Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

10 conseils pour progresser en dessin

Qu’on soit passionné par le dessin traditionnel, le dessin numérique, ou tout simplement par l’art graphique, on se trouve souvent confronté à quelque chose que l’on...

Publié par Damien Charles

Qu’on soit passionné par le dessin traditionnel, le dessin numérique, ou tout simplement par l’art graphique, on se trouve souvent confronté à quelque chose que l’on appréhende beaucoup, à savoir, le blocage. On ne progresse plus, on se sent coincé dans un pallier que l’on pense ne jamais pouvoir surmonter.

Et pourtant, il est tout à fait possible de progresser facilement en dessin, de surmonter l’amateurisme et devenir un véritable artiste professionnel. Aussi, pour réaliser un logo, une affiche, ou encore pour réaliser une identité visuelle cohérente, il est indispensable de faire appel à un graphiste freelance.

Découvrez dans cet article 10 astuces simples à mettre en place pour progresser en dessin et gagner en professionnalisme.

Dessiner plus régulièrement pour progresser en dessin

La première chose que l’on néglige lorsqu’on dessine et que l’on ne parvient pas à progresser, c’est la régularité. Que l’on apprenne ou que l’on se perfectionne, la progression se cache dans la régularité. Bien qu’il soit important de dessiner en quantité, il est tout aussi crucial de le faire de manière régulière. Car plus on pratique, plus on teste, plus on découvre et donc, plus on s’améliore. De même, moins on pratique, plus on perd l’habitude de dessiner et ainsi, on régresse.

Bien sûr, lorsqu’on s’impose un rythme de dessin, on peut perdre la motivation. Aussi, il est important de mettre en place une routine avec des objectifs et surtout, une véritable rigueur, mais il est également important d’inclure des challenges variés pour ne pas se lasser.

Toujours partir du général pour aller vers le particulier

Pour s’améliorer et maîtriser les différentes théories du dessin (lumière, anatomie, perspective, ombre, proportions, etc), il faut toujours commencer par apprendre les éléments essentiels pour ensuite, aller vers le plus particulier et le plus spécifique. De ce fait, il ne faut pas brûler les étapes.

Pourtant, c’est ce qu’on a tendance à faire. Ainsi, avant de s’occuper des personnages, des expressions, on réalise des formes, on pense aux proportions, aux lignes. Ensuite, on affine les traits, etc. Cette technique permet de passer des croquis aux dessins achevés et aux belles images.

Pratiquer le dessin en pleine conscience pour progresser

Souvent, on a tendance à croire qu’il suffit de pratiquer le dessin pour progresser. Pourtant, même s’il est intéressant de pratiquer en toutes circonstances, il est nécessaire de mettre en place des conditions favorables pour dessiner de manière qualitative. Et, pour ce faire, il est indispensable de dessiner en pleine conscience, de manière active, en opposition avec le fait de dessiner de manière passive.

Pour ce faire, on peut mettre en place certaines choses :

  • Se fixer des objectifs personnels.
  • Se fixer des limites matérielles ou immatérielles.
  • S’imposer un medium : pratiquer la gouache au lieu de la peinture digitale par exemple.
  • S’imposer un sujet.
  • S’imposer une finalité (un message politique, artistique, une visée marketing, etc.)...

Il n’y a pas une unique règle pour pratiquer en pleine conscience le dessin. Il est important de s’imposer des objectifs divers et variés.

Se concentrer sur la pratique et non sur le résultat

Quand on dessine, on se concentre souvent sur le résultat, avant même de se concentrer sur le chemin. Pourtant, c’est bien sur la pratique que l’on doit se concentrer. Il ne faut donc pas se décourager sur les dessins qu’on réalise sont imparfaits. Il faut utiliser ses propres déceptions comme de véritables occasions d’apprendre afin de s’améliorer dans le futur. Cela rejoint le fait de dessiner en pleine conscience.

Ne négligez donc pas vos croquis et vos petits dessins qui, certes, pourront vous décevoir, mais vous aideront à trouver le chemin vers la qualité. Pour obtenir la bonne version de votre dessin, il faut passer par plusieurs phases. Alors dessinez en quantité !

Étudier son sujet pour mieux le comprendre

Il est indispensable de savoir ce que l’on va dessiner pour mieux le comprendre et donc, pour réaliser un dessin de meilleure qualité. Pour ce faire il faut réaliser plusieurs étapes :

  • Étudier : avant de se jeter sur le dessin d’une pomme, par exemple, on va prendre le temps de l’observer et de l’analyser sous tous ses angles et de faire quelques petits croquis d’étude. On regarde où se placent les ombres, la lumière, etc.
  • Déconstruire  : on décompose la pomme pour connaître ses volumes. Dans le cas de la pomme, c’est plutôt simple puisqu’il s’agit d’une sorte de sphère avec une petite tige et quelques feuilles. Mais, la définition des volumes n’est pas toujours facile, surtout lorsqu’il s’agit de sphères. Alors on se concentre !
  • Reconstruire : Enfin, on reconstruit le dessin. On assemble les volumes, au lieu de se cantonner à dessiner les contours.

Cette méthode est super pour analyser l’objet et de le penser en 3 dimensions.

Sortir de sa zone de confort pour progresser en dessin

On peut en avoir marre d’entendre sans cesse qu’il faut « sortir de sa zone de confort ». Pourtant, cette phrase utilisée dans le développement personnel est souvent vraie. C’est d’ailleurs particulièrement le cas en dessin.

En effet, de nombreux artistes font l’erreur de se concentrer sur leur domaine de prédilection. Pourtant, c’est en ignorant un domaine, quel qu’il soit, que l’on en subit les préjudices par la suite.

En effet, même lorsqu’on veut se spécialiser dans un domaine en particulier, par exemple, le portrait, il est indispensable d’apprendre les bases de la perspective, de la composition, de travailler les valeurs, etc. En apprenant d’autres techniques et d’autres domaines, on progresse de manière générale, mais aussi dans les techniques qu’on aime utiliser. C’est pourquoi il faut découvrir et dessiner des choses qui, à la base, ne nous intéressent pas.

De même, pour progresser en dessin, il faut expérimenter d’autres styles. Cela permet également de sortir de sa zone de confort. Il ne faut pas se limiter à un unique style, même si ce dernier permet d’avoir une véritable identité artistique.

En effet, lorsqu’on essaie de dessiner dans plusieurs styles différents, on développe de nouvelles compétences et on stimule notre créativité. D’ailleurs, le fait d’expérimenter de nouveaux styles permet parfois de trouver son propre style.

Ne pas avoir honte de prendre des cours pour progresser

Si vous êtes professionnel et que vous ne parvenez pas à progresser, il n’y a aucune honte de prendre des cours avec d’autres artistes pour progresser. On manque parfois de motivation lorsqu’on est seul. Aussi, le rythme de travail de groupe et le fait d’être supervisé par un professeur permettent de pratiquer sans compter sur sa seule motivation.

Vous dessinez avec d’autres artistes, le professeur peut proposer diverses techniques que vous ne soupçonniez même pas. Grâce à ses conseils et à ses exercices, vous apprenez et donc, vous progressez. Il n’y a pas de honte à demander l’aide de quelqu’un d’autre.

De même, vous pouvez progresser en vous inscrivant à des cours pour apprendre une nouvelle technique ou un média que vous ne connaissez pas. En effet, si vous aimez dessiner mais que vous avez des faiblesses en peinture à l’huile, en aquarelle, ou encore en peinture numérique, il peut être intéressant de suivre une formation continue ou des cours réguliers pour progresser.

Alterner entre temps de travail et temps de pause

Quand on fait un travail plus traditionnel, on s’accorde naturellement des pauses café, des pauses pour se détendre, etc. Mais, il est vrai que lorsqu’on pratique une activité artistique, on se focalise tellement sur la création que l’on en oublie de faire des pauses.

Pourtant, il est crucial de s’octroyer des pauses entre les temps de travail afin d’être plus productif et moins fatigué. Et oui, notre cerveau est un muscle qui a besoin de repos ! Mais alors, comment faire ?

  • On travaille pendant environ 25 minutes. En effet, notre attention est beaucoup moins efficace après 30 minutes de travail.
  • On fait une pause de 5 minutes  : on se fait un café, on se dégourdit les jambes et surtout, on se défocalise de notre dessin. En effet, il faut se détacher de son œuvre pour rafraîchir le regard qu’on porte dessus.
  • On recommence ce schéma 3 fois pour faire un cycle de 2 heures, puis on fait une grande pause de 15 à 25 minutes pour se changer les idées et surtout, décompresser.

Cette méthode permet de décupler sa productivité, mais aussi son bien-être. En créant ce cercle vertueux et productif, on réduit son stress et on booste ses capacités à leur maximum.

Analyser ses erreurs pour progresser en dessin

En dessin et comme dans toutes les disciplines, tout le monde se trompe. Celui qui n’a jamais fait d’erreur n’existe pas. Et ça, il faut bien le comprendre. Par ailleurs, il ne faut pas simplement se dire qu’on fait des erreurs.

Il faut les analyser pour qu’elles nous aident à progresser. Il faut donc prendre du recul sur son dessin, regarder les erreurs et se demander ce qui ne va pas pour ensuite, ne plus faire ces mêmes erreurs et donc, progresser en dessin.

S’inspirer des autres artistes

Il ne faut pas voir les autres artistes ou les autres graphistes comme des rivaux. Chacun a son style et tout le monde progresse. Il ne faut donc pas se comparer. Par contre, il peut être intéressant d’étudier le travail des autres artistes pour s’inspirer et apprendre. Vous pouvez notamment vous amuser à reproduire un travail pour comprendre comment il a été effectué, ou vous pouvez incorporer des techniques qui vous plaisent dans votre propre travail.

Vous pouvez également prendre du papier et un crayon et vous mettre devant une vidéo d’un artiste qui donne des conseils sur la bonne méthode de travail à adopter selon lui. Le fait d’apprendre des autres dessinateurs est un excellent moyen d’apprentissage.

Notre astuce pour progresser en dessiner

Si vous souhaitez progresser à votre rythme et passer à la vitesse supérieure en dessin, l’idéal est d’appliquer tous ces conseils, ou au moins, une partie de ceux-ci. Il n’y a pas une unique façon de progresser. Il est important de se rappeler que si le talent existe, le travail permet de l’obtenir !

Pour bénéficier des talents et de l’expertise d’un graphiste de formation pour créer une identité visuelle, un logo ou un poster, trouvez le professionnel qui correspond à votre projet en faisant appel à un graphiste sur Graphiste.com.

L’article 10 conseils pour progresser en dessin est apparu en premier sur Graphiste.com.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

Halloween : 30 ressources gratuites à télécharger

Halloween c’est dans moins de 15 jours et il est plus que temps de penser à customiser votre site web ou autres éléments visuels. Pour vous aider dans...

Publié le par Charlotte Chollat
Graphisme

10 typographies Néon gratuites à télécharger

Les typographies de type néon étaient très populaires dans les années 50. Leur luminosité attirait immanquablement l’œil....

Publié le par Melanie De Coster