Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Comment faire un diagnostic financier de votre entreprise ?

Vous cherchez comment faire un diagnostic financier pour optimiser la croissance de votre entreprise ? Vous êtes au bon endroit ! Dans cet article, nous allons voir...

Publié par Thomas

Vous cherchez comment faire un diagnostic financier pour optimiser la croissance de votre entreprise ? Vous êtes au bon endroit !

Dans cet article, nous allons voir l’importance d’évaluer votre santé financière, pour maximiser la rentabilité de votre activité, le meilleur moment pour réaliser cet audit comptable, ainsi que les étapes pour un diagnostic réussi.

Qu’est-ce qu’un diagnostic financier ?

Le diagnostic financier consiste à analyser des informations comptables pour déterminer la situation économique d’une entreprise.

L’objectif est de déterminer la santé financière de votre activité en mesurant des indicateurs tels que :

  • La trésorerie disponible ;
  • Le niveau d’endettement ;
  • La rentabilité ;
  • Le besoin en fonds de roulement ;
  • L’amortissement des investissements.

Ce diagnostic se complète parfois par d’autres données de gestion comme :

  • Des études de marché et de concurrences ;
  • Les indicateurs relatifs aux ressources humaines ;
  • Une analyse de la productivité.

Pourquoi faire un diagnostic financier de votre entreprise ?

Avant de voir comment faire un diagnostic financier, parlons de son utilité ! La réalisation d’un tel bilan est indispensable pour une gestion comptable et commerciale efficace. Cet audit offre une vue précise de la rentabilité de l’entreprise, des ressources disponibles, du niveau de trésorerie et des perspectives de croissance.

En connaissant précisément la solvabilité de votre activité, vous pouvez prendre des décisions financières pertinentes, optimiser vos investissements et améliorer vos bénéfices. Cet état de santé est également un outil indispensable pour vos investisseurs, vos actionnaires ou un éventuel repreneur.

Cependant, pour que ce diagnostic soit utile, il doit mettre en avant des schémas (positifs et négatifs), qui nécessitent l’application d’actions préventives, ainsi que des déficiences à corriger.

L’objectif principal étant de préserver, voire augmenter, la rentabilité de la société sur le moyen et long terme.

À quel moment réaliser un diagnostic financier de votre entreprise ?

L’anticipation est la clé pour une gestion efficace de votre entreprise. Idéalement, vous devez réaliser un diagnostic financier une fois par an, pour connaître l’état de vos comptes et de votre trésorerie. Ce bilan annuel vous aide à prendre les meilleures décisions financières pour l’année à venir.

Cependant, vous pouvez évaluer la santé comptable de votre société à tout moment :

  • Lorsque vous constatez une baisse de la rentabilité ou des marges ;
  • Avant le développement d’un nouveau produit ou service ;
  • Lors du rachat ou de la vente de l’entreprise ;
  • En cas de liquidation ou redressement judiciaire ;
  • Avant une campagne de crowdfunding ;
  • Durant la recherche d’investisseurs et/ou actionnaires…

Comment faire un diagnostic financier en 5 étapes ?

Il est temps de répondre à la grande question et de vous dévoiler comment faire un diagnostic financier pertinent, pas à pas !

1. Déterminer l’objectif du diagnostic financier

Avant de procéder à un état des lieux de la santé financière de votre entreprise, il convient de se poser les questions suivantes :

  • Pourquoi avons-nous besoin de faire un diagnostic financier ?
  • Quels sont les indicateurs de gestion et d’exploitation à vérifier ?
  • De quelles informations avons-nous besoin pour évaluer notre situation financière ? (et avec quels collaborateurs / quels services devons-nous travailler ?)
  • Quel(s) logiciel(s) comptable devez-vous utiliser ?
  • Comment les données du diagnostic financier seront-elles présentées ? (tableau de bord, fichier Excel, outil de datavisualisation, PowerPoint…)

Ces questions permettent de cadrer l’analyse en amont, de rassembler toutes les données nécessaires, pour obtenir un bilan financier précis, cohérent avec vos objectifs.

2. Analyser le bilan et le compte de résultat

La première chose à faire pour réaliser le diagnostic comptable de votre société est de rassembler des états financiers comparatifs pour deux périodes consécutives.

En ce sens, les deux principales sources d’information sont :

  • Le bilan

Vous pouvez rapidement voir ce que votre entreprise possède (actif), ce qu’elle doit (passif) et son capital (valeur nette). Cette première analyse vous aide à déterminer si la structure financière de l’entreprise est appropriée. Vous saurez également si vos actifs actuels sont suffisants pour faire face aux échéances à court terme.

  • Le P&L (profits et pertes)

Le compte de résultat récapitule tous les produits et toutes les charges générés par une société au cours d’une période comptable. Il montre votre capacité à générer des bénéfices, ainsi que sa structure de revenus et de dépenses.

Ce document permet d’appréhender la situation économique d’une entreprise de manière objective.

3. Évaluer les ratios financiers et comptables

Ces coefficients fournissent des données financières chiffrées, comparatives et objectives. Grâce à eux, vous pouvez comparer les évolutions sur plusieurs périodes, mais aussi établir une relation entre les informations comptables.

Voici les principaux ratios utilisés pour faire un diagnostic financier :

  • Ratio de liquidité = Actif circulant / Passif circulant

Il mesure la capacité de l’entreprise à faire face à ses engagements à court terme. Son résultat doit être supérieur à 1.

  • Ratio d’autonomie financière (RAF) = Fonds propres nets / Fonds empruntés

Ce ratio mesure l’autonomie ou l’indépendance financière et tente de déterminer le niveau optimal d’endettement d’une entreprise.

  • Délai moyen de recouvrement = (Solde moyen du client / Ventes) x 365 jours

Cet indicateur évalue le nombre moyen de jours qu’il faut pour encaisser les paiements des clients.

  • Délai moyen de paiement = (Solde moyen des fournisseurs / Achats) x 365 jours

Ce taux analyse le nombre de jours nécessaires pour payer les fournisseurs.

  • Rentabilité économique = Bénéfice avant intérêts et impôts / Total des actifs

Ce ratio comptable mesure la capacité de l’actif à générer des bénéfices. Autrement dit : le retour pour chaque euro investi dans l’entreprise.

  • Rentabilité financière = Bénéfice net après impôt / Fonds propres.

La rentabilité financière met en relation le profit économique et les ressources nécessaires pour l’obtenir. Ce ratio démontre également la capacité de l’entreprise à rémunérer ses actionnaires.

4. Calculer le fonds de roulement et analyser le résultat

Le calcul du fonds de roulement est une étape primordiale du diagnostic financier ! Cet indicateur évalue la capacité de manœuvre dont dispose une entreprise pour financer son exploitation. Cela passe par sa possibilité de régler ses paiements à court terme et/ou réaliser des investissements nécessaires à son activité.

La formule utilisée pour calculer le fonds de roulement est la suivante :

Actif circulant (stocks, liquidités, créances à court terme…) – Passif circulant (obligations de paiement à court terme)

Le résultat de la formule doit être positif. Le cas échéant, cela signifie que la santé financière de votre entreprise est en déclin. Vous augmentez la probabilité d’une procédure d’insolvabilité.

5. Analyser le flux de trésorerie de l’entreprise

La trésorerie est l’indicateur d’analyse financière qui permet d’évaluer la capacité d’une entreprise à générer des liquidités. Une trésorerie saine et équilibrée garantit la rentabilité et la pérennité de votre activité, tout en vous permettant de prévoir des investissements en cas de croissance.

Cependant, attention à ne pas confondre bénéfice et trésorerie ! En effet, le bénéfice comptable déduit le montant des provisions et des amortissements qui, bien qu’ils représentent une augmentation des dépenses, ne se traduisent pas par une réelle sortie d’argent.

D’une manière générale, la situation réelle de votre trésorerie est donnée par la formule suivante :

Bénéfice + Amortissements + Provisions

Qui peut réaliser le diagnostic financier de votre entreprise ?

Le plus souvent, c’est l’expert comptable qui sait comment faire un diagnostic financier. C’est son rôle de faire le point sur la santé de votre trésorerie, notamment au moment du bilan.

Cependant, en cours d’année, vous pouvez aussi confier cette mission au directeur financier ou à un cabinet d’audit spécialisé dans la gestion comptable et commerciale.

Notre astuce pour faire un diagnostic financier de votre entreprise

Le diagnostic financier doit se terminer par une phase d’analyse des informations obtenues, dans le but de prendre les décisions appropriées pour résoudre les blocages d’exploitation, rechercher des financements, des alternatives d’investissement, etc.

Afin de connaître la situation financière de votre société, en temps réel, essayez notre solution de facturation gratuite, Facture.net. Vous pourrez améliorer vos délais de paiement, mais aussi détecter et résoudre les éventuels problèmes de trésorerie plus rapidement…

L’article Comment faire un diagnostic financier de votre entreprise  ? est apparu en premier sur Facture.net.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Entrepreneuriat

Soldes & ventes privées : quelles sont les règles à suivre  ?

Période durant laquelle les commerçants peuvent vendre leurs invendus à prix réduit, les soldes sont pratiquées deux fois par an....

Publié le par Audrey Clabeck
Entrepreneuriat

Délai de facturation : quand faut-il envoyer les factures à ses clients ?

Toute vente de bien ou de service doit s’accompagner d’une facture bien rédigée comme le stipule le code du commerce. Lorsque vous réalisez vos premières factures en tant...

Publié le par Marion Desage