Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Megavideo et Megaupload sur le déclin ?

Vous connaissez sans doute ces 2 sites pour des raisons plus ou moins légales, mais voilà que depuis plusieurs semaines la société éditrice qui a son siège social basée à...

Vous connaissez sans doute ces 2 sites pour des raisons plus ou moins légales, mais voilà que depuis plusieurs semaines la société éditrice qui a son siège social basée à Hong-Kong semble revoir son positionnement sur le marché du streaming et du partage de fichiers en supprimant massivement tous les liens de streaming illégal ou de fichiers interdits

Mais, lorsque l’on sait que le nombre de visites (toutes sources confondues) est estimée à environ 21 milliards de visites par an, soit plus de 5 700 000 visites quotidiennes et que les chiffres n’arrêtent pas d’augmenter, pousser par la lutte contre le P2P, on ne comprend pas pourquoi Megaupload a décidé d’agir seulement maintenant alors que de nombreuses pressions ont été faites par les états et l’industrie musicale depuis plusieurs mois sans aucun changement de stratégie de leur part.

La raison qui en ressort est donc que les industries du cinéma et de la musique souhaitent avoir la main mise sur le marché du web afin de pouvoir proposer une offre de streaming illimité payante ? La situation semble très probable étant donné les récents problèmes entre Megaupload et Orange (Orange étant le bras droit de l’état et s’étant montré favorable à HADOPI) qui bridait volontairement sa connexion vers MU ou MV. Nul ne sait qui est à la source de ces pressions que semble subir la société Hong-Kongaise mais il est utopique de leur part de penser pouvoir arrêter le fléau du partage de fichiers tant qu’aucune offre concréte n’est mise en place.

En effet, si Megaupload venait à disparaître, beaucoup d’utilisateurs se tourneraient donc vers des services similaires comme fileserve ou hotfile… Je pense donc que l’état et les industriels devraient d’abord se pencher sur une proposition intéressante, comme un accès illimité sur la musique et la vidéo contre quelques euros par mois. A voir le succès de Spotify, il est clair qu’une offre concrète permettrait de réduire le téléchargement illégal de façon significative.

[Source]

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

E-commerce

E-commerce : 4 conseils de rédaction à ne pas oublier

Comme tout site web, une boutique de vente en ligne nécessite, avant sa publication, un travail de rédaction approfondi. Concrètement, plusieurs...

Publié le par Emeline
Webmarketing

Telegram va lancer les appels vidéos de groupe pour concurrencer Zoom

Telegram va permettre aux utilisateurs de lancer des appels vidéos de groupe le mois prochain. L’article Telegram va lancer les appels vidéos de groupe pour concurrencer...

Publié le par Heloise Famie-Galtier