Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Vendre ses produits à l’étranger : ce qu’il faut savoir

Un site web e-commerce, des produits à vendre, un process logistique de prise de commande et de livraison optimal et … une volonté de se développer...

Publié par Thomas Lazzaroni

Un site web e-commerce, des produits à vendre, un process logistique de prise de commande et de livraison optimal et … une volonté de se développer à l’étranger. Voici tout ce qu’il vous faut pour vendre vos produits hors de vos frontières.

Bien que cela puisse paraître relativement simple au premier abord, il est tout de même nécessaire de suivre certaines étapes et de respecter certains conseils pour réussir son développement international, surtout pour le principal outil de contact avec vos nouvelles cibles  : votre site web e-commerce.

 

Traduire l’intégralité de son site web e-commerce

La première étape qu’il faut considérer, c’est la traduction de son site web.

Effectivement, à partir du moment où l’on souhaite vendre sur son site e-commerce à l’étranger, il faut penser à le traduire.

Dans le cas où vous bénéficiez déjà d’une traduction anglaise de celui-ci, cela peut vous permettre d’attaquer votre nouveau marché durant un certain temps et de palier à l’absence d’une traduction exacte. En revanche, si vous souhaitez une vraie performance et coller au plus près des attentes de vos futurs clients, il vous faut traduire le site dans la langue locale.

Comme nous l’expliquions dans cet article, les internautes font davantage confiance et achètent plus facilement sur un site web dans leur propre langue.

Qui plus est, pour toute traduction de votre site, assurez-vous que votre référencement naturel n’en prendra pas un coup en respectant toutes les règles de base.

Pour ce faire, vous pouvez vous assurer d’un contenu de qualité en travaillant avec une équipe de traducteurs professionnels, connaissant parfaitement ce type de besoins et enjeux .

Si vous ne connaissez pas encore Traduc.com, je vous invite à découvrir notre offre et nos équipes.

 

Rassurer ses internautes avec certains éléments

Certains éléments vont vous permettre de rassurer vos internautes à l’international.

Ces éléments, dits de réassurance, ne sont pas très compliqués à mettre en place sur votre site web, mais peuvent pourtant faire toute la différence lors de moment de doute de l’internaute.

Nous allons retrouver  :

  • le numéro de téléphone,
  • l’adresse postale,
  • les avis consommateurs.

Ces différents éléments sont à considérer pour chaque langue dans laquelle vous vous exprimez. Un internaute espagnol, par exemple, aura besoin de savoir qu’il peut à tout moment contacter un numéro de téléphone de son pays, envoyer un courrier à une adresse postale espagnole, ou consulter de vrais avis de vrais personnes qui résident à proximité de chez lui.

Au-delà de vos contenus généraux, il est donc nécessaire de bien personnaliser l’ensemble des éléments de réassurance et de les adapter à vos cibles pour qu’elle se sentent le plus proche de l’entreprise et le plus en phase avec les produits qu’elle vend.

 

Proposer des moyens de paiement cohérents

Cela peut paraître basique, voire évident, mais plusieurs sites web e-commerce ont pu se tromper dans les moyens de paiement proposés à leur nouvelle cible géographique.

Ce qu’il faut faire, c’est vérifier toutes les habitudes e-commerce des internautes du pays. Prenez pour comparaison les plus gros sites web e-commerce nationaux, et observez comment se comporte le tunnel d’achat.

Ainsi, vous aurez de nombreuses indications sur ce qu’il vous faut mettre en place de spécifique pour le bon fonctionnement de votre offre digitale à l’international.

 

Se renseigner sur les lois commerciales, digitales et frais de douane

Plus généralement que les moyens de paiement sur le site web, il vous faut vous renseigner sur les lois commerciales et digitales qui règnent dans le pays ciblé.

Vous pouvez vous renseigner sur les sites web traitant du sujet et vous rapprocher d’un expert digital du pays. Celui-ci vous informera de toutes les règles en vigueur et des éléments à respecter de façon indispensable si vous voulez réussir.

Il s’agira notamment de savoir ce que vous pouvez  :

  • dire  ;
  • vendre  ;
  • comment vous pouvez le vendre  ;
  • quels prix vous pouvez pratiquer  ;
  • quelles mentions sont nécessaires  ;
  • quels frais vont s’appliquer sur votre vente digitale,
  • etc..

Tout au long de cet article, nous avons observé certains des éléments indispensables à prendre en compte pour bien débuter la vente de ses produits à l’étranger. Vous l’avez compris, correctement traduire son site web n’est que la première pierre vers une stratégie de développement e-commerce à l’international.

 

Pour que cette première pierre soit correctement posée, nous ne pouvons que vous recommander de faire confiance à une équipe de traducteurs professionnels sur Traduc.com.

L’article Vendre ses produits à l’étranger  : ce qu’il faut savoir est apparu en premier sur Traduc.com.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Étude : Android fidélise mieux qu’iOS

10 ans après la sortie des premiers smartphones Apple ou Android, l’attachement au système Google ou iOS est toujours un sujet clivant, et souvent assez...

Publié le par Fabian Ropars
Webmarketing

Étude : le baromètre 2018 des médias sociaux en France

Les débuts de l’année 2018 ont été marqués par de véritables séismes du côté des réseaux sociaux. Le...

Publié le par Cyrielle Maurice