Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

UX/UI Design : 5 règles pour valoriser vos créations

L’UX et l’UI design sont maintenant des composants essentiels de toute création d’application ou de page web. Voici les règles de base à...

Publié par Melanie De Coster

L’UX et l’UI design sont maintenant des composants essentiels de toute création d’application ou de page web.

Voici les règles de base à suivre pour que ces dernières soient à la fois pratiques et agréables à regarder. Si, si, on peut être beau et intelligent, vous verrez.

 

1. Dirigez correctement la lumière

D’où vient la lumière, dans la vraie vie  ? D’en haut. Si le soleil est en dessous de vous, c’est que vous n’êtes pas en train de marcher sur la planète Terre.

Notre conseil
Il en est de même sur les écrans. Et on en vient ainsi très rapidement aux ombres. L’ombre d’un bouton, d’une fenêtre, ou qui sert à mettre en évidence un texte ou une photo… Elle sera sous l’élément choisi. Parce que son éclairage vient d’en haut.

Évidemment, si vous cherchez un effet extra-terrestre, vous pouvez tenter l’option inverse. Mais, en règle générale, ce n’est pas conseillé. D’autant qu’ajouter un soupçon d’ombre rendra l’effet visuel plus naturel, plus intuitif… et donc plus pratique pour l’utilisateur.

 

2. Pensez en noir et blanc

Tracez en priorité le plan de vos pages en noir et blanc. De une, parce que c’est plus facile (vous pourrez vous préoccuper plus tard de la nuance de vert à appliquer). De deux, parce que cette technique vous oblige à vous focaliser sur l’essentiel.

En noir et blanc, vous repérerez plus rapidement les éléments forts et faibles, les endroits qui sont le plus mis en valeur. Vous être obligé d’être plus concentré. Et donc plus efficace.

Et quand vous ajouterez enfin de la couleur, vous pourrez penser en termes de contrastes. Un simple mot en couleur sur un fond en noir et blanc attire tout de suite l’attention. De même que du noir et blanc bien nets transmettent plus d’émotion que des niveaux de gris.

 

3. Visez l’hyper espace

Il est temps de vous pencher sur les espaces blancs.

En avez-vous prévu dans votre design  ? Autre question  : en avez-vous prévu suffisamment ? Car l’espace vide est ce qui vous aidera à mettre en valeur vos différents éléments, textuels ou visuels.

Notre conseil
N’ayez pas peur d’en mettre trop  : en réalité, la nature n’a pas horreur du vide. Au contraire, plus vous laisserez respirer votre design, plus il semblera agréable à regarder. L’espace blanc, c’est la version du luxe en webdesign.

 

4. Écrivez lisiblement sur vos photos

Nous vivons dans une ère visuelle. Donc, vous ne pouvez pas vous contenter de présenter une page juste avec du texte. Vous y ajouterez des images, des photos. Et, parfois, vous écrirez sur ces dernières.

Attention
Il y a un seul problème  : si vos mots ne sont pas lisibles, ils ne servent à rien. On parle toujours d’améliorer l’expérience de l’utilisateur. Et il faut bien reconnaître que simplement ajouter ces derniers sur une photo, cela ne fonctionne pas à tous les coups. Dès que l’arrière-plan est clair, vos mots en blanc se fondront dans le décor.

Voilà quelques techniques pour contourner ce problème  :

  • Ajouter un filtre sur la photo. Vous pourrez ainsi la foncer subtilement, pour que le texte s’inscrive aisément par dessus. Une technique qui fonctionne aussi avec un filtre coloré.
  • Utiliser un cadre pour les mots

Si votre texte ou, de préférence, un ou deux mots sont soulignés par un cadre qui leur permet de ressortir sur la photo, il n’y aura plus aucun problème de lisibilité.

  • Flouter l’image
    Vous pouvez aussi choisir de flouter l’image. Même si c’est seulement sur la partie inférieure, avec un cadre plus large, voire plus foncé, qui laisse plus de place au texte.

 

5. Les grands derrière, les petits devant

Hiérarchiser vos textes et vos présentations. Toujours. Il vous faut des titres, des mots en gras, d’autres en caractères plus petits, certains en majuscules…

Attention
Jouez avec toutes les options de votre traitement de texte jusqu’à obtenir une version qui soit à la fois vivante, facile à parcourir… et pas trop chargée.

Vous mettrez ainsi en évidence vos titres, mais offrirez surtout aux utilisateurs un guide visuel. Sans même lire le contenu, ils sauront retrouver les éléments les plus importants. Et c’est cela, une page orientée utilisateur.

 

Enfin, pour chercher comment toujours vous améliorer, n’hésitez pas à vous inspirer de ce que font d’autres webdesigners. Vous trouverez des sources inépuisables sur Dribbble ou Pttrns. Bientôt, ce seront vos propres créations qui y figureront.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

UX Designer : comment impressionner vos recruteurs lors d’un entretien d’embauche ?

Vous êtes un pro des outils de prototypage, un expert en psychologie des utilisateurs ? Pourtant vous n’avez pas encore décrocher le job de vos...

Publié le par Charlotte Chollat
Graphisme

Comment réussir la charte graphique de votre marque ?

Document clé contenant l’ensemble des règles d’utilisation des éléments graphiques d’une entreprise, la charte graphique est garante...

Publié le par Jerome Dajoux