Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Comment faire une facture d’avoir ?

La facture d’avoir, communément appelée « note de crédit » est une facture créée pour rectifier une autre facture. Elle peut...

Publié par Leo Chatillon

La facture d’avoir, communément appelée « note de crédit » est une facture créée pour rectifier une autre facture.

Elle peut être émise lors d’une erreur de calcul sur la facture initiale ou lors d’une négociation de prix entre le vendeur et son client.

Grâce à elle, on la retrouve aussi dans le cadre d’un retour de marchandise. Dans tous les cas, le client est le bénéficiaire.

Comment émettre une facture d’avoir ?

Une facture ne pouvant être annulée, la note de crédit comportera un solde négatif qui viendra diminuer le montant de la facture initiale. En cas d’erreurs multiples, il est souvent plus simple de créer une facture d’avoir du montant total de la facture initiale, cette dernière serait alors annulée et une nouvelle facture pourrait être émise.

Votre facture d’avoir doit contenir toutes les mentions obligatoires sur une facture : nom du vendeur, de l’acheteur, date d’émission de la facture, date de la vente ou de la prestation, numéro de facture, taux de TVA, ristournes éventuelles (rabais, ristournes et remises), total HTVA et TTC.

Adressée à un professionnel, elle doit contenir les informations concernant le délai de paiement, le taux de pénalité et éventuellement, l’indemnité forfaitaire en cas de retard de paiement.

Spécificités de la facture d’avoir

Deux éléments distinguent la facture d’avoir d’une facture classique :

  • La note qui concerne la facture à laquelle fait référence cette note de crédit. Le numéro de facture doit figurer clairement : Facture d’avoir émise le 08/03/2018 en remboursement de la facture N° 152022018
  • Des montants négatifs pour les produits vendus et services prestés ainsi que pour la TVA

Comment effectuer un geste commercial après facturation ?

Vous pouvez diminuer le montant de la facture d’origine en optant pour une remise, une ristourne, un rabais ou un escompte.

  • La remise : normalement inscrite sur la facture de droit, elle peut figurer sur la facture d’avoir en cas d’oubli lors de la facturation.
  • La ristourne : habituellement pratiquée pour des commandes d’un certain volume, elle apparaît sur une facture d’avoir en fin d’exercice comptable. Elle permet de reverser le trop-perçu d’un client qui atteint son seuil minimal de commande. (Par exemple moins 10 % pour un montant total d’achat HTVA de 10 000 €).
  • Le rabais : effectué si la prestation n’a pas été fournie dans son intégralité ou si le client estime que le travail ne correspond pas sa commande.
  • L’escompte : accordée pour un paiement avant la date d’échéance, elle est calculée sur le net commercial : CA – réductions. Elle figure toujours sur une note de crédit.

Besoin d’aide pour votre facturation ? Facture.net est un logiciel de facturation gratuit. Facile d’utilisation, il vous permet d’émettre des devis, de suivre le cycle commercial de vos clients, de réaliser vos factures…

Ce CRM complet est une aide précieuse pour les entrepreneurs. Il vous assure des documents commerciaux et comptables répondant aux obligations juridiques.

L’article Comment faire une facture d’avoir ? est apparu en premier sur Blog Facture.net.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Entrepreneuriat

Peut-on sous-traiter quand on est micro-entrepreneur ?

En cas de recrudescence d’activité, le micro-entrepreneur (ex auto-entrepreneur) a le droit de faire appel à un sous-traitant. Si cette solution permet...

Publié le par Audrey Clabeck
Entrepreneuriat

4 questions à vous poser avant de devenir franchisé

En 10 ans, près de 15 000 franchises ont vu le jour en France, pour atteindre aujourd’hui un nombre de 74 100 franchisés. Si devenir franchisé vous...

Publié le par Audrey Clabeck