Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

E-Commerce : comment optimiser le SEO de vos fiches produits ?

Face à la multiplication du nombre de sites e-commerce, il devient indispensable de soigner le SEO de vos fiches produits pour générer des leads. Dans cet...

Publié par Guillaume Guersan

Face à la multiplication du nombre de sites e-commerce, il devient indispensable de soigner le SEO de vos fiches produits pour générer des leads.

Dans cet article, nous allons voir ensemble comment optimiser le référencement naturel de vos fiches produits pour rester compétitif.

1. Soigner ses balises <Title>

La balise <Title> est le titre de la page web. Chaque fiche produit est donc dotée d’une balise <Title>.

C’est le titre qui apparaît en bleu dans les résultats de recherche organiques. Il est nécessaire d’y inclure la RP (requête principale) au minimum, et une RS (requête secondaire) dans le meilleur des cas.

Balise title

L’utilisation de mots-clés ciblés est la clé de voute de toute stratégie SEO.

La balise Title ne doit pas contenir plus de 65 caractères et doit indiquer à Google le sujet de votre page. Si la page concerne la vente d’une montre de sport pour femme, il est impossible de renseigner le mot-clé « chaton » dans la Title, sous peine d’être rapidement pénalisé par Google.

2. Travailler les meta descriptions

Il y a quelques années, tout le monde pensait que la meta description ne servait plus à rien dans une stratégie SEO. Pourtant, le géant Google a déclaré le contraire récemment.

La balise Meta est la balise qui s’affiche en-dessous de l’URL dans les résultats de recherche, payants comme naturels. Elle doit être unique pour chacune de vos pages produits et contenir la RP au minimum.

Balise meta description

Elle a de l’importance dans le positionnement, notamment chez les autres moteurs de recherche moins utilisés.

La meta description a également un rôle commercial. Elle indique à l’internaute ce qu’il va trouver en cliquant sur votre lien. C’est la raison pour laquelle il est important de rédiger une meta description dite « sexy ».

Au même titre que la balise Title, la balise meta description est un véritable call-to-action pour l’internaute.

Besoin d’accroître vos ventes  ?

Faites appel à Guillaume Guersan, consultant SEO et SEA pour trouver des clients et générer des ventes sur votre e-commerce.

Demander un devis

3. Optimiser le titre des pages

La fiche produit doit avoir un titre unique et pertinent. Il s’agit du titre que va voir le visiteur lorsqu’il aura cliqué sur le lien.

Il ne doit pas être trop court et doit inclure la RP au minimum.

Vous l’aurez compris, la clé de toute stratégie SEO est de créer du contenu unique. C’est ce que nous allons voir dans le point suivant.

4. Bannir le contenu dupliqué

Le contenu dupliqué, aussi connu sous le nom de duplicate content, survient lorsqu’il y a deux contenus identiques sur le web  :

  • Le contenu dupliqué externe est la copie d’une page d’un site A vers un site B, il est fortement pénalisé par Google.
  • Le contenu dupliqué interne est la recopie d’une page d’un site A vers une autre page du même site. Il est également puni par l’algorithme de Google à moindre mesure.

5. Nommer les images

Le SEO, c’est avant tout une histoire de rigueur  ! Fini les « ehfjeferrkhf » pour nommer une image rapidement.

Les moteurs de recherche ne sachant pas encore interpréter le sens d’une image, il est nécessaire de les aider. Ainsi, bien nommer ses images est considéré comme un gage de qualité par Google.

Ajouter des légendes est également conseillé, de même que renseigner les balises <alt>.

Nommer image seo
Le saviez-vous ?
La balise ALT est invisible pour l’internaute et n’apparaît que lorsque l’image ne s’affiche pas (à cause d’un lien rompu par exemple).

6. Réécrire ses URLs

En 2019, il est toujours d’usage d’optimiser les URLs de ses fiches produits.

Par défaut, le CMS sur lequel vous travaillez renseignera le titre de la page, avec les mots séparés par des tirets.

url fiche produit

Nous vous conseillons de renseigner le nom de votre produit dans les URLs et si possible d’ajouter un ou deux mots clés en rapport avec le produit, si ce n’est pas le cas par défaut.

7. Créer du contenu pertinent

Pour avoir davantage de chances de ranker sur des mots clés ciblés, il est primordial de soigner le contenu.

Exit les fautes d’orthographe et les fautes de frappe  ! Plus votre texte sera de qualité, plus il sera apprécié par Google.

Le saviez-vous ?
On estime qu’une fiche produit doit contenir plus de 400 mots pour attirer l’attention du géant et ainsi, avoir plus de chances d’être positionnée.

Voyons maintenant la structure d’une fiche produit.

Optimisez vos e-commerce pour le SEO

Guillaume Guersan, expert en SEO, peut vous aider à mettre en place une stratégie de référencement pour augmenter vos ventes.

Demander un devis

8. L’utilisation des mots-clés

De nombreux logiciels gratuits comme payants permettent de trouver des mots clés ciblés sur lesquels se positionner. Parmi eux, Yooda Insight ou encore SEMRush.

Les tendances Google peuvent également être utilisées si vous avez un compte Google Adwords.

Si vous démarrez votre activité, il y a peu de chance que vous arriviez à vous positionner sur des mots-clés ultra-concurrentiels. Les logiciels sont à même de vous dire lesquels sont les plus à votre portée.

Au niveau de la répartition des mots clés, tout est question de mesure. Si vous n’utilisez pas assez de mots-clés, vous serez invisible aux yeux de Google. Si vous utilisez trop de mots-clés, Google vous pénalisera.

Nous vous conseillons d’utiliser 2 à 3 fois le nom de votre produit et/ou le mot clé principal dans une fiche produit de 400 mots, un peu plus si votre contenu est plus dense.

9. Les balises Hn

Nous avons d’abord vu comment optimiser les éléments annexes d’une fiche produit (title, meta descriptions, images, urls). Nous allons maintenant voir comment structurer la fiche produit pour optimiser son référencement.

Le contenu de cette longue description devra faire 400 mots au minimum et être organisé en paragraphes distincts.

Ces paragraphes sont cloisonnés par des balises Hn. Ce sont des balises permettant d’encadrer le contenu et ainsi indiquer à Google de quoi parle chaque paragraphe.

Il existe 6 balises Hn (h1, h2, h3, h4, h5, h6). Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire de toutes les utiliser  ! Plus le contenu sera dense et plus l’architecture de la page sera profonde. Si le contenu de votre page fait 400 mots, vous devriez utiliser uniquement les balises h1, h2 et peut-être h3.

10. Miser sur le maillage interne

Google évalue la pertinence d’une page en fonction du nombre de liens pointant vers cette page.

Ainsi, pour renforcer l’autorité de votre site e-commerce, il est nécessaire de donner du jus aux pages que vous jugez les plus importantes. Pour cela, vous pouvez mettre en place des ventes croisées du type « Vous aimerez aussi », si votre CMS ne le propose pas de manière automatique.

Veillez à rester cohérent dans le maillage interne. Si votre page X vend un parasol, ne faites pas un lien vers un refuge pour chatons. En revanche, vous pouvez faire un lien vers une tente solaire, puisqu’il s’agit de la même famille de produits.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Comprendre comment fonctionne le PageRank

Zippycart vient de publier cette infographie qui tente de vous expliquer simplement le fonctionnement du PageRank de Google. Initialement le PageRank était un indice de popularité...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Twitter lance ses premiers tweets sponsorisés au sein de votre timeline

C’est une rumeur qui se confirme et après une longue période de peaufinement de son système, Twitter propose (enfin) l’une de ses composantes lui permettant de se...

Publié le par Team WebActus