Google part à la chasse des failles et rachète Zynamics

logo de google

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Google semble préoccupé par les failles qu’il pourrait trainer sur ces services et son Android Market. Pour lutter contre, il vient d’annoncer le rachat d’une société allemande, Zynamics, spécialisée dans la détection de failles de sécurité dont les outils seront directement mis au service et utilisés par les équipes de Mountain View.

Je ne sais pas si vous avez suivi l’actu mobile mais Google a supprimé de son Android Market 21 applications qu’il juge dangereuses pour ses utilisateurs et qui représentent un danger potentiel.  Il souhaite protéger ses utilisateurs et surtout ces équipements des applications qui pourraient être malveillantes (tiens, se transformerait-il en autorité de validation à la Apple, ce qui signifierait que la stratégie de la firme de Cupertino est loin d’être mauvaise même si elle est très largement critiquée?).

Google a donc investi dans une entreprise spécialisée dans la détection de failles. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué. L’entreprise avait de quoi séduire puisqu’elle a été créée en 2004 par Thomas Dullien, un hacker plus connu sous le pseudonyme de Halvar Flak. Ils savent donc normalement de quoi ils parlent et usent de techniques peu orthodoxes pour décortiquer un système. Ce rachat ne semble pas suivre les voies habituelles puisque l’entreprise et l’équipe continueront à développer ces produits « en autonomie » mais pour le compte unique de Google et ses développeurs. Stratégie qui me semble judicieuse pour s’assurer que cette entreprise continue à être performante.

A voir donc si Google arrive son combat contre les failles qui avait commencé entre autre avec les prix (argent) remis en cas de découvertes importantes, notamment sur Google Chrome (debugger google chrome et soyez récompensé).

Source: Silicon

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.
  • Yggdrasill

    mdr, le troll a parler de la validation des applications à la Apple alors que, là on parle de gestion de malware, maux qui se trouvent potentiellement dans toutes les applications existantes (Apple inclus bien sûr) mais qui n’est pas toujours pratique à trouver. Bref, interdire les applications nocives pour le client car utilisant des particularités illégales n’ont rien à voir avec l’éthique…

    • Anonyme

      ça commence comme ça, pi après ça va regarder le code voir s’il est performant pour s’assurer que l’appli fonctionnera bien sur les équipements… Personnellement ça ne me choque pas, ça permet d’avoir des applis qui fonctionnent bien derrière!

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.