Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

5 erreurs à ne pas commettre sur les couvertures de vos réseaux sociaux

Il est souvent question des posts à publier sur les réseaux sociaux, de comment créer l’émotion, choisir les bons visuels, les retravailler au...

Publié par Melanie De Coster

Il est souvent question des posts à publier sur les réseaux sociaux, de comment créer l’émotion, choisir les bons visuels, les retravailler au bon format.

Il ne faudrait pas pour autant oublier la couverture. Parce que c’est elle que verront en premier les internautes qui vous découvriront. Raison pour laquelle il est d’autant plus important de ne pas la rater, au risque que votre communication ne s’enrhume (pardon, ne s’enraie).

Erreur n°1 : Faire un patchwork de tout ce que vous proposez

Sur les réseaux sociaux, une couverture ne doit pas être trop chargée.

Si vous mettez en place une mosaïque d’images, vous allez juste égarer les internautes. Leur regard ne saura plus où se fixer, provoquant des frissons nerveux à tenter de repérer, en vain, l’élément principal de votre couverture. C’est une très mauvaise idée.

Couverture collage social media

Tant pis si vous avez plein de produits à proposer, concentrez-vous sur le tout dernier sorti, ou sur votre best-seller. Il ne tirera pas nécessairement la couverture à lui, il étendra par contre sa chaleur à l’ensemble de votre profil.

Vous vous devez d’être efficace : vous n’avez que quelques secondes pour montrer qui vous êtes !

Erreur n°2 : trop en dire sur votre couverture

Non, vraiment, vous pensez qu’il est utile de préciser, sur la bannière en haut de votre profil, votre historique, votre mission et même vos coordonnées ? Est-ce qu’il n’y aurait pas, par hasard, d’autres espaces un peu plus adaptés pour ces informations ?

Couverture trop informations

Rappelez-vous : quelques secondes. C’est tout ce que vous avez devant vous.

Donc, non, personne ne lira votre roman miniature. Au contraire, vous risquez de faire fuir les internautes face à cette profusion de texte qu’ils n’ont pas demandé.

Donnez-leur envie d’en découvrir plus, avec quelques mots, deux lignes au plus. Ce n’est pas parce que votre espace est limité que vous devez le remplir au maximum.

Erreur n°3 : répéter votre image de profil sur votre bannière

Vous utilisez déjà votre logo sur votre image de profil ? Très bien. Ce n’est pas la peine de le reprendre sur votre couverture. Pensez que ces deux visuels seront souvent côte à côte, voire superposés, et que la redondance est juste ennuyeuse.

Logo image de couverture Twitter

Alors oui, c’est plus facile, plus confortable de procéder ainsi. Mais on parle de couverture pour les réseaux sociaux, pas du vieux plaid dans lequel vous vous enveloppez le dimanche. Vous méritez un peu mieux !

Erreur n°4 : ne pas prévoir de visuels aux bonnes dimensions

C’est un peu le dérivé de l’erreur précédente. Croyez-le ou non, mais reprendre le visuel de votre dernière publicité et le choisir comme couverture n’est pas une bonne idée. Parce qu’il ne sera pas au bon format, et que vous aurez une image découpée bizarrement, tronquée, sans aucun sens…

Mauvais format image de couverture

Il vaut mieux préparer des visuels adaptés, directement formatés pour le réseau social auquel ils correspondent (chacun d’entre eux, de Linkedin à Facebook, en passant par Twitter) a des dimensions spécifiques.

Vous pourrez même prévoir ainsi l’endroit où votre image de profil se superpose, en fonction du réseau social, pour encore plus de précision.

Quand on veut bien communiquer, il faut prendre le temps nécessaire pour y arriver !

Erreur n°5 : changer complètement de style d’une mise à jour à l’autre

En tant qu’expert de la communication, vous savez qu’il est recommandé de mettre régulièrement à jour les couvertures de vos réseaux sociaux. Notamment pour annoncer vos événements, vos lancements de produits, ou juste pour suivre les saisons.

Couverture Facebook saison

Attention cependant à respecter votre charte graphique : il n’est pas indispensable de partir dans des styles différents à chaque fois. Le risque est trop grand de perturber vos abonnés, qui ne vous reconnaîtront plus.

Donc, restez dans les mêmes tonalités ou styles d’images. C’est votre identité qui transparait aussi via votre bannière.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

Comment intégrer un logo en perspective dans Photoshop ?

Vous disposez d’un beau logo flambant neuf ? Alors pourquoi ne pas le mettre en contexte dans vos visuels en l’intégrant sur des objets ?...

Publié le par Leo Chatillon
Graphisme

Guide CSS : 10 bonnes pratiques à respecter dans votre feuille de style

En tant que web designer vous êtes souvent amené à créer ou modifier un fichier CSS. Mais avec les évolutions et les mises à jour de ce...

Publié le par Charlotte Chollat