Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Comment utiliser le principe de similitude pour créer de meilleurs designs ?

Vous ne le saviez peut-être pas encore, mais le graphisme, c’est de la science. Parfois, il s’appuie même sur des théories psychologiques,...

Publié par Leo Chatillon

Vous ne le saviez peut-être pas encore, mais le graphisme, c’est de la science.

Parfois, il s’appuie même sur des théories psychologiques, philosophiques et biologiques.

Ce n’est pas pour rien que le gestaltisme est très utilisé pour la conception de visuels. Nous vous proposons justement de découvrir ce courant de pensée et ses modes d’application.

Gestalt, Was ist das  ?

La gestalt, c’est un mot qui vient de l’allemand. C’est surtout un concept connu en France sous le nom de psychologie de la forme.

L’idée globale est que le cerveau traite automatiquement l’information en regroupant des formes communes pour leur donner du sens. C’est un processus d’organisation, qui simplifie pour nous la perception.

La gestalt s’appuie sur différentes lois, dont la loi de similitude, que nous allons maintenant étudier plus en détail.

Comment fonctionne la loi de similitude  ?

Dans un groupement d’objets, nous chercherons presque systématiquement à repérer ceux qui présentent une similarité pour les « ranger » ensemble.

La gestalt traduit ce phénomène par les termes suivants : « Les éléments semblables sont perçus comme appartenant à la même forme (si la distance ne permet pas de les regrouper). » Ce qui implique que ces groupements prennent sens pour nous.

Connaître ce principe vous aide aussi à communiquer visuellement, pour guider la compréhension face à une conception graphique.

La similitude des couleurs attire le regard

Prenez au hasard un ensemble d’objets. Posez-les en vrac devant vous, et le cerveau cherchera spontanément des liens entre eux.

S’il y en a plusieurs de la même couleur, ils seront immédiatement plus visibles pour vous. Ils font partie d’un ensemble  : les objets jaunes d’un côté, les rouges de l’autre…

loi de similitude et couleurs

De même, sur internet, nous avons pris l’habitude de nous appuyer sur des codes couleur  : des blocs de texte inscrits sur la même couleur de fond doivent contenir des informations du même type, les liens sont d’une couleur qui dénote avec le reste du texte (généralement du bleu), etc.

En somme, la couleur permet de créer une unité au milieu du chaos  !

La taille est toujours importante

Si la couleur ne permet pas de classer et d’établir des différences, l’œil cherchera à le faire par la taille. Plus un bloc ou une image prend de place, plus il semble important. Et si plusieurs éléments ont la même dimension, ils constitueront aussi un ensemble.

loi de similitude et taille

Ainsi, sur une page web, nous considérons que la partie centrale, la plus grande, regroupe les éléments principaux. Les colonnes, plus petites, sont secondaires.

La forme compte aussi

Dans notre recherche de tri, la forme est l’un des derniers éléments repérés. Nous verrons plus facilement cinq objets rouges totalement différents les uns des autres que cinq étoiles de diverses teintes.

loi de similitude et forme

Sur votre composition graphique, vous avez donc tout intérêt à réfléchir au préalable à ce sur quoi vous souhaitez attirer l’attention. Et, par conséquent, à ne pas créer sans le vouloir des similitudes qui peuvent distraire le regard.

L’orientation est également un guide

Posez quelques dés sur une surface plane et positionnez-les face à vous, sauf l’un d’entre eux que vous placerez en biais. À votre avis, ou votre regard sera-t-il attiré en premier ?

loi de similitude et orientation

Lorsqu’une minorité d’objets (parmi un groupe d’objets identiques) ont une orientation différentes, ils se distinguent assez nettement du reste.

 

Conclusion

Tous ces principes, listés par priorité, ont pour but de vous aider à mieux comprendre ce que vous utilisez peut-être déjà inconsciemment dans vos créations.

Dans un texte, on reprend des titres de taille similaire pour indiquer qu’ils ont la même importance, certains amateurs de livres classent leurs ouvrages selon la teinte de leurs couvertures (et non plus par auteurs), même les assiettes sont parfois composées pour ne plus contenir que des éléments d’une certaine couleur…

À vous maintenant de les mettre en application, concrètement, pour construire vos graphismes.

 

Rédigé par Mélanie De Coster

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

Dégradés de couleurs : 8 erreurs à ne pas commettre

C’est une des grandes tendances du webdesign en 2019, les dégradés s’installent durablement. On les retrouve sur les sliders, dans les logos, les fonds...

Publié le par Morgane Ponton
Graphisme

90+ textures métalliques gratuites pour vos créations graphiques

Utilisez-vous des textures dans vos créations ? Pourtant il est parfois difficile de retranscrire la réalité lorsqu’on imagine une oeuvre...

Publié le par Emeline