Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Les 9 ingrédients clés pour optimiser une page de vente

Votre landing page ne convertit pas assez  ? Découvrez 9 conseils pour optimiser votre page de vente et accroître votre taux de conversion  !...

Publié par Celine Albarracin

Votre landing page ne convertit pas assez  ?

Découvrez 9 conseils pour optimiser votre page de vente et accroître votre taux de conversion  !

1.    Un titre clair et convaincant

Vous pouvez utiliser le nom de votre produit ou service comme titre, à condition qu’il soit intéressant et vraiment explicite. Le cas échéant, essayez de trouver un slogan percutant, qui incite à la visite.

Par exemple, vous pouvez  :

  • Faire une promesse
  • Utiliser un chiffre impactant
  • Relater un fait inédit
  • Poser une question

Le but est de faire entrer le visiteur dans votre tunnel de conversion  !

2.    Une image du produit (ou service)

Même si votre produit est numérique ou si votre service est quelque chose d’intangible, vous aurez besoin d’une image captivante.

Voici quelques idées  :

  • Si vous avez un produit physique, utilisez des photos de haute qualité qui le montrent sous différents angles, ou peut-être dans différents modes de fonctionnement.
  • Si vous avez un produit numérique, prenez des captures d’écran.
  • Si c’est un ebook, vous pouvez créer une version 3D de la couverture.
  • Si vous offrez un service comme du consulting, coaching, un atelier en personne ou une formation, utilisez une photo de vous-même.
  • Si montrer votre visage n’est pas envisageable, pour quelque raison que ce soit, pensez à d’autres façons d’inclure une image pertinente. Par exemple, vous pouvez prendre une photo de vos mains sur le clavier.

3.    Une explication précise de votre offre

Ne pensez pas que votre bien ou service est évident et partez du principe qu’il faut l’expliquer aux prospects.

Énoncez les fonctionnalités et la valeur ajoutée de vos prestations aussi clairement que possible, afin qu’il n’y ait pas de place pour le doute ou la confusion.

4.    Une liste des avantages pour le client

Lorsque vous avez créé un produit ou un service de qualité, il est facile de se laisser emporter par les “caractéristiques”. Cependant, les clients n’achètent pas uniquement des fonctionnalités  : ils achètent des avantages.

Pensez à ce que votre produit ou service peut faire pour votre client  : lui faire gagner du temps, lui éviter des erreurs, lui permettre d’être en conformité…  ? Pensez à lister toute une série de bénéfice pour lui ou l’entreprise, grâce à des phrases construites ainsi  : vous + un verbe + un avantage.

Par exemple  :

  • Vous deviendrez autonome
  • Vous augmentez votre visibilité
  • Vous gérez tout sur une seule interface
  • Vous saurez tout sur le marketing digital
  • Vous disposerez d’un site moderne

5.    Des témoignages de clients satisfaits

Les prospects traiteront (à juste titre) vos propres allégations avec un peu de scepticisme. Évidemment, vous n’allez pas dire que votre produit est médiocre  ! Donc toute votre landing page est positive… Mais que pensent les autres clients  ? Sont-ils d’accord avec les avantages énoncés  ? Qu’avez-vous fait concrètement pour eux  ?

Affichez les témoignages de clients qui recommandent vos produits… et qui répondent aux questions que vos prospects se posent.

6.    Le prix

Cela va de soi, mais à un moment donné, vous devez faire savoir aux clients combien coûte votre prestation. Inutile de le cacher en espérant que le prospect ne le découvre qu’au dernier moment. Soyez clair pour lui éviter de perdre du temps.

S’il y a plusieurs options, vous pouvez utiliser un tableau des prix (montrant les options côte à côte) pour l’aider à choisir la formule adaptée à ses besoins.

7.    Une garantie de remboursement

Offrir une garantie de remboursement peut aider les clients indécis à acheter. Si vous proposez un service, vous pouvez aussi offrir une période d’essai ou proposer un rendez-vous téléphonique pour les aider à choisir au mieux.

8.    Un bouton “Acheter »

N’oubliez pas l’essentiel  : un call-to-action qui invite le visiteur à se transformer en contact ou client. L’étiquette du bouton peut prendre différentes formes, selon le bien ou service vendu. Voici quelques exemples  :

  • Acheter maintenant
  • Ajouter au panier
  • S’inscrire
  • Rejoignez-nous
  • Télécharger le livre
  • Se former

9.    L’absence de barre latérale

Exit la barre latérale qui attire l’attention du visiteur et le détourne du tunnel de conversion. Celui-ci doit rester concentré sur votre argumentaire pour finaliser son achat.

 

Reprenez vos pages de vente et vérifiez ces 9 ingrédients, point par point. S’il le faut, affinez vos landing pages avant de les remettre en ligne. Vous devriez voir votre taux de conversion augmenter  !

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Se reconvertir dans les métiers du digital après le confinement

Le confinement fut une période propice pour envisager une reconversion professionnelle. Il convient désormais de se poser les bonnes questions et de faire les bons...

Publié le par Alexandra Patard
Webmarketing

L’algo de la protection des communications GSM cracké

L’algorithme de la protection des communications GSM (A5/1 – 64 bits) vient d’être cracké. Cette algo est utilisé pour protéger les conversations émisent par...

Publié le par Team WebActus