Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Dirigeants d’entreprise : comment bénéficier du crédit d’impôt formation ?

Un chef d’entreprise doit sans cesse chercher à progresser et à acquérir de nouvelles compétences. Mais l’apprentissage de nouvelles...

Publié par Leo Chatillon

Un chef d’entreprise doit sans cesse chercher à progresser et à acquérir de nouvelles compétences.

Mais l’apprentissage de nouvelles connaissances a un coût, ce qui peut constituer un frein pour de nombreux entrepreneurs…

Heureusement, le crédit d’impôt formation leur permet d’alléger la facture et de se former à moindre coût. Qui peut en bénéficier  ? Comment en profiter  ? Voici les réponses.

Crédit d’impôt formation  : à qui est-il destiné  ?

Cette aide est applicable aux entreprises soumises au régime du bénéfice réel (qu’il s’agisse du réel normal ou simplifié) ou exonérées d’impôt sur les sociétés, quel que soit leur domaine d’activité (commerce, industrie, artisanat, libéral).

Par conséquent, les entreprises soumises au régime micro-fiscal – c’est-à-dire les auto-entrepreneurs – n’y ont pas droit (attention  : cela n’exclue pas les entreprises individuelles).

Le crédit d’impôt concerne les dépenses de formation du / de l’un des dirigeants de la société. Il peut s’agir  :

  • D’un gérant  ;
  • D’un président  ;
  • D’un directeur général  ;
  • D’un entrepreneur individuel  ;
  • D’un administrateur…

Le calcul du crédit d’impôt

Le calcul du crédit d’impôt repose sur deux variables  :

  1. Le nombre d’heures de formations effectuées par le chef d’entreprise. Attention  : la formation est plafonnée à 40 heures par année civile et par entreprise.
  2. Le taux horaire du Smic (Salaire minimum interprofessionnel de croissance). Précisons qu’il s’agit du Smic en vigueur durant l’année où a eu lieu la formation.

Le calcul du crédit d’impôt formation consiste grosso modo à multiplier le nombre d’heures de formation par le taux horaire du Smic.

Pour information, en 2017, le taux horaire du Smic est égal à 9, 76 €. Il sera réévalué à 9, 88 € en 2018.

Exemple

Si vous avez reçu 25 heures de formation en 2017, vous pourrez bénéficier en 2018 d’un crédit d’impôt égal à  :

25 x 9, 76 = 244 €

Vous pouvez également utiliser la fiche d’aide au calcul 2079-FCE-FC pour déterminer avec certitude votre crédit d’impôt.

Comment bénéficier du crédit d’impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise  ?

Le crédit d’impôt doit être demandé lors de la déclaration d’impôt sur les bénéfices. Toutefois, les modalités varient selon le statut de l’entreprise.

Société

Le montant du crédit d’impôt formation doit être indiqué dans la déclaration de résultat.

Il faut y joindre le formulaire 2069-RCI-SD, récapitulant les crédits d’impôt et réductions de l’exercice concerné.

Entreprise individuelle

Le montant du crédit d’impôt formation doit être indiqué dans la case “Autres imputations” de la déclaration de résultat.

Il faut y joindre le formulaire 2069-RCI-SD et reporter le montant du crédit dans sur la déclaration complémentaire des revenus (2042-C-PRO).

 

À la recherche d’un formation pour développer vos compétences professionnels  ? Faites valoir votre droit au crédit d’impôt et trouvez votre bonheur parmi les 6000 formateurs indépendants inscrits sur Codeur.com.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Facebook Stories : des nouveautés pour attirer les créateurs et faciliter leur monétisation

Les stories Facebook ne sont pas assez utilisées au goût de Facebook, qui veut voir plus de créateurs utiliser le format. Autre façon de le...

Publié le par Fabian Ropars
Webmarketing

Interview : comment Walter Laouadi a mis le storytelling au cœur de sa stratégie d’entrepreneur de sa propre vie

Interview d’un influenceur pas comme les autres, Walter Laouadi. The post Interview : comment Walter Laouadi a mis le storytelling au cœur de sa stratégie...

Publié le par Flavien Chantrel