Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Comment créer un guide de style en 4 étapes pour votre marque

Le guide de style est un document important pour votre entreprise. Il est le reflet de vos valeurs, des émotions que vous souhaitez transmettre et de...

Publié par Charlotte Chollat

Le guide de style est un document important pour votre entreprise. Il est le reflet de vos valeurs, des émotions que vous souhaitez transmettre et de l’expérience que vous aimeriez fournir.

Nous vous avions donné quelques exemples de guides de style réussis, mais aujourd’hui, je vais vous expliquer comment créer le vôtre en seulement 4 étapes.

1. Comprendre ce qu’est un guide de style

Avant de vous donner les bonnes pratiques pour réaliser votre guide de style vous devez avant tout comprendre de quoi il s’agit.

Un guide de style (« style guide » en anglais) est un document qui aide les personnes au sein de votre entreprise, mais aussi les personnes extérieures, à se représenter l’identité visuelle de votre marque.

En d’autres termes, il définit votre identité.

Le guide de style est également un support de référence lorsque vous devez faire des choix, comme par exemple choisir où, comment et quand votre marque apparaîtra à travers différents supports.

L’objectif est d’éviter les erreurs. Votre guide de style doit indiquer explicitement à quoi votre identité visuelle doit ressembler.

2. Commencer par le logo

Le logo est le point central de votre identité visuelle, c’est à partir de lui que vous allez ensuite réaliser le design de vos autres éléments.

Attention
Vous n’allez pas devoir choisir un logo, mais plusieurs.

De nombreuses marques insèrent plusieurs versions de leur logo pour pouvoir l’utiliser dans différents contextes (sur fond blanc, sur fond noir, sur fond de couleurs, avec de la transparence, etc.).

Au minimum vous avez besoin :

  • D’un logo primaire : ce sera sur lui que vous devrez vous baser pour vos autres éléments graphiques. Le logo primaire est celui qui permet d’identifier votre marque.
  • D’un logo secondaire : il s’agit de votre logo primaire rendu plus flexible pour pouvoir l’utiliser dans des situations variées. Il peut être simplifié ou alors à la vertical ou lieu de l’horizontal par exemple.
Logos primaires et secondaires

Logo primaire et secondaires de Barre & Soul

Une fois que vous aurez définit le design de votre logo et la façon dont il pourra être utilisé (en termes de taille et de forme) vous pouvez passer aux éléments suivants.

3. Définir les 4 autres éléments essentiels

Outre le logo, il y a 4 autres éléments essentiels qui doivent composer votre guide de style.

L’histoire de votre marque

Commencez par faire un court résumé de votre marque.

L’objectif est d’aider les personnes qui consulteront votre guide de style à comprendre la façon dont ils doivent représenter votre marque.

Dans cette partie vous pouvez inclure vos missions, votre vision, votre audience ainsi que la personnalité et les valeurs de votre marque.

La palette de couleurs

La plupart des marques utilisent 4 couleurs principales ou moins :

  • Une couleur « light » pour les arrière-plans
  • Une couleur plus sombre pour le texte
  • Une couleur neutre
  • Une couleur plus vive
Palette couleur style guide

Palette couleurs de Medium

Attention
Lors du choix de vos couleurs faites attention à ce qu’elles s’accordent bien entre elles et qu’elles ne s’éloignent pas trop de votre logo.

Pour chacune de vos couleurs vous devez inclure un échantillon ainsi que les informations relatives à leur code couleur hexadécimal et RGB.

La typographie

La typographie est un autre élément important de votre guide de style.

Si possible restreignez votre choix à une ou deux polices d’écriture pour donner à votre texte plus de lisibilité ainsi qu’une meilleure clarté et cohérence.

Parfois il peut être bon de choisir une seconde typographie, différente de celle de votre logo, pour apporter du contraste.

Typographie guide de style

Typographie de Medium

Les visuels

L’idée dans cette partie est de montrer le type d’images qu’il est possible d’utiliser pour représenter votre marque.

Vous pouvez appréhender cette section de différentes façons :

  • Les bonnes pratiques : montrez des visuels qui ont fonctionné pour votre marque
  • Vos inspirations : si vous n’avez pas beaucoup d’exemples insérez des visuels qui pourraient convenir à votre marque. Cela donnera toujours une idée de style auquel il faut s’aligner.
  • Un moodboard : regroupez des images qui montrent l’esprit de votre marque
Moodboard guide de style

Moodboard de Scrimshaw Coffee

Les éléments que nous venons de définir sont indispensables dans le cas d’un guide de style pour votre identité de marque.

Vous pouvez bien entendu aller plus loin en intégrant les composants de votre interface web (boutons, forme des formulaires, etc) ou encore les espacements.

4. Faire évoluer son guide de style

Cette 4ème et dernière étape ne sera pas effectuée tout de suite après la création de votre guide de style, mais certainement au cours des prochains mois voire des prochaines années.

Votre guide n’est pas figé. Au fil du temps vous finirez par apprendre ce qui fonctionne et ce sur quoi vous devez apporter des améliorations.

Conservez donc précieusement vos nouvelles idées et vos nouveaux exemples pour pouvoir les utiliser le moment où vous ferez évoluer votre guide de style.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

Les 15 grandes tendances web design pour 2019

Le web design évolue constamment et chaque nouvelle année apporte son lot de nouveauté, donnant aux designers de nouvelles choses à essayer. 2018 a...

Publié le par Charlotte Chollat
Graphisme

Comprenez la loi de clôture pour améliorer vos designs

Dans notre série sur la gestalt appliquée au design, après la loi de similitude et le principe de proximité, nous allons maintenant étudier la...

Publié le par Melanie De Coster