Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Quels sont les réseaux sociaux principaux en Chine ?

Là où les réseaux sociaux occupent une place prépondérante dans la stratégie de communication de nombreuses entreprises,...

Publié par Thomas Lazzaroni

Là où les réseaux sociaux occupent une place prépondérante dans la stratégie de communication de nombreuses entreprises, l’ouverture à de nouveaux marchés contraint souvent à adapter sa stratégie social media en fonction des secteurs et surtout des régions dans lesquelles on souhaite s’implanter.

Si cette stratégie doit être réfléchie pour l’ensemble des circuits de valeur de l’entreprise, il est un point que nous souhaitions aborder avec vous  : le cas des réseaux sociaux en Chine.

Car si vous avez construit vos communautés sur Facebook ou Instagram, sachez que ces plateformes sociales ne sont pas autorisées en Chine. Il est donc nécessaire de travailler sur de nouveaux réseaux, avec de nouveaux codes culturels.

Faisons un tour des principaux réseaux sociaux présents en Chine à ce jour.

WeChat, le réseau social numéro un en Chine

WeChat, c’est le Facebook chinois. Si on fait souvent la comparaison, c’est pour mettre en avant la puissance de ce réseau social en Chine, et son intégration progressive dans le quotidien des chinois, grâce notamment aux nombreux services qu’il propose.

On retrouve, entre autres, une messagerie, la possibilité de faire du shopping, de réserver un restaurant, de transférer de l’argent entre particuliers. Autant de services qui peuvent s’approcher de ce que propose un Facebook aujourd’hui, qui ne cesse d’innover pour conserver son audience et accroître « sa nécessité » auprès d’elle.

Entre e-commerce et plateforme d’échange, WeChat a su séduire de nombreuses marques qui animent le réseau et cherchent à séduire leurs publics.

Vous pouvez retrouver le principe général au sein de la vidéo ci-dessous  :

Concernant le nombre d’utilisateurs actifs mensuellement, on en compte pas moins de 900 millions de socionautes, voire même 1 milliard selon certains médias.

Si vous souhaitez en découvrir davantage, rendez-vous ici. Une application européenne existe aujourd’hui, mais est bien moins utilisée que la chinoise.

Sina Weibo, un Twitter chinois

Créé en 2009, Sina Weibo, est un réseau social de micro-blogging sur lequel il n’est possible d’écrire qu’en 140 caractères. Avant son ouverture aux 280 caractères, les socionautes de Twitter étaient également soumis à la règles des 140 caractères, et ne pouvaient y déroger.

On retrouve donc dessus toutes les dernières news en instantanée, postées par l’ensemble des socionautes qui composent sa communauté. On retrouve ainsi le même comportement que Twitter, basé sur des influenceurs fortement suivis et des marques qui cherchent à se valoriser à travers leur contenu.

À noter que les derniers chiffres donnent 376 millions d’utilisateurs actifs mensuellement sur le site, ce qui est colossal. Pour comparaison, on estime à 335 millions d’utilisateurs actifs mensuels sur Twitter.

QQ, la plateforme de communications

On va essayer de ne pas être réducteur et de ne pas comparer l’ensemble des réseaux chinois aux américains et européens, mais ceci nous sert tout de même de base pour les comprendre.

QQ, c’est l’équivalent de Skype ou de MSN Messenger pour cet qui ont connu.

Cette messagerie instantanée propriétaire, créée en 1999, permet aux chinois d’échanger avec leurs cercles de proches, mais aussi de créer des blogs ou de jouer à des jeux en ligne.

Avec pour mascotte un manchot, QQ propose aux marques de s’exprimer vers leurs audiences à travers de messages sponsorisés et autres publicités, qui peuvent, à l’instar de Facebook, venir déranger les socionautes.

Toujours est-il que l’on compte aujourd’hui plus de 861 millions de fidèles à Tencent QQ, qui est avec WeChat, l’application sociale leader en Chine.

Youku, le nom ne vous fait pas penser à quelque chose  ?

Bon, vous l’avez peut-être deviné, il s’agit du YouTube chinois.

« You-ku », « You-Tube », nous ne sommes pas si loin non  ?

Dans tous les cas, Youku permet d’uploader et partager des vidéos directement sur la plateforme comme YouTube, à la différence que le contenu est plus « professionnel » que sur le géant américain.

La vidéo ayant connu un véritable boom de consommation sur Internet, la Chine n’y a pas coupé avec près de 50  % de ses internautes de 16 à 64 ans qui en sont utilisateurs.

La stratégie vidéo permet également aux marques de conquérir l’espace disponible et de  proposer des annonces publicitaires ciblées, diversifiant ainsi leurs canaux de communication.

Youku, c’est aujourd’hui environ 500 millions d’utilisateurs qui suivent les vidéos de leurs influenceurs préférés.

Vous pouvez découvrir cet hébergeur vidéo ici, et faire un tour dessus pour apprécier la qualité du lecteur et du contenu proposé.

Qzone, le concurrent de WeChat

Plus ou moins en concurrence avec WeChat, car plus vieux celui-ci, Qzone a été développé par QQ pour venir s’y intégrer et apporter un service supplémentaire aux internautes chinois.

Le principe du réseau est le suivant  : c’est un journal personnel où l’on peut partager des textes, photos, musiques, vidéos. On retrouve ainsi un principe similaires aux blogs, sk blogs voire au regretté (ou pas) MySpace.

Plus centré sur le partage de ses idées qu’un WeChat, il n’en est pas moins que la puissance de WeChat tend à grignoter beaucoup de ses concurrents.

On retrouve tout de même plus de 600 millions d’utilisateurs sur Qzone, ce qui le place dans le top 5 des réseaux sociaux utilisés en Chine.

Même si cette liste est non-exhaustive et peut évoluer avec de nouveaux acteurs qui apparaîtront, la puissance des grands acteurs social media en Chine est incontestable, à l’instar de celle des géants américains.

Comme nous l’indiquions dans de nombreux articles sur le sujet, pensez à bien vous renseigner sur le pays de destination de votre business (ici la Chine), même sur des points qui peuvent vous paraître minimes (ici les réseaux sociaux).

Pour tous vos besoins en traduction, vous pouvez compter sur traduc.com qui vous accompagne et s’adapte à la culture de chacun des pays dans lesquels vous souhaitez vous développer.

L’article Quels sont les réseaux sociaux principaux en Chine  ? est apparu en premier sur Traduc.com.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Freelance : 2 stratégies inédites pour être plus productif

Les distractions sont légion à notre époque  ! À force d’être ultra-connectés et de vouloir communiquer sur tous les...

Publié le par Celine Albarracin
Webmarketing

Apple met à jour sa gamme d’iMac

Aujourd’hui, Apple a rafraichit sa gamme d’ordinateurs de bureau tout-en-un datant d’Octobre 2009. Les iMac 2011 conservent les diagonales d’écrans, les...

Publié le par Team WebActus