Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Comment calculer l’EBE de son entreprise ?

L’EBE n’est pas simplement une autre ligne sur le bilan. Il s’agit d’une mesure essentielle de la santé financière de votre entreprise, un indicateur de sa...

Publié par Arthur

L’EBE n’est pas simplement une autre ligne sur le bilan. Il s’agit d’une mesure essentielle de la santé financière de votre entreprise, un indicateur de sa performance opérationnelle et de sa capacité à générer des profits. Comme avec toute mesure, savoir l’analyser et l’interpréter est tout aussi important que de savoir la calculer.

Dans cet article, nous allons vous guider à travers le processus de calcul de l’EBE, vous aider à comprendre ce que cela signifie pour votre entreprise et pourquoi il pourrait être intéressant d’y prêter plus d’attention.

L’EBE : définition

L’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) est un indicateur économique crucial dans l’analyse financière d’une entreprise. Il révèle la rentabilité économique de l’entreprise en dehors de sa structure financière, de sa politique d’investissement et des éléments exceptionnels.

Cet indicateur entre en jeu lors de l’élaboration du compte de résultat d’une entreprise, une fois que le chiffre d’affaires a été constaté et que les charges d’exploitation ont été soustraites. On le trouve dans la partie “résultats d’exploitation” du compte de résultat.

L’EBE donne une vision plus juste de la profitabilité opérationnelle du business. Il met de côté les éléments qui peuvent varier d’une entreprise à l’autre comme le financement ou la structure des impôts. Ceci montre la capacité de l’entreprise à générer des profits à travers son activité principale, avant soustraction des charges financières, des dotations aux amortissements et des impôts.

À quoi sert-il ?

L’EBE sert à plusieurs choses :

  1. Mesurer la performance de l’entreprise  : L’EBE montre la capacité de l’entreprise à générer des bénéfices à partir de son activité courante. Ainsi, il permet d’évaluer la performance économique de l’entreprise.
  2. Comparer des entreprises  : L’EBE est un indicateur standardisé, ce qui signifie qu’il peut être utilisé pour comparer la performance de différentes entreprises ou pour évaluer la performance d’une entreprise par rapport à la moyenne du secteur.
  3. Planifier et prévoir  : L’EBE peut être utilisé par les dirigeants pour planifier et prévoir le futur de l’entreprise. Par exemple, si l’EBE est en constante augmentation, cela pourrait indiquer qu’il est temps de penser à l’expansion.

Comment calcule-t-on l’EBE ?

Le calcul de l’EBE suit la formule suivante :

EBE = Produits d’exploitation – Charges d’exploitation – Impôts/taxes + Subventions d’exploitation

Voici une explication détaillée de chaque élément de cette formule :

  1. Produits d’exploitation : Ces produits incluent principalement le chiffre d’affaires hors taxes, les produits accessoires (comme la location d’un espace non utilisé par exemple), et les reprises sur dépréciations et provisions d’exploitation.
  2. Charges d’exploitation : Ces charges comprennent les achats de matières premières et autres fournitures, les charges de personnel (salaires, cotisations sociales), les dotations aux amortissements, aux dépréciations et aux provisions d’exploitation.
  3. Subventions d’exploitation : Il s’agit des aides financières accordées par des organismes publics ou privés à l’entreprise pour financer l’un de ses investissements ou compenser une partie de ses charges d’exploitation.

À noter qu’il existe une autre méthode pour calculer l’EBE, elle est utile si l’on dispose du résultat d’exploitation (RE), des dotations aux amortissements et provisions d’exploitation et des reprises sur dépréciations et provisions d’exploitation :

EBE = Résultat d’exploitation + Dotations aux amortissements et provisions d’exploitation – Reprises sur dépréciations et provisions d’exploitation

Quelle que soit la méthode utilisée, le résultat obtenu est le même. Le choix de la méthode dépend des informations disponibles.

Exemple de calcul de l’EBE

Imaginons une entreprise avec les données suivantes :

  • Chiffre d’affaires : 500 000 €
  • Achats de matières premières : 100 000 €
  • Charges de personnel : 200 000 €
  • Dotations aux amortissements : 50 000 €
  • Charges diverses : 20 000 €
  • Impôts/taxes : 40 000 €
  • Subventions d’exploitation : 30 000 €

On utilise alors la formule de l’EBE :

EBE = Produits d’exploitation – Charges d’exploitation + Subventions d’exploitation

Dans cet exemple, les produits d’exploitation se résument au chiffre d’affaires, soit 500 000 €.

Les charges d’exploitation sont la somme des achats de matières premières, des charges de personnel, des dotations aux amortissements et des charges diverses. Donc : 100 000 € + 200 000 € + 50 000 € + 20 000 € = 370 000 €.

Les subventions d’exploitation sont de 30 000 €.

On peut donc calculer l’EBE comme suit :

EBE = 500 000 € – 370 000 € – 40 000 € + 30 000 € = 120 000 €.

C’est-à-dire que cette entreprise a généré un excédent brut d’exploitation de 120 000 €. Cette somme représente le profit généré par son activité principale, avant la prise en compte des charges financières, des impôts et des éléments exceptionnels.

Conclusion

Ce chiffre, bien que souvent négligé, vous offre un aperçu détaillé de la performance opérationnelle de votre entreprise, sans prendre en compte les autres facteurs financiers et comptables. Prêter attention à votre EBE peut vous aider à anticiper les défis financiers futurs, à planifier vos investissements de manière plus stratégique et à maximiser votre profit.

À travers une gestion financière perspicace et des décisions stratégiques basées sur des données solides comme l’EBE, vous vous positionnez pour le succès à long terme de votre entreprise.

L’article Comment calculer l’EBE de son entreprise ? est apparu en premier sur Facture.net.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Entrepreneuriat

Comment développer votre clientèle avec Linkedin ?

Avec plus de 400 millions de membres, le réseau social professionnel Linkedin est pour l’entrepreneur un véritable vivier de prospects. Si vous aussi, vous...

Publié le par Audrey Clabeck
Entrepreneuriat

Comment réussir son inventaire de stock ?

Travail devant être réalisé une fois par an, l’inventaire de stock permet à l’entreprise de définir l’état exact de son...

Publié le par Audrey Clabeck