Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Comment rédiger une bonne campagne d’emailing ?

L’emailing est au centre de tous les débats. Arme de marketing redoutablement efficace pour les uns, outil de prospection dépassé pour les autres,...

Publié par Audrey Clabeck

L’emailing est au centre de tous les débats.

Arme de marketing redoutablement efficace pour les uns, outil de prospection dépassé pour les autres, l’emailing à ses détracteurs comme ses adeptes.

Personnellement, j’y crois tellement, que j’ai même décidé de vous expliquer comment rédiger une bonne campagne d’emailing.

La réflexion

Avant de vous jeter sur votre clavier, je vous invite à prendre le temps, celui de la réflexion. Visualisez vos objectifs et le chemin que vous devez réaliser pour y parvenir.

Quel est votre objectif principal ?

Je suis prête à parier que votre réponse est : vendre plus.

On dirait qu’on souhaite tous la même chose. Cependant, ceux qui réussissent à atteindre leurs objectifs ne foncent pas tête baissée… ils se créent un chemin jusqu’à leur cible. La première chose à faire est donc de définir quels sont les prospects qui pourraient vous aider à développer votre CA et comment leur parler.

Conseil n° 1 : Avant d’envoyer un email, réfléchissez à ce que souhaitent vos clients ou vos prospects. Tous n’ont pas les mêmes attentes, alors regroupez-les par catégorie. Certains seront intéressés par des formations, d’autres, par du conseil et autant par votre savoir-faire… communiquez essentiellement sur le sujet qui les intéresse.

Créez l’envie de lire votre email

Imaginez votre boîte mail…

Vous recevez un email de info@cadorigolo.com ayant pour objet : « Pour vos cadeaux choisissez cadeaux rigolos ! »

Le préheader (la première phrase de l’email, celle visible sur votre smartphone…) est : « Cadorigolo, le spécialiste du cadeau pour toute la famille, les amis, etc., etc. »

Sincèrement, avez-vous envie d’ouvrir l’email ? Moi pas en tous cas, direction la corbeille.

Conseil n° 2 : Personnalisez votre adresse email : Élodie de Cadorigolo. Créez un objet clair et pertinent qui suscite le besoin : J-14 avant Noël, êtes-vous prêt Sébastien ? Ensuite, trouvez une phrase d’accroche pour inciter à lire : La nouvelle PSS7 pourrait être chez vous demain !

Pourquoi la PSS7 ? Parce qu’en analysant le profil client de Sébastien, vous connaissez ses habitudes : ses achats Pokemon, se sont transformé en Star Wars, et il achète toujours des jeux pour PSS6 ! Il n’a pas donc pas la nouvelle console, mais pourrait être très intéressé…

Vous venez de faire mouche… Sébastien a probablement ouvert votre email, car offrir la PSS7, c’est l’assurance de faire plaisir à son fils (et probablement à lui aussi).

Ne décevez pas avec du mauvais contenu

Votre email a été ouvert, il faut maintenant qu’il soit lu. Pour ça, il ne faut pas relâcher vos efforts après la phrase d’accroche.

Dans le cas de Sébastien, mettez votre promesse de la phrase d’accroche en évidence et ajoutez du contenu qui pourrait l’intéresser. On peut imaginer des offres spéciales sur les jeux vidéos, des produits dérivés de Star Wars et pourquoi pas un article sur la culture geek…

Conseil n° 3 : Créez du contenu à l’image de l’univers de votre prospect. Il doit se sentir compris et je dirais même, presque chez lui.

Des photos, mais pas trop

Si votre email ne contient que du texte, il n’accrochera pas le lecteur, par contre, si vous y insérez trop de photos, il se peut que le temps d’ouverture en pâtisse.

Une bonne image vaut mieux que 5 photos quelconques. Il va falloir faire un choix, car quand un email rame, c’est toute votre stratégie d’emailing qui prend l’eau…

Conseil n° 4 : On s’applique à créer un ou deux graphismes qui attirent. On pense aussi à une infographie intéressante et on vérifie si l’email est facilement consultable avant de l’envoyer.

Convaincre et transformer

Revenons à Sébastien. Vous lui avez promis une PSS7 chez lui dès demain, il faut donc qu’il trouve ce pour quoi il a ouvert votre email.

L’heure est donc au call to action. Une photo cliquable et voilà Sébastien sur votre site pour acheter votre produit.

Conseil n° 5 : Le bouton de redirection est une fonction efficace, si les pages vers lesquelles il redirige sont pertinentes. Vérifiez donc bien le contenu de vos landing pages.

 

Après avoir envoyé vos emails, il vous reste la phase d’analyse. Taux de clics, de désabonnements, de conversion… tenez compte de tous ces résultats et adaptez votre email en conséquence.

N’oubliez pas, la clé d’un bon emailing réside dans l’analyse de votre cible et dans la pertinence de votre contenu.

L’article Comment rédiger une bonne campagne d’emailing ? est apparu en premier sur Blog Facture.net.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Entrepreneuriat

Comment relancer efficacement vos devis ?

Vous n’avez plus de nouvelles de votre client après lui avoir envoyé un devis ? N’attendez pas trop pour le relancer. Toutefois, il y a un certain...

Publié le par Leo Chatillon
Entrepreneuriat

Licenciement économique : les règles à suivre

Une entreprise peut licencier un salarié pour motif économique, cependant elle a le devoir de tout mettre en œuvre pour sauvegarder les emplois. Si...

Publié le par Audrey Clabeck