Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

8 clefs pour créer une police d’écriture équilibrée

Il existe aujourd’hui un nombre impressionnant de polices d’écriture à télécharger, de tous styles et pour toutes les utilisations, gratuites ou payantes, et sous plusieurs...

Publié par Camille

Il existe aujourd’hui un nombre impressionnant de polices d’écriture à télécharger, de tous styles et pour toutes les utilisations, gratuites ou payantes, et sous plusieurs licences possibles.

Comment s’y retrouver pour faire le bon choix de typographie ? Comment acquérir les bons réflexes lors de la création de sa propre police d’écriture ?

Voici 8 points clés pour y voir plus clair et comprendre le processus de création d’une police d’écriture !

Pourquoi créer sa propre police d’écriture ?

Des milliers de polices sont disponibles au téléchargement, mais si aucune d’entre elles ne ressemble à ce que vous imaginiez, alors pourquoi ne pas créer votre propre police d’écriture ?

La création d’une police ajoute une touche d’humanité à quelque chose qui aurait pu être un peu stérile. Votre propre police d’écriture va venir s’ajouter à votre identité de marque. Une police unique et personnalisée est donc un excellent moyen de faire sortir votre entreprise du lot ou de créer le visuel que vous souhaitiez.

Mais créer sa propre police d’écriture peut s’avérer long et un peu technique. Il est donc important, dans un premier temps, de déterminer pourquoi vous avez besoin de créer votre propre police afin de mieux savoir combien de temps y passer et quel sera le budget alloué à ce projet.

 

1. Créer une police d’écriture, pour quel usage ?

Dans un premier temps, il va falloir déterminer à quel usage sera destinée votre police d’écriture.

  • Est-ce pour le corps d’un texte ou plutôt pour des titres ?
  • Apparaîtra-t-elle sur papier ou sur écran ?
  • S’adressera-t-elle à un public particulier (enfants par exemple) ?
  • Comportera-t-elle les caractères spéciaux de langues étrangères ?
  • Avez-vous trouvé des polices d’écriture dont vous pourriez vous inspirer ?

Ces questions vous permettront de choisir certains aspects primordiaux de votre police d’écriture.

Une police Serif sera idéale pour des volumes de textes denses, comme des pages de roman, les empattements permettant à l’œil du lecteur de suivre une ligne constante.

Cependant, cette règle n’est pas valable sur écran. En raison de la résolution moindre (72 dpi), les empattements des lettres d’un texte auront tendance à brouiller l’ensemble.

Exemple de la police Times New Roman
Exemple de la police Times New Roman
Exemple avec la police Arial
Exemple avec la police Arial

Si votre police est destinée à un public précis tel que les enfants, il faudra éviter la stylisation et se rapprocher d’un dessin de lettres manuscrites qui rappelle celles apprises à l’école (écriture cursive).

Exemple avec la police Cursive
Exemple avec la police Cursive

 

2. Rédigez un cahier des charges avant de créer une police d’écriture

Si la plupart des amateurs sont tentés de travailler directement sur le logiciel de leur choix, la plupart des experts recommandent de commencer le travail en déterminant les objectifs du projet. La forme, la taille et les particularités de votre nouvelle police d’écriture dépendent de son utilisation : sera-t-elle dédiée à un projet unique ou servira-t-elle à concrétiser un projet plus vaste ?

Définissez la taille de la police d’écriture en tenant compte des besoins des lecteurs potentiels, mais aussi de l’esthétique des contenus que vous envisagez de rédiger. Vous avez le droit de vous inspirer des polices d’écriture qui existent déjà pour créer la vôtre et l’améliorer.

Indiquez toutes les spécificités de votre police d’écriture dans le cahier des charges pour faciliter votre travail ou celui du graphiste à qui vous confiez cette tâche.

3. Créer une police d’écriture : tout commence sur le papier

La meilleure manière de commencer à réfléchir au dessin de votre police d’écriture est de commencer vos esquisses sur papier. Cela permet d’être plus libre de ses tracés sans avoir à jongler avec les différents outils d’un logiciel.

Justifier le choix d'une typographie

En commençant par dessiner sur papier, vous n’avez pas besoin de réfléchir aux gestes que doit faire votre main pour arriver à tel ou tel tracé. Vous pouvez ainsi vous concentrer uniquement sur le dessin et laisser libre cours à votre créativité.

Vous n’êtes pas obligé de dessiner toutes les lettres de l’alphabet sur papier. Les lettres suivantes, appelées « caractères de contrôle » suffisent : pour les majuscules « H » et « n », « o » et « y » pour les caractères en minuscule.

Pensez à tracer les lignes essentielles pour faciliter votre travail. Vous pouvez également déplacer la feuille de papier sans bouger votre main pour que les courbes obtenues soient plus douces. Ensuite, vous devez continuer votre travail sur ordinateur.

Le mieux est de s’aider d’une grille afin de créer des lettres équilibrées, avec des courbes fluides.

À lire aussi : 3 outils pour identifier une typographie sur une image

 

4. L’étendue de la série

Si vous souhaitez créer une police d’écriture complète et utilisable dans différents contextes, il est conseillé de réfléchir aux fontes qui vont composer votre police.

Une même police d’écriture est effectivement composée de plusieurs fontes. Par exemple, Times New Roman est une police dont l’une des fontes peut être Times New Roman italique 12 points.

typographie exemples
Il faudra donc que votre police soit la plus harmonieuse possible même passée en italique ou en gras. Pensez à la décliner. Ne vous contentez pas d’incliner les caractères de quelques degrés pour créer un italique ou d’augmenter leur taille pour obtenir une graisse différente.

Sur une police script dont les lettres sont normalement liées entre elles, un italique mal construit aura comme conséquence une séparation brutale de chaque lettre, et rendra le tout très inesthétique.

À lire aussi : Typographie : comment créer et utiliser une lettrine ?

 

5. Chasse et approche

Ces deux notions sont importantes dans le processus de création d’une police d’écriture. Elles vont déterminer le confort de lecture et la lisibilité des lettres.

L’approche représente l’espace vide entre chaque lettre d’un mot. Cet espace est propre à chaque police, et doit être pensé en fonction du dessin de chaque lettre. Par exemple, un « i » de par sa forme très étroite n’aura pas la même valeur d’approche qu’un « w ».

police d'écriture équilibrée
Ce réglage se fera beaucoup en fonction de votre œil, et non de valeurs numériques strictes. L’idée étant de déterminer quel est le meilleur équilibre.

La chasse (également appelée « avance ») représente la largeur du caractère avec ses approches. Basiquement, elle peut être fixe ou proportionnelle. Une chasse fixe aura la même taille pour tous les caractères alors qu’une chasse proportionnelle, la plus répandue, sera variable en fonction des lettres.

Là encore, elle est à déterminer en fonction du confort visuel.

À lire aussi : 26 tendances typographiques pour 2022

 

6. Travailler en vectoriel

Pour construire correctement votre police d’écriture, la méthode la plus adaptée est de travailler en vectoriel sous Illustrator, une fois le dessin global de chaque lettre déterminé.

gif image police typographie variable

Cela vous permettra d’obtenir des lignes très nettes, sans pixellisation à l’agrandissement et surtout un tracé de courbes parfait.

En effet, si vous avez la possibilité de passer beaucoup de temps pour travailler votre police, il faut garder en tête que chaque lettre doit rester harmonieuse aussi bien sur un texte de taille standard qu’agrandie pour figurer sur une affiche 4 par 3.

Le tracé d’une police doit être extrêmement précis, c’est pourquoi travailler en très grand le dessin de chaque lettre est primordial. Cela vous permettra de détecter des défauts imperceptibles en taille réduite comme les cassures de courbes ou encore les erreurs sur les angles et les pointes.­

À lire aussi : Web design : 3 questions sur la typographie variable

 

7. Utiliser les bons outils

Nous venons de le dire, le plus adapté si vous maîtrisez la suite Adobe est certainement de travailler en vectoriel sous Illustrator. Mais si vous êtes débutant et que vous souhaitez vous aventurer dans la création d’une police de caractère, il existe de nombreux outils qui pourront vous satisfaire.

FontStruct par exemple est un outil gratuit qui vous permet de créer, de partager et de télécharger des polices de caractères. D’autres sites en ligne comme Calligraphr.com vous permettent de transformer votre écriture manuscrite en police.

 

8. Quel logiciel choisir pour créer votre police d’écriture ?

Vous pouvez trouver plusieurs logiciels gratuits qui vous permettent de créer une police d’écriture originale et adaptée à vos besoins. Il convient de choisir en fonction de vos objectifs. Tenez également compte des fonctionnalités disponibles et du confort d’utilisation pour déterminer quel sera l’outil idéal. FontForge, Birdfont ou Glyphr Studio, lequel choisir ?

FontForge, l’éditeur de police d’écriture en open source

Fontforge

Si vous débutez dans ce domaine et que vous comprenez l’anglais, vous apprécierez FontForge. Vous trouverez facilement une grande quantité de documentation, idéale pour apprendre à maîtriser les fonctionnalités de cet outil. Son interface peut vous sembler complexe aux premiers abords, mais avec l’habitude, vous saurez utiliser ce logiciel pour créer de nouvelles polices d’écriture. FontForge vous permet de créer votre police de caractère avec ce logiciel en utilisant les images de polices que vous avez dessinées, mais il est également possible de démarrer votre projet en partant de zéro.

 

Birdfont, un outil plus intuitif pour créer votre police d’écriture

Birdfont

Également adapté pour les débutants, Birdfont, disponible en téléchargement gratuit, vous permet de créer votre propre police d’écriture en partant de zéro ou en chargeant une image pour servir de point de départ. Cependant, les documentations disponibles ne sont pas aussi fournies que celles de Fontforge. Par ailleurs, si vous utilisez la nouvelle police à des fins commerciales, vous devez faire une donation de 5 euros pour utiliser ce logiciel.

Glyphr Studio, un logiciel utilisable en ligne

glyphr studio

Vous n’avez pas besoin de le télécharger, il suffit de consulter son interface en ligne pour accéder à toutes ses fonctionnalités. Glyphr Studio est un peu plus intuitif que Fontforge et le design de son interface est beaucoup plus convivial que celle de Fontforge et de Birdfont. Vous pouvez également vous informer plus facilement en ligne sur les fonctionnalités de Glyphr Studio.

 

Testez ces trois logiciels pour savoir lequel vous convient le mieux en tenant compte de son accessibilité et de sa facilité d’utilisation.

Comment faire pour charger la nouvelle police sur WordPress ?

Une fois que vous avez fini de créer la police d’écriture, pensez à le tester. Pour le charger sur WordPress, vous pouvez utiliser un plug-in comme « Use Any Font ». Ce plug-in permet la conversion automatique des fichiers : il extrait le code CSS et l’encode dans les fichiers du thème de votre choix. Vous pourrez alors accéder à la nouvelle police d’écriture comme toutes les autres qui sont disponibles dans WordPress. L’utilisation de ce plug-in est gratuite pour une seule police. Sinon, vous devez payer une somme forfaitaire d’au moins 10 euros pour pouvoir convertir en illimité.

Comment ajouter une nouvelle police d’écriture sur Windows ?

Vous pouvez commencer par ouvrir les fichiers qui contiennent les styles de polices (mise en forme diverse : gras, italique, etc.). S’il s’agit d’un fichier archivé qu’il faut extraire, faites-le en cliquant sur le bouton droit de votre souris et en sélectionnant « extraire ». Ensuite, sélectionnez tous les fichiers concernés et faites à nouveau un clic droit afin d’appuyer sur « installer ». Si cette police existe déjà sur votre ordinateur, vous pouvez ignorer ou remplacer. Ainsi, en remplaçant la police existante, vous effectuez une mise à jour. Enfin, pensez à redémarrer votre ordinateur pour que ces modifications soient prises en compte.

Vous pouvez aussi ouvrir la section Police des paramètres de Windows pour effectuer un « glisser-déposer » des fichiers de police d’écriture qu’il faut installer.

Comment ajouter une nouvelle police d’écriture sur Mac ?

Ajouter une police d'écriture sur mac
Si vous utilisez un Mac, sachez que vous pouvez installer, désactiver ou remplacer une police d’écriture à n’importe quel moment. Pour réussir une installation de police d’écriture, faites un double-clic sur la police dans le Finder. Une fenêtre d’aperçu apparaît alors. Cliquez, ensuite, sur « Installer la police ». Après validation et lorsque l’app « Livre des polices » est ouverte, la nouvelle police que vous avez créée est désormais disponible. Vous pouvez alors l’utiliser comme n’importe quelle police de caractère proposée dans votre Mac.

Quels sont les avantages de créer sa police de caractère ?

Disposer de la police de caractère dont vous rêvez peut vous apporter de multiples avantages. Tout d’abord, la satisfaction personnelle : posséder sa propre police de caractère vous confère une certaine fierté. Mais au-delà de cet aspect secondaire, créer sa police de caractère a de nombreux autres bénéfices.

En la créant, vous pouvez utiliser votre police de caractère pour faire naître les émotions que vous souhaitez chez les observateurs de vos affiches ou de votre contenu. Des émotions que nulle autre police ne peut créer. Cela vous permet par ailleurs de disposer d’une originalité, une marque de fabrique qui force le respect.

Que faut-il savoir pour créer sa police d’écriture ?

Il est nécessaire de faire preuve d’une imagination assez bonne pour pouvoir créer sa propre police d’écriture. La création d’une police d’écriture requiert de l’originalité, difficile dans un contexte où de très nombreuses polices existent déjà. Par ailleurs, il faut savoir que la création d’une police de caractère doit suivre une logique pour chaque caractère. Si vous utilisez des caractères Sans Serif, par exemple, il faut continuer ainsi pour le reste.

Pourquoi faire appel à un graphiste pour créer sa police d’écriture ?

Il est évident que l’art de la création d’une police d’écriture n’est pas accessible pour la majorité des personnes n’ayant pas d’expérience dans le domaine du graphisme. En dépit des conseils et des orientations que vous pouvez recevoir, créer votre propre police d’écriture requiert certaines bases en graphisme. Si vous n’en disposez pas, vous allez devoir faire appel aux services d’un graphiste professionnel.

Ce dernier dispose des compétences et de l’expérience nécessaires pour mener à bien un projet d’une telle envergure. Le graphiste va éviter les erreurs de débutants que vous pourrez commettre si jamais vous vous y preniez seul.

Où trouver un graphiste pour créer sa police d’écriture ?

Chez Graphiste.com nous disposons de tout un réseau de graphistes en freelance prêts à se mettre à votre service. Vous n’avez qu’à publier votre demande, et les devis ne tarderont pas à vous parvenir. Vous pourrez ainsi choisir le graphiste qui va prendre en charge la création de votre propre police de caractère. Il est possible de choisir le graphiste en fonction de l’expérience dont il dispose, et du nombre d’avis favorables laissés par les internautes au sein de la plateforme. Plus un graphiste sera qualitatif, plus il coûtera cher de s’attacher ses services.

Quel est le prix de la création d’une police d’écriture ?

Le prix à payer pour créer une police d’écriture dépend de nombreux facteurs, à commencer par le fait ou non de s’attacher les services d’un graphiste. En outre, tout dépend de la complexité de la police que vous souhaitez créer. Plus vous serez exigeant, plus il faudra s’attendre à débourser un budget élevé.

Par ailleurs, le prix de la création de votre police dépend du nombre de caractères que va contenir cette dernière. Il est important de savoir que chaque caractère est facturé, d’où l’importance d’en définir le nombre afin de connaître le prix.

Notre astuce pour créer une police d’écriture

Vous savez maintenant tout ce qu’il y a à savoir pour vous lancer dans la création de votre première police d’écriture.

Mais si vous n’êtes pas graphiste, que vous n’avez ni le temps ni l’envie de créer vous-même votre police d’écriture, mais que vous souhaitez tout de même avoir une police personnalisée, vous pouvez trouver le freelance qu’il vous faut sur Graphiste.com !

L’article 8 clefs pour créer une police d’écriture équilibrée est apparu en premier sur Graphiste.com.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

Comment choisir la typographie pour vos infographies ?

Lorsqu’une personne consulte une infographie, elle n’accorde le plus souvent aucune importance à la typographie … sauf si elle estime qu’elle a...

Publié le par Jerome Dajoux
Graphisme

UX Designer : comment impressionner vos recruteurs lors d’un entretien d’embauche ?

Vous êtes un pro des outils de prototypage, un expert en psychologie des utilisateurs ? Pourtant vous n’avez pas encore décrocher le job de vos...

Publié le par Charlotte Chollat