Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Gestion d’entreprise : 9 actions à mener en fin d’année

Quelles sont les procédures comptables à effectuer en fin d’année ? Si vous êtes entrepreneur, vous avez de nombreuses tâches à accomplir avant de clôturer l’année. En effet,...

Publié par Marion Desage

Quelles sont les procédures comptables à effectuer en fin d’année ? Si vous êtes entrepreneur, vous avez de nombreuses tâches à accomplir avant de clôturer l’année. En effet, même si la loi n’impose aucune date pour clôturer l’exercice comptable d’une entreprise, il est fréquent que celui-ci s’étende sur une année civile.

Voici une liste des 9  actions à mener pour clôturer votre année et  bien démarrer l’année 2021 !

 

1. Relancer les factures impayées

devis

C’est le moment de faire le point sur les factures de l’année en cours qui n’ont pas encore été réglées. Vous pouvez réclamer cet argent en procédant par étapes.

Commencez par envoyer un email de relance des factures en attente de règlement à vos clients.

Si vous n’avez toujours pas de réponse ou de versement sur votre compte bancaire suite à l’envoi du courriel, n’hésitez pas à prendre le téléphone pour connaître les raisons de votre client. Il est possible que celui-ci se retrouve dans une situation précaire qui ne lui permet de vous verser la somme dans les délais prévus.

Selon sa réponse, vous pouvez éventuellement négocier les conditions de paiement de la facture afin de toucher votre argent tout en restant à l’écoute du client.

 

2. Enregistrer les dépenses de l’entreprise

Rassemblez tous vos reçus de dépenses de l’année qui sont déductibles des impôts et rentrez-les dans le logiciel de comptabilité que vous utilisez habituellement. Vous pouvez faire des photos des reçus et les enregistrer dans un endroit sécurisé, sur un cloud de préférence, que vous pourrez consulter facilement et à tout moment.

Déduisez ensuite vos dépenses de vos revenus. Ainsi, vous pourrez diminuer le montant des impôts à payer.

 

3. Faire une conciliation bancaire

Le rapprochement ou conciliation bancaire vous permet de mettre en place un processus de contrôle pour vérifier que vos livres comptables correspondent bien aux relevés bancaires professionnels. Le solde débiteur des comptes doit être le même que le solde créditeur bancaire.

Un rapprochement bancaire vous permet de contrôler si il n’y a pas eu d’oublis d’enregistrements bancaires, de décalages ou d’erreurs. Vous pouvez effectuer votre rapprochement bancaire de différentes façons  mais vous gagnerez du temps en utilisant un logiciel de comptabilité.

 

4. Mise à jour des livres comptables de l’entreprise

La tenue des livres en comptabilité est une partie essentielle des actions à mener en cette fin d’année. Elle peut être faite par un comptable, par vous-même ou à l’aide d’un logiciel.

Les entrées et sorties d’argent de l’entreprise au cours de l’année doivent être soigneusement répertoriées dans les différentes classes de comptes et inscrites dans le journal général de la société.

Afin de clôturer votre exercice comptable de l’année en cours et d’entamer le prochain exercice, vos écritures de clôture des comptes doivent être enregistrées. La mise à jour des livres comptables est indispensable pour générer les états financiers de l’entreprise.

 

5. Préparer le bilan, le compte de résultat et l’annexe

Vous devez obligatoirement établir l’état financier de l’entreprise afin de clôturer l’année comptable en cours. Voici les éléments comptables indispensables :

Le bilan comptable

Il s’agit de la représentation de la situation économique et financière de l’entreprise. Le bilan comptable se compose de l’actif, du passif et des capitaux propres de la société. Il montre la situation finale au moment de la clôture comptable.

Le bilan fiscal peut être réalisé par la suite grâce au bilan comptable. Ce dernier permet notamment à l’expert-comptable de vérifier la rentabilité de l’entreprise avec le calcul du besoin en fonds de roulement (BFR).

C’est un excellent moyen d’évaluer la solidité financière de l’entreprise sur le long terme et d’évaluer les risques potentiels.

Le compte de résultat

Le compte de résultat montre toutes les actions qui ont pesé sur le patrimoine d’une entreprise, que ce soit en positif ou en négatif. Il permet de connaître les bénéfices ou les pertes de la société. Le compte de résultat comprend :

  • le chiffre d’affaires
  • les charges d’exploitation
  • le résultat d’exploitation.

L’annexe comptable

Il s’agit d’un document qui permet d’apporter de l’information et d’aider à comprendre le compte de résultat et le bilan comptable de l’entreprise.

Les informations sont classées dans deux catégories :

  • informations dites obligatoires
  • informations d’importances significatives.

Cela inclut les informations sur les crédits-baux, les charges à payer ou encore les modalités d’amortissement des primes de remboursement d’emprunts bancaires.

 

6. Analyser les états financiers de l’entreprise

Pour établir un diagnostic de la santé financière de votre entreprise durant cette année en cours, vous devez analyser les états financiers et faire des calculs comptables appropriés. Vous aurez alors une vision globale sur vos performances. Pour cela, vous pouvez calculer les ratios comptables  :

  • Le ratio de rentabilité représente la marge bénéficiaire nette de l’entreprise
  • Le ratio de solvabilité permet de savoir si l’entreprise peut payer ses dettes à court terme.

Par la suite, vous pourrez faire des choix stratégiques en fonction du diagnostic financier.

 

7. Revoir la stratégie fiscale

Vous avez à présent le recul nécessaire pour évaluer la performance de votre stratégie financière.

Dans quelle mesure celle-ci a t-elle été efficace pendant cette année d’exercice ? Pouvez-vous effectuer certaines modifications de façon à payer moins d’impôts ?

C’est notamment le bon moment pour revoir votre structure juridique si nécessaire.

N’hésitez pas à faire appel à un comptable ou à un avocat fiscaliste pour demander un avis professionnel et choisir la meilleure solution pour votre entreprise.

 

8. Vérifier la conformité de la comptabilité

Une des étapes indispensables pour clôturer l’année est de vérifier la conformité de tous vos documents comptables.

Il est nécessaire de réunir vos documents comptable et livres comptables afin de les réviser. Tous les éléments comptables doivent être en règle mais doivent aussi coller à la réalité. C’est à vous de vous en assurer avant de réunir toutes les informations puis de procéder à la déclaration de revenus de votre société.

 

9. Planification des nouveaux objectifs

objectifs SMART

Maintenant que vous avez vérifié, analysé et réuni tous les éléments comptables de l’entreprise, vous pouvez clôturer votre année d’exercice comptable. C’est le moment de penser à vos prochains objectifs financiers mais aussi stratégiques !

Fixez des objectifs SMART (spécifiques, mesurables, réalistes et temporels) pour le futur de votre entreprise et définissez un plan d’action efficace. Quelles actions seront nécessaires pour mettre votre plan à exécution et atteindre efficacement vos objectifs de l’année prochaine ?

 

Menez ces 9 actions pour clôturer efficacement votre année d’exercice comptable. Vous pourrez par la suite, planifier des nouveaux objectifs de réussite pour votre entreprise  !

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Entrepreneuriat

Freelances : quels sont les frais professionnels déductibles ?

Déduire des frais sur votre entreprise vous permet de réduire le résultat imposable et par conséquent l’impôt sur l’entreprise. Mais comment cela fonctionne ? Que peut-on...

Publié le par Marion Desage
Entrepreneuriat

8 conseils pour choisir son espace de coworking

Freelance à la recherche d’un bureau où poser votre ordinateur et travailler tous les jours  ? Pensez à un espace de coworking. C’est un...

Publié le par Celine Albarracin