce d’identité et d’une facture de gaz ou d’électricité !

« Ces éléments nous sont demandés par les autorités financières belges afin de lutter contre le blanchiment d’argent. Les utilisateurs qui n’auront pas indiqué ces informations ne pourront pas dépenser plus de 150 euros par mois avec notre solution », indique Bruno Gloaguen.

Au cours d’une transaction effectuée auprès d’un marchand, si le solde du compte Hipay est insuffisant, le consommateur peut payer la différence par carte bancaire. ou revenir sur le site du porte-monnaie virtuel pour l’alimenter.

Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

WordPress 5.2 : de nouveaux blocs dans l’éditeur et un centre de santé en natif

La version 5.2 de WordPress sera disponible à la fin du mois. La version Beta permet d’ores et déjà de découvrir les nouvelles...

Publié le par Lucie Dorothe
Webmarketing

2011 débute avec des « bugs » !

Lors des festivités de la Saint Sylvestre, la pagaille n'a pas eu lieu dans les lieux publics en France mais elle a bien eu lieu dans le domaine de la téléphonie et de...

Publié le par Team WebActus