Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Les 13 tendances graphiques à suivre absolument en 2024

Les mutations connues par le monde du design se sont déployées à grande vitesse cette année ! Un phénomène tout à fait inhabituel. C’est ce dont témoignent certaines...

Publié par Solenne Ricard

Les mutations connues par le monde du design se sont déployées à grande vitesse cette année ! Un phénomène tout à fait inhabituel. C’est ce dont témoignent certaines tendances qui font loi depuis plus d’une décennie, comme le minimalisme et les logos géométriques…

Notre actualité mouvementée a ainsi généré un incroyable élan de créativité chez les graphistes, qui se sont évertués à déplacer de nombreux aspects du design dans des directions radicalement différentes.

Nous avons ainsi réuni dans cet article, 13 tendances graphiques à suivre en 2024, qui auront sans doute un impact sur votre travail créatif à venir.

1. Vers un graphisme plus inclusif

La résonance du mouvement Black Lives Matter jusqu’en Europe a suscité un nouvel examen des préjugés sociaux qui ont encore cours dans le monde. Encore aujourd’hui, ce mouvement inspire notamment les artistes et les graphistes, qui recherchent l’inclusivité dans leur création.

Projet BODI, par Alexis Gautheron – Graphiste.com

Ces derniers s’attachent ainsi à décrire la diversité du monde à travers leurs conceptions, utilisant des images colorées et positives et n’hésitant pas à utiliser des images d’archives. L’inclusion dans la conception graphique se traduit par une mise en évidence des différentes cultures, couleurs de peau et croyances de l’humanité.

2. L’essor de l’IA générative

Tout juste émergente fin 2022, l’IA générative représente encore une tendance graphique riche en opportunités. Le but : diminuer le temps de production des contenus graphiques en sous-traitant via des outils d’intelligence artificielle.

Même si son style de création commence peu à peu à se voir, il n’en reste pas moins un formidable outil pour créer vos illustrations, logos ou tout type de production graphique.

Par exemple, WWF a utilisé l’IA générative pour créer sa dernière campagne avec le musée Prado. Le but était de mettre en scène des tableaux célèbres du musée et, via l’utilisation de l’IA, de les détourner pour faire passer des messages impactant sur les dangers du réchauffement climatique.

3. L’éco-esthétique en opposition au greenwashing

L’environnement fait partie des sujets brûlants de notre actualité, et à bien des égards, les designers ont une longueur d’avance sur cet aspect. Par ailleurs, aujourd’hui, les consommateurs repèrent facilement le greenwashing. Les marques doivent donc faire bien plus que d’utiliser simplement la couleur verte sur leurs emballages.

Celles-ci doivent maintenant répondre simultanément aux attentes des consommateurs, à leur éthique individuelle et aux normes environnementales, tout en parvenant à un design avec un fort impact visuel.

Identité visuelle du Café bulbe, par Séverine Cellier – Graphiste.com

Ainsi, les couleurs verdâtres, les matériaux texturés, les mains jointes tenant le monde ou une plante… ne suffisent plus.

Les marques modernes vont au-delà de ces clichés pour adopter une attitude et un langage nouveau au travers d’une identité écoresponsable plus audacieuse et marquée.

4. Le mélange de la 2D et de la 3D

La conception 3D évolue elle aussi et va même en s’affirmant. Il faut dire qu’elle offre des possibilités créatives quasiment illimitées aux designers.

Dans les mois à venir, il semble toutefois que la 3D hyperréaliste, capable de brouiller les frontières entre le numérique et le réel, laisse place à une nouvelle combinaison, aussi inattendue qu’heureuse, entre la 2D, les découpes papiers et la 3D. Un partenariat qui permet de coupler le meilleur de ces trois univers graphiques.

Bottled Up DRIBBLE, par GRAMM.

5. Cette année, on travaille enfin nos typographies

Vous connaissez la règle des trois couleurs ? Pas plus de trois couleurs primaires, outre les teintes. Cette règle, appliquée dans la mode, le graphisme ou encore le design d’intérieur, pourrait s’appliquer aux typographies également.

Aujourd’hui, les marques préfèrent utiliser peu de typographies, sans forcément les associer, sous peine de perdre en lisibilité. Eh bien cette année, les codes ont changé ! Oubliez les différences ou le manque de cohérence entre vos polices d’écriture. En 2024, la typographie connaîtra un mélange d’univers opposés, avec une prédominance de polices serif. Les marques adopteront des typographies plus audacieuses et personnalisées, intégrant un mélange de serif et non-serif pour apporter rupture et personnalité.

Par Bruno Donnangricchia – Behance

6. Le retour du fluo et des couleurs électriques

Le public est constamment sollicité par de nouveaux contenus numériques plus attractifs les uns que les autres. Les designers doivent donc chaque fois créer de nouvelles illustrations, de nouveaux sites Web et applications capables de se démarquer du fouillis ambiant.

Émergence visible à petite dose aujourd’hui, on observera une prédominance de tons électriques et éclatants dans les palettes de couleurs, s’accordant harmonieusement avec un style photographique ciblant un contenu audacieux.

Des teintes dynamiques et percutantes seront exploitées pour susciter des émotions intenses et accentuer la mise en avant de la typographie et de la photographie. Des palettes colorielles joyeuses, une identité toujours en mouvement, un registre “feel good” et léger qui feront ressortir l’essentiel des productions.

7. Les conceptions holographiques

Avec son pouvoir attractif incontestable, l’hologramme vient rivaliser avec les grandes tendances du design graphique.

Elle s’invite partout dans les secteurs de la papeterie, de la conception de produits, dans les créations de mode (notamment les sacs et chaussures), mais aussi dans la conception de sites Web, d’applications, et d’animations…

SERF, par Manu Raoufi – Graphiste.com
Suspensus in Aere, par Quentin Antonacci – Graphiste.com

Mêlant les reflets pastel multidimensionnels et la brillance, le design holographique présente un rendu très high-tech et futuriste. Les plus réussis sont même capables de donner une impression de mouvement, même lorsque l’image est statique  !

8. Le retour de l’impression risographique

L’art du risographe fait son grand retour en tant qu’esthétique physique et numérique. Vieille de plusieurs décennies, l’impression risographique était originellement utilisée pour les simples copies de bureau et les utilisations administratives.

Elle est ensuite devenue un outil pour les artistes et les designers cherchant à créer des œuvres abstraites, ainsi que des affiches et des publicités hypnotisantes. Un effet permis grâce à l’association de couleurs vives et uniques (impossibles à reproduire avec d’autres imprimantes) et de légères imperfections d’impression (pertes d’encre, couleurs incohérentes, problèmes d’alignement, textures rugueuses).

Polynésie française, nature et culture, par Alizee_Gerard – Graphiste.com

Ces derniers mois, les graphistes sont parvenus à recréer numériquement les effets d’impression de la risographie, propulsant cette technique au rang des nouvelles grandes tendances à venir.

9. Le design minimaliste coloré

On imagine à tort que le minimalisme combine nécessairement du noir et du blanc, faisant abstraction de la couleur.

Les graphistes modernes s’attachent donc désormais à retravailler le concept de design minimaliste afin de proposer un rendu totalement nouveau.

Un nouvel élan qui s’attache à mélanger le minimalisme traditionnel à un design sophistiqué et coloré.

Simon Berger – Pixabay

Couleur et créativité s’invitent ainsi dans l’identité visuelle de nombreuses marques qui n’hésitent plus à redéfinir les limites du design épuré.

10. Le grand retour de l’Art déco

Alors que les couleurs acidulées, l’esthétique endommagée, et le design psychédélique signent tous trois leur grand retour, une tendance graphique se démarque par ses lignes nettes et fortes.

L’Art Déco, rationnel, géométrique et élégant, apparu au début du 20e siècle en opposition à l’Art Nouveau et aux anciennes méthodes, semble ainsi vouloir marquer les tendances graphiques de ces prochains mois.

Poster PLAYA RINCON, par Laurence Barrau – Graphiste.com

Un style axé sur l’innovation et le modernisme qui mise sur l’avenir avec robustesse, dignité, tranquillité et résilience. Il n’est donc pas étonnant de le voir ressurgir dans un contexte incertain, alors que nous avons besoin d’une vision claire et forte du futur. Les graphistes utilisent donc ici la symétrie et la géométrie pour former des œuvres « simples », mais très esthétiques.

11. Les découpes papier (PaperCut)

La découpe papier fait elle aussi partie des arts traditionnels parvenus à se créer un chemin vers le numérique. Le papier découpé est un art que l’on rencontre tout au long de notre Histoire, et à travers toutes les cultures.

Ici, les motifs sont découpés à partir d’une feuille de papier unique, ce qui l’oppose aux collages. Toutefois, dans le numérique, les graphistes utilisent les deux techniques de la découpe et du collage afin de concevoir des œuvres étonnantes.

Business Card PopUp, par Pow Visual Killers – Graphiste.com

La découpe papier en est ainsi venue s’immiscer jusque dans l’identité visuelle de certaines marques, utilisée notamment sur les cartes de visite, les brochures, et les emballages produits. Cet art du papier est même aujourd’hui utilisé dans la conception des cartes de vœux, dans celle des livres, et plus récemment, dans l’animation et la conception de sites internet.

Projet James BKS, par mwndsgn – Graphiste.com

12. La mascotte 3D

Pour finir en beauté, abordons à présent la tendance des personnages 3D qui envahissent littéralement les espaces de conception graphique des applications, mais aussi des sites Web et de l’animation.

Des mascottes notamment capables de s’adapter tant à la 2D qu’aux designs holographiques et à la tendance des couleurs acidulées.

13. Le grain, la nouvelle tendance pour vos créations

Granuleuses, bruyantes… Le grain revient en force en 2024 et se définit bien comme une nouvelle tendance graphique pour l’année à venir.

Outre son aspect réaliste et vintage, ce style d’effet sur vos créations crée un style cohérent et attrayant qui rappelle les designs rétro des anciennes méthodes d’impression.

Alors que l’argentique a été une très forte tendance durant ces dernières années, c’est plutôt l’effet donné qui séduit de plus en plus de designers.

À lire aussi : 14 tendances webdesign à ne pas manquer en 2024

Conclusion

Depuis quelques mois, les professionnels du design semblent miser sur l’innovation et le changement. Les tendances graphiques de cette année 2024 s’annoncent donc nombreuses et inspirantes. Un mouvement à confirmer dans les prochains mois !

Vous êtes à la recherche d’un designer à la pointe des dernières tendances graphiques pour travailler sur vos projets  ? Rendez-vous sur Graphiste.com et découvrez les profils de nombreux professionnels aguerris et talentueux.

L’article Les 13 tendances graphiques à suivre absolument en 2024 est apparu en premier sur Graphiste.com.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

Blocage créatif : comment en sortir ?

Parfois, quand vient le moment de composer un nouveau design, qu’il s’agisse de print ou de web, même les créatifs les plus aguerris peuvent affronter un...

Publié le par Melanie De Coster
Graphisme

6 idées d’emailings performants pour la fête des mères

À l’approche de la fête des mères, vous êtes sans aucun doute dans les starting-blocks pour établir la meilleure stratégie marketing pour vos emails dédiés à cette fête. Votre...

Publié le par Solenne Ricard