Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Success story : l’histoire du logo Google

Si de nombreuses sociétés, parmi les plus connues, ont investi rapidement dans leur logo, ce n’est pas le cas de toutes. Ainsi, Google, qu’il n’est plus nécessaire aujourd’hui de...

Publié par Melanie De Coster

Si de nombreuses sociétés, parmi les plus connues, ont investi rapidement dans leur logo, ce n’est pas le cas de toutes. Ainsi, Google, qu’il n’est plus nécessaire aujourd’hui de présenter, a su marquer l’histoire de l’informatique tout en partant d’un logo qui était des plus basiques.

 

Un logo compliqué ? Pas besoin pour Google

Pour mieux comprendre le premier logo de Google, il faut se rappeler qu’il ne s’agissait au départ que d’un projet d’étudiants. Certes, il s’agissait d’étudiants de Stanford, pas vraiment les plus mauvais des États-Unis mais, clairement, le graphisme n’était pas au centre de leurs préoccupations.

Le premier logo  fut tout simplement désigné en utilisant Microsoft Word. Eh oui, même pas un logiciel de dessin digne de ce nom.

1er logo Google 1996

Ce qui est pourtant intéressant, c’est de constater que, dès les prémisses de ce projet, en 1996, on retrouve un certain dynamisme dans les lettres et, surtout, ces couleurs vives, primaires, qui sont encore aujourd’hui la clé de l’identité graphique de l’entreprise.

 

Lancement de Google : on met le logo à plat et on recommence

En 1998, Google est officiellement lancé aux yeux du public. L’occasion donc d’investir dans un nouveau logo ? Si l’on considère qu’un logo réalisé sous Gimp, en se basant sur la police d’écriture Baskerville, est un grand logo, alors oui. Sinon… Sinon on peut juste constater que ce logo  bidouillé en quelques heures avec ces ombrages précise déjà l’identité visuelle de Google : une typographie facile à lire et très colorée.

logo Google 1998

La durée de vie de ce logo (avec un G initial vert) sera relativement courte. En 1999, le logo se pare d’un point d’exclamation (clin d’œil à son concurrent de l’époque, Yahoo !),  et modifie l’ordre de ses couleurs.

logo Google 1999

Le logo est à cette époque retravaillé par Ruth Kedar, enseignante en design à l’université de Stanford. Il subira ainsi quelques variations au cours de cette année… avant d’atteindre son but quelques mois plus tard.

 

Un logo longtemps inchangé

En 1999, Ruth Kedar propose une version du logo qui finit par séduire les fondateurs de l’entreprise. Le point d’exclamation est remisé, et la typographie est stylisée, cette fois avec la police Catull.

logo Google 1999

La marque se présente maintenant avec des couleurs simples, mais travaillées, avec des effets d’ombrage et de luminosité. C’est l’époque où le choix des quatre couleurs est clairement énoncé et expliqué :

  • le bleu symbolise la confiance, la force, la fiabilité
  • le rouge représente la jeunesse, l’audace et l’émotion
  • le jaune orangé est là pour l’optimisme, la chaleur et la clarté
  • le vert (la seule couleur secondaire du lot) incarne la sérénité, la croissance, la santé.

Cette disruption introduite par une seule couleur secondaire au milieu des teintes primaires, comme par les couleurs qui se suivent apparemment sans ordre logique, constituent autant d’exemples exprimant à la fois l’esprit créatif de Google et son refus des règles.

Il s’agit donc plus d’un logo, mais véritablement d’un branding bien réfléchi. Ce qui permettra à cette version de l’image de Google de rester en place jusqu’en 2010…

 

Des changements de logo dès 2010

En 2010, une nouvelle période de changements s’amorce pour le logo de Google. Tout d’abord, l’ombrage se réduit considérablement alors que les lettres prennent plus d’épaisseur. Il faut aussi noter que leurs teintes deviennent plus vives. Le logo devient alors plus imposant, son taux de visibilité s’améliore .

logo Google 2010

Mais en 2013, c’est le flat design qui s’impose pour la marque aux quatre couleurs. Et cela implique également son logo. Bye-bye les ombrages, les effets de style, et place à la simplicité .

logo Google 2013

Puis, en 2015, nouvelle refonte du logo, cette fois-ci encore plus importante. Il s’agit en effet d’abandonner la police Catull, utilisée depuis 1999. Pour l’occasion, et pour la première fois dans l’histoire de la marque, une typographie est créée exprès pour le logo. Il s’agit de Product Sans. On retrouve là l’idée du flat design encore plus poussée, puisque la légère inclinaison des deux O est oubliée et que chaque trait a la même épaisseur .

logo Google 2015

Cette modification du logo va de pair avec une évolution des usages : en 2015, les écrans consultés ne sont plus uniquement ceux des ordinateurs. Il leur faut un logo qui soit aussi lisible facilement sur les petits écrans. Et de manière rapide : le nouveau logo se charge plus rapidement que l’ancien !

 

Depuis son lancement public, Google a finalement peu changé son logo, et a toujours respecté les particularités de celui-ci. Il a ainsi su créer une identité forte. Le logo lui-même sera sans doute amené à encore évoluer dans les temps, en fonction de l’expansion de l’entreprise, de ses enjeux ou des modifications d’usage liés à internet. Mais il y a fort à parier qu’il restera toujours reconnaissable.

Ça vous a plu ? Retouvez toutes nos success stories logo 👉 ici

Vous aussi vous souhaitez faire évoluer votre logo au plus proche des tendances actuelles ? Déposez dès aujourd’hui votre annonce sur Graphiste.com pour recevoir gratuitement les devis de professionnels !

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

5 outils gratuits pour faire un montage vidéo

À l’heure où un nombre croissant de personnes dégainent leur smartphone pour filmer le moindre événement du quotidien, peu savent ensuite...

Publié le par Jerome Dajoux
Graphisme

6 outils pratiques pour vos signatures d’e-mails

Lorsque vous envoyez un e-mail, la dernière chose que va voir votre interlocuteur, c’est votre signature. Il est donc important que cette dernière soit travaillée afin de laisser...

Publié le par Louise