Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Fiche produit : 7 astuces pour un design réussi

Pour vendre sur internet, il ne suffit pas d’avoir un site. Ni même une boutique en ligne. Il faut aussi savoir bien présenter ses produits. Car l’apparence de la fiche produit...

Publié par Melanie De Coster

Pour vendre sur internet, il ne suffit pas d’avoir un site. Ni même une boutique en ligne. Il faut aussi savoir bien présenter ses produits. Car l’apparence de la fiche produit sera l’écrin qui fera réussir (ou échouer) une vente. Voici une liste récapitulative, à conserver comme un mémo, de ce qu’elle doit absolument comprendre.

 

1. Des photos produits de qualité

Cela peut sembler basique, évident… Et pourtant, il y a encore bien trop de sites qui proposent des visuels pixellisés, ou trop petits, de leurs produits.

L’image parfaite ne sera ni trop petite, ni trop grande : elle ne doit pas surcharger l’écran, ne pas descendre sous la fameuse ligne de flottaison, celle qui s’inscrit dans l’espace de l’écran avant de devoir défiler. Elle ne doit pas être trop lourde non plus, pour ne pas ralentir exagérément le chargement de la page. Mais par contre, vous offrirez l’opportunité de zoomer dessus, de la voir en plus grand, pour observer les détails.

Et, tant que vous y êtes : ne vous contentez pas d’une seule photo. Présentez votre produit sous différents angles, de haut, d’en bas, de gauche, de droite. Et, si c’est un vêtement, faites-le porter par des mannequins avec des morphologies différentes. Non, vous n’avez pas que des femmes en taille 36 dans vos clientes. Et oui, elles apprécieront de pouvoir visualiser ce qu’une tenue pourrait donner sur elles avant de passer leur commande !

Si vous en avez la possibilité, ajoutez aussi du contexte à vos photos, ce qui permet de mieux se représenter leur taille ou leur effet dans un environnement réel.

 

2. Un prix bien visible

Vous êtes là pour vendre, non ? Alors, pourquoi cacher le prix ? C’est un élément crucial, que vos clients potentiels ont besoin de connaître. Leur infliger de devoir dérouler tout un laïus sur la manière dont le produit changerait leur vie avant de leur indiquer un tarif risque surtout de les faire fuir.

On est dans une fiche produit, pas dans un argumentaire de vente. Donc, le prix est à hauteur de vue, généralement sur la même ligne de lecture que la photo. Et il est indiqué en gras, voire en gros et en couleur.

Vous voulez que votre site soit efficace, pour vous comme pour les internautes. Montrez votre valeur !

 

3. Un appel à l’action immanquable

Que ce soit « ajoutez au panier », « achetez ce produit », « commandez »… Peu importe votre mot magique préféré. Mais il doit être bien présent, ce petit bouton appelé CTA (call to action) ou appel à l’action, selon vos compétences en langues étrangères (ou vos envies).

fiche produit Maisons du Monde

Source : Maisons du Monde

En règle générale, il est dans une couleur qui contraste avec le fond de la page. Il est aussi intime avec le prix, et reste généralement près de lui pour lui tenir compagnie. Il ne reste pas dans l’ombre, et il n’est pas non plus soumis à un régime. Ce bouton doit être assez large pour qu’un doigt puisse appuyer dessus depuis un smartphone sans que cela ne devienne un exercice de précision.

 

4. Les descriptions viennent après

Tous les éléments cités précédemment apparaissent avant la ligne de flottaison. Ce sont ceux que verra en premier tout acheteur potentiel. Mais ils ne sauraient suffire.

Dans la conception de votre fiche produit, vous devez inclure des descriptifs de vos produits, qui s’afficheront sous les photos. Vous pouvez également en prévoir une courte, qui ajoutera un peu de couleur au prix en s’inscrivant sous celui-ci. Et une plus longue qui se déroulera ensuite. Et qui comprendra, le cas échéant, toutes les informations pratiques nécessaires pour convaincre encore plus (matières, spécificités techniques…).

Pensez-y
Les descriptions de vos produits permettent de bien les référencer sur le web. N’écrivez pas à la légère ! Ces textes sont d’une importance capitale pour rendre vos produits visibles de vos potentiels clients sur les moteurs de recherche. C’est pourquoi nous vous conseillons de les faire rédiger par des rédacteurs professionnels experts en SEO, qui sauront valoriser les attributs de vos produits tout en boostant leur référencement.

 

5. Les ventes de produits complémentaires toujours prêtes

Les ventes complémentaires, c’est l’endroit où vous dites « au fait, avez-vous aussi vu ce produit qui irait tellement bien avec celui que vous avez choisi ? ». Cela ne se conclut pas toujours pas une vente… Mais il serait dommage de vous en priver. Surtout que cela ne coûte rien. Sinon de les présenter.

ventes croisées fiche produit

Source : My Jolie Candle

C’est maintenant une pratique bien ancrée dans le e-commerce. Vous pouvez inclure ces liens (et images) vers d’autres produits avant et/ou après la description longue. C’est à vous de concevoir la page pour qu’elle reste lisible, et pour que l’information principale, sur le produit qui est montré en premier, ne se perde pas.

 

6. Des boutons de partage

On a parlé des ventes complémentaires. Mais a-t-on pensé à la possibilité pour un client de montrer à ses proches un objet qui lui fait envie ? C’est exactement à cela que servent les boutons de partage sur les réseaux sociaux.

Selon votre stratégie à ce niveau, vous choisirez où vous les situerez, comment vous les introduirez… Mais il est néanmoins recommandé de ne pas les laisser se perdre trop bas dans la page. Là aussi, une première apparition au-dessus de la ligne de flottaison pourrait être bienvenue, si elle reste discrète.

 

7. Les marques de réassurance à la fin de la fiche produit

Vous ajouterez aussi une place pour les témoignages de clients déjà convaincus, qui feront office de preuve sociale. Ces commentaires sont parfois pris avec des pincettes, il n’est pas nécessairement utile d’en abuser ou de leur laisser plus de place qu’au reste.

avis clients fiche produit

Source : Tediber

Ce peut aussi être l’endroit où vous ferez apparaître les labels qui attestent de votre sérieux.

Au vu du grand nombre d’éléments primordiaux à montrer sur une fiche produit, sa conception s’avère essentielle pour ne pas surcharger le regard de l’internaute. Une page produit bien dessinée sera d’autant plus utile qu’elle sera reproduite, telle qu’elle, d’une rubrique à l’autre de votre catalogue. La continuité de la présentation fera aussi partie de votre force de vente !

Le design de votre e-commerce a une incidence directe sur votre chiffre d’affaires. Faites appel aux services d’un webdesigner freelance de Graphiste.com pour améliorer le design et l’UX de votre site et augmenter vos ventes.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

6 questions à se poser avant de refondre un design

C’est parti  ! Vous devez revoir le design d’un site, d’une charte graphique ou d’un document officiel pour un client. Minutieusement, il...

Publié le par Emeline
Graphisme

UI/UX design : 8 éléments de navigation à connaître

Permettre aux utilisateurs de naviguer aisément dans un site web ou dans une application est la mission qui est fixée aux designers UI. Il faut dire qu’en...

Publié le par Jerome Dajoux