Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Comment améliorer un site moche ?

Vous trouvez que votre site est moche ? Vous avez envie de faire partie des sites internet au design incroyable, que l’on aime au premier regard ? Grâce à cet article,...

Publié par Laura

Vous trouvez que votre site est moche ? Vous avez envie de faire partie des sites internet au design incroyable, que l’on aime au premier regard ?

Grâce à cet article, vous allez comprendre que c’est possible. Si vous avez du mal à améliorer le design de votre site internet vous-même, vous pouvez faire appel à un webdesigner freelance professionnel sur Graphiste.com. Il aura les solutions adaptées pour transformer votre site web moche en véritable chef-d’œuvre.

Mais avant tout, faisons le point pour savoir si votre site est moche. Tout d’abord, vous allez découvrir ce qu’est vraiment un site internet « moche » et comment savoir s’il l’est. Ensuite, nous vous donnerons toutes les clés pour l’optimiser. Pour terminer, nous vous avons listé les sites moches dont il ne faut surtout pas s’inspirer. C’est parti !

Qu’est-ce qu’un site moche ?

Le monde du numérique est très dense, les sites sont nombreux. Malgré tout, quand vous surfez, vous avez certainement observé du bon et du moins bon en termes de sites web.

Un site peut être moche pour différentes raisons, mais il y en a certaines que l’on retrouve plus fréquemment :

  • Le design est particulier ou laisse complètement à désirer ;
  • Une expérience utilisateur qui ne facilite pas du tout l’accès aux pages. D’ailleurs, l’écoscore permet de mettre en lumière les étapes du parcours utilisateur. C’est un indicateur très performant et qui aide aussi à savoir l’impact environnemental d’un site ;
  • Un contenu trop important avec des posts, des images et des photos incohérentes ;
  • Une palette de couleurs illogique et inadaptée au contenu. Trop d’effets différents et utilisés déraisonnablement. Par exemple, imaginez un site noir pour des offres de mariages. C’est totalement incohérent ;
  • Une charte graphique indéfinie et qui ne reflète pas votre identité selon le positionnement de votre société ou entreprise.

Voici les éléments principaux qui définissent un site comme « moche ».

Le saviez-vous ? Une cérémonie existe pour récompenser les pires sites web ou les plus décalés de la toile : Le Craypion d’or ! En sachant cela, il préférable de ne pas faire partie des nominés, n’est-ce pas ?

Comment savoir si son site est moche ?

Pour savoir si votre site internet est moche, plusieurs signaux d’alerte peuvent vous mettre sur la piste :

  • Si vous avez un outil de suivi de vos visiteurs comme Google Analytics ou autres, vous pouvez voir le trafic sur votre site. Le fait que les visites soient stagnantes ou en déclin est révélateur. Idéalement, un site web se doit d’être en perpétuelle croissance, qu’elle soit plus ou moins forte.
  • Si vous n’avez pas défini une charte graphique en cohérence avec votre business, ou encore avec votre culture d’entreprise, votre site sera potentiellement moche. En effet, votre design ainsi que vos couleurs, tout comme votre logo, doivent être harmonieux.
  • Si votre site web n’est pas assez lisible, il devient incompréhensible. Le fait de mettre trop d’informations sur une seule page est un critère de compréhension. Aussi, l’ergonomie doit être pensée en fonction du besoin de vos utilisateurs.

Si vous avez un doute sur votre site web, vous pouvez simplement demander un audit à un webdesigner, un graphiste ou un intégrateur. Il pourra mesurer l’impact de votre site et considérer les points à améliorer.

Les graphistes professionnels peuvent vous fournir une maquette pour que vous puissiez observer les changements, sans compter leur capacité à intégrer totalement votre site sous WordPress, par exemple. À chaque problème, il y a une solution !

Les solutions pour optimiser un site moche

Si vous pensez avoir un site moche, ne vous en faites pas, ce n’est pas une fatalité. Différentes solutions s’offrent à vous afin de l’optimiser. Ainsi, vous pourrez avoir un site internet à votre image et surtout BEAU !

ameliorer-site-moche

1. Changer le logo du site internet

Dans un premier temps, tous les éléments qui constituent la charte graphique sont à revoir.

La première étape sera donc de retravailler le logo du site internet : ce doit être un logo simple, lisible, qui se retient facilement. De plus, il doit être cohérent avec les couleurs de votre site.

2. Changer les couleurs du site

Les couleurs d’un site doivent être définies avant sa conception. Ainsi, vous aurez une palette de couleurs à utiliser et à respecter tout au long de la vie de votre site web. Votre template servira notamment de fil conducteur. Vous allez le personnaliser selon le choix de vos couleurs. Idéalement, les couleurs de votre site doivent refléter les couleurs de votre entreprise.

3. Changer les polices du site

Les polices doivent être aussi en harmonie avec le positionnement de votre marque. D’ailleurs, des codes couleur seront définis pour une cohérence avec le reste de vos éléments graphiques.

4. Changer les images du site web

Déjà, vos images doivent correspondre aux tons de votre marque. Souvent, les sites web emploient des visuels qui représentent l’objectif de leur entreprise. Néanmoins, si les couleurs sont trop disparates, elles vont être décalées par rapport aux restes des tons utilisés pour le graphisme général de votre site.

Bien sûr, le format de vos photos ainsi que la qualité sont à prendre en compte. En effet, vous avez sûrement déjà vu des sites avec des photos floues ou pixelisées. De toute évidence, ce n’est pas un bon point pour avoir un beau site !

5. Repenser l’expérience utilisateur et les menus

Lorsque vous décidez de créer un site web, peu importe l’objectif, il est nécessaire de penser avec les yeux d’un futur utilisateur.

De ce fait, le parcours client doit être simple, les menus accessibles et fluides. De plus, les catégories de votre menu sont à hiérarchiser, sans quoi les internautes se perdent dans les méandres de votre site internet, et finissent par sortir. Ils risquent alors de tomber sur celui d’un concurrent plus accessible et concis.

Pour revoir l’expérience utilisateur et les menus, c’est parfois le template qui doit être changé. Vous pouvez également revoir son niveau de personnalisation. Certains modèles sont plus sobres et plus simples dans l’ergonomie que les autres.

6. Modifier le format des fiches produits

Une fiche produit doit être percutante et attractive dès le premier regard. De plus, le passage à l’achat doit être rapide, tout comme la sélection des produits.

Ainsi, comme pour le reste, le format des fiches produits doit être adapté aux besoins des utilisateurs. En d’autres termes, elles se construisent en se mettant à la place de l’acheteur. De plus, le contenu doit être rassurant et les boutons d’appel à l’action doivent être visibles et attractifs.

7. Faire une refonte graphique du site

Lorsqu’un site n’est pas aussi « beau » que nous le souhaitons, une refonte graphique est parfois le plus rapide. Mais c’est aussi la meilleure façon de l’optimiser !

Pour cela, des graphistes professionnels sont à votre écoute sur Graphiste.com. Dans cet esprit, ils pourront vous conseiller pour une refonte en adéquation avec l’image que vous souhaitez véhiculer.

Ils vous proposeront le meilleur template pour que votre site web devienne beau et incontournable, tout en respectant vos valeurs et le message que vous souhaitez véhiculer à travers votre présence en ligne.

Nos astuces pour améliorer le design de votre site moche

ameliorer-site-moche

Afin de vous aider à améliorer le design de votre site web, voici une liste d’astuces :

  • Définir les objectifs de votre site. Selon ces derniers, vous pourrez adapter le contenu de votre site (chat, FAQ, blog, forum, bouton d’appel à l’action, etc.) ;
  • Regarder les sites de vos concurrents et vous inspirer des mieux référencés sur les moteurs de recherches. Cependant, attention à ne pas les copier !
  • Élaborer une charte graphique complète (couleurs, polices, template) ;
  • Choisir des médias cohérents aux notes de couleurs de votre site et en adéquation avec votre contenu ;
  • Privilégier le minimalisme : en d’autres termes, ne pas surcharger vos pages pour une meilleure lisibilité ;
  • Hiérarchiser votre contenu de manière cohérente et logique : conseil à appliquer tant dans l’organisation de votre menu et de vos catégories que dans vos posts et articles. Le but étant d’avoir un contenu clair dès les premières secondes ;
  • Favoriser une bonne expérience utilisateur, une navigation simple et efficace ;
  • Optimiser la version mobile. Aujourd’hui, les internautes visitent beaucoup plus souvent les sites via leur smartphone. Votre site web se doit donc d’être responsive ;
  • Penser au référencement de votre site web. Le SEO est très important pour bien des éléments. Puis, il aide aussi dans la hiérarchisation, tout comme mettre des mots-clés facilite la lecture.

Les sites moches dont il ne faut pas s’inspirer

Que ce soit des sites français ou internationaux, certains sites moches sont mondialement connus pour leur mauvais goût !

Certains font partie des membres des Craypions, les sites les plus moches du monde. Voici une petite liste des sites moches dont les codes sont quelque peu douteux et dont il ne faut surtout pas s’inspirer.

ARNGREN

ameliorer-site-moche

Un site d’objets en tout genre, mais très, très surchargé. Ce qui le rend totalement illisible. Son design date d’une époque désormais révolue qu’on aurait préféré oublier. Amazon n’a qu’à bien se tenir !

THE WORLD’S WORST WEBSITE EVER !

Celui-là, il le fait exprès ! Il s’autorevendique comme étant le site le plus moche du monde. Et effectivement, c’est un site moche. Mais c’est toujours plus facile de le faire volontairement que de le faire sans s’en rendre compte.

L’ÉLEVAGE DE YORKSHIRE

Ce site internet se distingue par sa couleur… assumée. Les paillettes, la typographie, le fond à motif… L’ensemble est un peu trop riche. Notez que les sites d’élevages de Yorkshire sont souvent un peu kitsch !

MICRO-HS

ameliorer-site-moche

Ce site web regroupe plusieurs malfaçons : les couleurs ne sont plus à la mode du tout. Montage d’images de banque d’image, police jaune, etc. Le site n’a pas su évoluer et nous offre un flash-back dans les années 2000.

THE MILLION DOLLAR HOMEPAGE

ameliorer-site-moche

Ce site internet est plus que surchargé. C’est en réalité un espace publicitaire avec un concept étonnant : la page dispose de 1 million de pixels qui ont chacun été vendus 1 dollar. La page vaut donc 1 million de dollars, comme son nom l’indique, mais il y a tellement de logos que ce n’est pas du tout lisible et très brouillon. Dans son concept, c’est un précurseur de la Pixel War qui a récemment opposé la France à l’Espagne !

Notre conseil pour avoir un site internet beau et impactant

Vous l’aurez compris, un site web moche n’aura pas le succès attendu. Ainsi, il est primordial de suivre une cohérence et l’adapter à votre marque, à vos objectifs et aux tendances.

Si vous souhaitez revoir le design de votre site internet, vous pouvez faire appel un graphiste freelance sur Graphiste.com. Cette plateforme vous propose les meilleurs professionnels qui sauront vous conseiller et construire un site magnifique, dynamique et qui convertit !

L’article Comment améliorer un site moche ? est apparu en premier sur Graphiste.com.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

Success story : l’histoire du logo Versace

Sans vous prendre la tête, vous deviez bien reconnaître que le logo Versace est intrigant. C’est l’un des plus complexes, l’un des plus élaborés dans l’industrie de la mode, ou...

Publié le par Melanie De Coster
Graphisme

Impression : Tout savoir sur le bon à tirer (BAT)

Si vous avez besoin de faire imprimer des documents (cartes de visite, flyers, brochures commerciales, bâches adhésives, panneaux PVC, etc.) par un professionnel,...

Publié le par Jerome Dajoux