Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Packshot : comment réussir ses photos de produits

Saviez-vous qu’à chaque seconde qui passe, ce sont plus de 50 nouvelles conversions qui sont enregistrées sur Internet en France ? Depuis quelques années, et à plus fortes...

Publié par Solenne Ricard

Saviez-vous qu’à chaque seconde qui passe, ce sont plus de 50 nouvelles conversions qui sont enregistrées sur Internet en France ? Depuis quelques années, et à plus fortes raisons au cours des deux dernières, les chiffres du commerce en ligne ont littéralement explosé. Toutefois, tous les sites de vente en ligne ne sont pas égaux devant cette hausse des achats web, et ceux qui disposent de photos réussies ont également bien plus de chance d’augmenter leur taux de conversion ! On sait, en effet, que les packshots produits de qualité génèrent jusqu’à 94 % de conversions en plus que les produits qui en sont dépourvus.

Ainsi, le packshot produit a un impact considérable sur les ventes en ligne, à condition d’être réalisé dans les règles de l’Art, par un professionnel du secteur !

 

La lumière et les photos de produits

L’un des paramètres indispensables pour réussir une photo produit n’est autre que la lumière. Vous devez prendre le temps de la calibrer, et ce quel que soit le type d’éclairage utilisé (naturel, artificiel, combiné), sa couleur (lumière chaude, froide, intermédiaire…) sa direction et ses ombrages…

Pour ce faire, vous devez donc nécessairement réaliser plusieurs essais avant de parvenir à un éclairage optimal qui mette parfaitement en valeur vos produits.

L’éclairage participe intrinsèquement à façonner l’identité de votre photo de produit. Diverses techniques et outils permettent ainsi de travailler la lumière, comme les réflecteurs, projecteurs, etc.

 

 

La focale adaptée aux packshots produits

Autre point d’attention, on privilégie généralement des focales longues (situées entre 90 et 150 mm) pour prendre en photo les produits destinés à la vente à distance. De cette façon, on évite qu’ils paraissent déformés.

De plus, une longue focale permet de réduire le champ de vision afin d’exclure les accessoires positionnés autour du produit pour les besoins de la photo (comme le système d’éclairage).

Cette « règle » standard ne s’applique toutefois pas à tous les objets, et il convient de s’adapter en fonction du produit. En effet, suivant sa taille, une longue focale produira une image trop petite de l’objet. Dans ce cas, vous serez contraint de réduire la distance de mise au point, ce qu’il est possible de faire grâce à un objectif pourvu d’une position macro/proxi, ou à défaut, grâce à l’utilisation de bagues-allonges intercalées entre le boîtier et l’objectif. Grâce à ces accessoires, la distance de mise au point se trouve considérablement réduite, et l’objet paraît alors plus gros dans le cadre de l’image.

 

Mettre en scène le produit photographié

Votre photo doit être capable de retranscrire fidèlement l’identité du produit, et donc, par extension, celle de la marque elle-même. Quel que soit l’univers de la marque en question, mais aussi le support de vente utilisé (catalogue print ou web) les photos de produits avec mise en situation sont un véritable atout pour la vente.

Par exemple, pour une enseigne dédiée aux produits naturels, on optera pour une mise en scène en pleine nature.

La mise en scène du produit ne se concentre donc pas seulement sur l’objet en lui-même, mais bien sur l’ensemble de la stratégie de communication de sa marque.

Biofolia, par Raj Hassanaly.

Ici, le plus important est de rester fidèle au produit et à l’esprit de sa marque tout en le mettant en valeur et en le sublimant. En revanche, il ne s’agit en aucune façon de le déguiser ! De fait, ne tentez jamais de modifier l’aspect du produit. Le cliché doit permettre au futur client d’imaginer précisément comment l’objet ressortira entre ses mains. Ainsi, si la photo ne correspond pas à la réalité, vous êtes sûre de provoquer la déception du client.

Produits en situation et règle des tiers

La règle des tiers est une méthode qui permet de faire ressortir le meilleur de vos produits et d’attirer l’œil de vos clients.

Grille de la règle des tiers

Grille de la règle des tiers

En pratique, imaginez que le cadre de votre photo est divisé en 9 segments égaux, matérialisés par deux lignes horizontales et deux lignes verticales. En photographie, comme en peinture, le sujet placé à l’une des intersections de ces lignes est alors davantage mis en valeur et remarqué par le spectateur.

Très facile à appliquer, la règle des tiers est également largement répandue. Elle se prête ainsi parfaitement à la photo de produits, plus particulièrement lorsque ces derniers sont mis en situation.

 

Photo de produit et arrière-plan texturé

En e-commerce, on utilise fréquemment des photos de produits avec un fond blanc et uni. Rien ne vous empêche toutefois de leur ajouter un arrière-plan afin d’apporter plus de consistance et de profondeur à la photo.

Dans certains cas, préparer un arrière-plan original permet d’ailleurs de valoriser le produit, bien mieux qu’un simple fond blanc. On pense notamment aux fonds texturés qui reproduisent différentes matières, comme le bois, le marbre, le tissu, etc. Ce type de mise en scène permet en outre au produit de se démarquer des standards de la photo studio sur fond blanc.

Deux méthodes sont alors envisageables :

  • ajouter le background en postproduction ;
  • l’utiliser directement au moment du shooting photo.

Les impatientes, par Adeline Berdin.

Plus originales encore, ces textures peuvent directement faire référence au contenu du produit photographié. Prenons l’exemple du secteur de la beauté et du cosmétique. Ici, on peut aisément ajouter une multitude d’effet de matière en arrière-plan de l’objet, comme un nuage onctueux de crème, des morceaux émiettés de rouge à lèvres, de la poussière de fard à paupières, une trace de mascara, etc. Ce type de mise en relief peut ainsi être décliné à l’infini en fonction du secteur et du type de produit concerné, ajoutant du caractère et de la vie dans la photo du produit afin de capter plus efficacement l’attention du client.

 

Photo de produit et arrière-plan coloré

Chacun des produits que vous photographiez présente sa propre gamme de couleurs. Si vous souhaitez leur ajouter un arrière-plan coloré, vous devez donc impérativement leur composer une palette chromatique valorisante.

Packaging – Packshot, par Paul Crombé.

En effet, si certaines couleurs se complètent et se complimentent, d’autres s’annulent et sont même capables de modifier complètement la perception du spectateur. Pour réaliser vos photos de produits avec un fond de couleur, il est donc indispensable de travailler l’association des teintes à partir du cercle chromatique.

Ainsi, il existe trois principales méthodes pour produire une palette de couleurs à partir de la roue chromatique :

  • l’association de coloris complémentaires (placés à l’opposé les uns des autres sur le cercle chromatique) ;
  • la combinaison de couleurs monochromes (qui exploite les nuances d’une même teinte de base) ;
  • l’association de couleurs analogues (placées à côté les unes des autres sur le cercle chromatique).

 

Se démarquer avec des photos en 360°

Les acheteurs e-commerce sont particulièrement attentifs aux détails de la photo produit. En effet, celle-ci représente le seul lien tangible entre eux et l’objet convoité. Afin d’augmenter votre taux de conversion, il faut donc satisfaire la curiosité de vos consommateurs en leur offrant des photos les plus détaillées possible.

Packshot en 360°, par Ma boite 360.

La prise de vues à 360° fait ainsi le tour complet du produit, permettant aux clients de l’observer sous tous les angles et dans ses moindres détails. Le 360° permet ainsi de simuler une expérience du produit similaire à celle que le client vivrait physiquement en magasin.

Par extension, ce type de prise de vues est un moyen infaillible d’attirer l’attention du client, mais aussi de vous démarquer de vos concurrents.

 

Retoucher une photo produit

Nous l’avons vu, la photo de produit doit respecter l’identité et l’aspect de l’objet. Toutefois, procéder à des retouches à partir d’un logiciel dédié reste une étape incontournable, presque obligatoire, dans le processus du shooting produit. De fait, même si la prise de vues doit à elle seule représenter 90 % de la réalisation finale, la photographie packshot ne peut se passer de quelques retouches indispensables.

Détourage à la plume, par Mandimbisoa joel Ratovoheriniaina.

  • Ce sera notamment le cas si vous souhaitez ajouter en postproduction un fond de couleur ou un fond texturé au produit.
  • Vous devrez également en passer par là pour gommer les éléments indésirables, comme par exemple les éléments de suspension de l’objet, ou son socle.
  • De même, la retouche permet de corriger globalement la photographie, l’exposition, le contraste, la balance des blancs, etc. Des retouches qui doivent être subtiles et localisées, de façon à sublimer et personnaliser le packshot, sans qu’elles ne sautent aux yeux de tous.

 

Conclusion

Dans un catalogue imprimé, comme dans un catalogue en ligne, la qualité de vos photos de produits est essentielle pour séduire votre audience. En effet, le client est ici dans l’incapacité de toucher l’objet convoité, et seule la photo qui le représente lui permet d’en détecter tout le potentiel.

Le secteur de la vente à distance n’a cessé de croître ces dernières années dans le monde. Les marques qui s’y adonnent doivent donc tout mettre en œuvre pour se démarquer de leurs concurrents en sortant des sentiers battus. Créer des photos captivantes, uniques et personnalisées est ainsi devenu une question de survie pour ce type de commerce. Au regard de leur importance, vos packshots produits doivent donc être réalisés par un photographe professionnel et spécialisé.

Vous êtes à la recherche d’un professionnel pour réaliser vos packshots produits ? Rendez-vous sur Graphiste.com !

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

Web design : comment créer un site web pour les enfants ?

Les enfants sont de gros consommateurs de sites web dédiés ou d’applications de jeux conçues pour leur tranche d’âge. Leur contenu, comme...

Publié le par Melanie De Coster
Graphisme

Carte de visite : quelle typographie choisir ?

Le texte fait certainement partie des éléments les plus importants sur une carte de visite. Parce que c’est lui qui transmet l’information que vous...

Publié le par Melanie De Coster