Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Comment réussir l’onboarding d’une application mobile ?

L’onboarding désigne la phase au cours de laquelle un utilisateur découvre et apprend à prendre en main une application mobile. Cette étape est...

Publié par Leo Chatillon

L’onboarding désigne la phase au cours de laquelle un utilisateur découvre et apprend à prendre en main une application mobile.

Cette étape est cruciale à plus d’un titre  : en effet, un onboarding raté est souvent synonyme de mauvais expérience pour l’utilisateur et, au bout du compte, d’abandon et de désinstallation de l’app.

Nous vous proposons donc de découvrir des techniques simples et efficaces pour améliorer l’onboarding d’une appli et garantir une expérience utilisateur maximale.

1) Mettre en lumière une seule fonctionnalité

Ne prenez pas le risque de perdre vos utilisateurs dès leur arrivée sur votre app en les mettant face à une multitude de possibilités  : privilégiez une interface simple et compréhensible (surtout sur l’écran d’accueil).

Focalisez-vous sur la fonctionnalité phare de l’application, à la manière de Shazam  :

onboarding d'application mobile

Ici, un nouvel utilisateur ne peut en aucun cas se tromper  : il suffit d’appuyer sur le bouton (bien reconnaissable) pour reconnaître un titre musical (la fonction première de Shazam).

Quant aux fonctionnalités secondaires (affichage des paroles, etc.), elles n’interviennent que plus tard et ne perturbent donc pas l’onboarding.

2) Offrir des options de personnalisation

Les mobinautes aiment vivre des expériences qui correspondent à leurs goûts et à leurs centres d’intérêt  : une bonne approche de l’onboarding consiste donc à offrir des contenus personnalisés à l’utilisateur.

Par exemple, l’application Quora demande, au moment de l’inscription, de choisir au moins 10 sujets  :

onboarding d'application mobile

Le “fil d’actualité” de l’utilisateur sera ainsi immédiatement adapté à ses préférences, améliorant son expérience grâce à des contenus pertinents.

3) Proposer un essai sans inscription

Il n’y a rien de pire qu’une inscription longue et laborieuse pour pouvoir accéder à une application… Même si cette étape est souvent indispensable.

Un bon moyen de contourner le problème est de permettre à l’utilisateur d’essayer immédiatement l’app sans même s’inscrire.

C’est par exemple ce que fait Babbel avec son bouton “Commencer” bien visible, qui permet d’accéder immédiatement à une première leçon afin de tester le contenu de l’app  :

onboarding d'application mobile

L’inscription n’est imposée que plus tard à l’utilisateur, une fois qu’il a déjà pris en main l’appli et qu’il s’y est habitué.

4) Une inscription simplifiée

À défaut de pouvoir contourner (ou retarder) l’étape d’inscription, veillez à rendre celle-ci la plus rapide et la plus simple possible.

Pensez à la connexion rapide via les réseaux sociaux (comme Facebook), mais offrez tout de même la possibilité de se connecter “à l’ancienne” avec une adresse mail.

Limitez toutefois les informations demandées (le formulaire d’inscription devrait tenir sur un seul écran), comme le fait Molotov  :

onboarding d'application mobile

Vous réduirez ainsi vos chances de décourager les nouveaux arrivants, qui n’ont aucune envie de remplir un formulaire interminable pour pouvoir utiliser l’application.

Le mot de la fin

Il existe une multitude d’approches de l’onboarding, et ces 4 exemples ne sont que des principes de base pour faire en sorte que cette étape se déroule au mieux.

En simplifiant au maximum votre écran d’accueil et en contournant les formulaires d’inscription trop longs (sans oublier une dose de personnalisation), vous serez en mesure de faire une première impression positive et de séduire vos nouveaux utilisateurs.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Free ouvre son premier Free Center

Comme prévu, Free va commencer à ouvrir des boutiques physiques appelée Free Center. En effet, le célèbre fournisseur Internet va bientôt disposer d’un vaste réseau de...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

MSN Web Messenger ferme ses portes aujourd’hui

Après avoir annoncé la fermeture de MSN Encarta et MSN Money Plus, Microsoft, qui s’interroge aussi sur le modèle de MSN Video, annonce par le biais de l’un de ses...

Publié le par Team WebActus