Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Comment utiliser le cercle chromatique ?

Les designers s’appuient sur ce que l’on appelle le cercle chromatique afin de négocier les meilleures combinaisons de couleurs possibles dans leurs créations. Cet outil repère...

Publié par Solenne Ricard

Les designers s’appuient sur ce que l’on appelle le cercle chromatique afin de négocier les meilleures combinaisons de couleurs possibles dans leurs créations.

Cet outil repère permet en effet de créer des harmonies et des palettes de coloris parfaitement réussis.

Mais encore faut-il en maîtriser tous les secrets pour y parvenir. Voyons ensemble comment utiliser le cercle chromatique.

 

Qu’est-ce que le cercle chromatique ?

Le cercle chromatique est utilisé dans de nombreux secteurs, de la décoration, aux arts plastiques, en passant par l’infographie… Il s’agit d’un outil pratique permettant d’associer harmonieusement les couleurs.

Les artistes et les designers utilisent donc le cercle chromatique comme outil de repère. En effet, le cercle permet d’ordonner les couleurs en fonction de leur décomposition naturelle : le spectre des couleurs (que l’on retrouve lorsque la lumière traverse un prisme de verre).

Le saviez-vous ?
L’œil humain est capable de distinguer jusqu’à 350 000 teintes, et les outils de graphisme sont capables de reproduire presque toutes ces teintes.
Cercle chromatique selon Itten

Cercle chromatique selon Itten

Ce classement naturel met en exergue les notions de couleurs primaires, secondaires et complémentaires, toutes perçues par l’oeil humain.

  • En s’associant entre elles, les trois couleurs primaires du cercle chromatique (rouge, bleu, jaune) permettent de créer l’ensemble des autres couleurs du cercle.
  • Les couleurs secondaires sont le résultat d’un mélange, à part égale, de deux couleurs primaires.
  • Enfin, les couleurs tertiaires sont créées en combinant une couleur secondaire avec une couleur primaire. Elles sont placées à l’opposé de leur complémentaire. Par exemple, le violet est placé à l’opposé du jaune, le orange est placé à l’opposé du bleu, etc.
Couleurs chaudes et couleurs froides sur le cercle chromatique

Couleurs chaudes et couleurs froides sur le cercle chromatique

Le cercle chromatique distingue également les couleurs chaudes des couleurs froides, les verts, bleus et violets-bleus d’un côté, et les rouges, orangés et jaunes de l’autre.

  • Les couleurs froides sont perçues comme plus fraîches, car dites “fuyantes”.
  • Les couleurs chaudes, à l’inverse, semblent dégager de la chaleur et accrochent le regard.
Bon à savoir
Toutes les couleurs représentées sur le cercle chromatique basique sont saturées. Elles sont pures puisqu’elles ne contiennent ni de noir, de gris, ou de blanc, ni aucune couleur complémentaire. Pour obtenir des teintes désaturées, le disque doit donc intégrer du blanc, du noir, du gris ou une couleur complémentaire.

 

Les secrets d’une utilisation maîtrisée du cercle chromatique

Avant toute chose, il est bon de noter que le cercle chromatique est une base sur lequel les graphistes aiment à s’appuyer. Pour autant, le cercle ne doit en aucune façon vous limiter. Son aide est certes très utile, mais elle ne remplacera jamais l’intuition de l’artiste !

monochrome palette

Le monochrome

Obtenir les bonnes combinaisons de couleurs grâce au cercle chromatique

Maintenant que vous connaissez son concept de base, vous devez apprendre comment naviguer sur le cercle chromatique afin de choisir les meilleures combinaisons de couleurs.

On dénombre trois principales combinaisons de couleurs offrant un rendu à la fois harmonieux et parfaitement contrasté.

  • L’association des couleurs complémentaires. Celles-ci sont donc placées à l’opposé les unes des autres sur le disque chromatique. En optant pour ce type de combinaison, vous vous assurez d’un résultat visuellement percutant.
  • La combinaison de couleurs monochromes. Cette association permet d’exploiter au mieux les nombreuses nuances offertes par la teinte initialement choisie.
  • L’association de couleurs analogues. En association des teintes analogues, placées à côté les unes de autres sur le cercle, vous accorderez de la profondeur à vos créations.

 

Concevoir une palette de couleurs équilibrée

Créer une palette de couleurs équilibrée permet d’obtenir une certaine cohérence dans vos conceptions. L’identité visuelle d’une entreprise passe notamment par la création de sa charte graphique qui repose en partie sur cette palette. En s’y référant, l’ensemble des productions graphiques émanant de la société conserve ainsi une unité visuelle.

La palette en dyade

roue chromatique couleurs

Vous pouvez opter pour un schéma de couleurs en dyade en jouant sur deux coloris phares se soutenant mutuellement, tout en générant suffisamment de contraste. Pour créer ce type de palette, le designer choisi le plus souvent deux couleurs complémentaires.

La palette triadique

En optant pour une palette de couleurs triadique votre visuel sera plus tranché, dynamique et audacieux, et appuiera plus facilement des créations destinées à divulguer un message fort. Pour créer ce type de schéma, choisissez trois couleurs équilatéralement espacées sur le cercle.

La palette tétradique

Exemples de palettes de couleurs

Exemples de palettes de couleurs

Il est également possible de créer une palette de quatre couleurs. Ces quatre teintes doivent être régulièrement espacées sur le cercle chromatique. Les palettes de couleurs tétradiques sont très audacieuses.

Préférez opter pour une couleur dominante et utilisez vos autres teintes par petites touches.

 

Il est possible de créer des schémas de couleurs avec encore plus de coloris. Sachez toutefois que plus elles sont nombreuses, plus elles sont difficiles à équilibrer.

Les possibilités qui s’offrent à vous sont infinies, prenez bien garde à ne pas vous éparpiller dans tous les sens. Pensez notamment à utiliser un outil générateur de palettes qui vous aidera à équilibrer votre schéma de couleurs.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

4 conseils pour créer des mèmes et autres visuels humoristiques

Si vous ne savez pas ce qu’est un mème (non il n’y a pas de faute d’orthographe sur « mème ») je suis certaine que vous en...

Publié le par Charlotte Chollat
Graphisme

Symbolique animal : que signifie la chouette dans un logo ?

La chouette, comme le hibou, sont des symboles anciens. Et très moderne à la fois : il suffit de constater le nombre de marques qui ont pris leur envol en les...

Publié le par Melanie De Coster