Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

SEO : Que faire de ses anciens articles de blog ?

Depuis sa création, le moteur de recherches Google veille à « organiser les informations et à les rendre universellement accessibles »....

Publié par Jerome Dajoux

Depuis sa création, le moteur de recherches Google veille à « organiser les informations et à les rendre universellement accessibles ». Cela tombe bien puisqu’en 2019 plus que jamais, la plupart des entreprises mettent en place des stratégies de content marketing parfois sophistiquées et produisent donc des contenus à la chaîne, au point que l’internaute peut avoir du mal à s’y retrouver.

Pour aider ce dernier, Google essaie donc de jouer le rôle de filtre et récompense les pages qu’il considère comme utiles, informatives, pertinentes et crédibles.

Aussi, en matière de référencement, certains anciens articles de blog peuvent agir comme des freins. C’est pour cette raison que vous devez prendre le temps d’auditer vos anciens contenus afin d’observer leurs forces et faiblesses et prendre la bonne décision quant à leur avenir. Découvrons ensemble les différentes possibilités qui s’offrent alors à vous.

1. N’apporter aucune modification à l’article

Il arrive fréquemment que d’anciens articles de blog continuent de rencontrer le succès. Dans ce cas-là, pourquoi vouloir les changer  ?

Il est donc recommandé de n’apporter aucune modification à un contenu  :

  • Lorsque les informations qu’il fournit sont toujours exactes
  • Lorsqu’il est bien positionné dans les résultats des moteurs de recherche et attire donc du trafic
  • Lorsqu’il contribue à convertir les internautes
  • Lorsqu’il permet à un site de bénéficier de liens de qualité ou de partages sur les réseaux sociaux

2. Mettre à jour le contenu

Un ancien article de blog peut parfois contenir des informations obsolètes et une simple mise à jour de son contenu peut le rendre de nouveau performant.

L’actualisation d’un contenu est la voie à privilégier quand d’anciens articles sont toujours extrêmement bien référencés par Google mais qu’ils contiennent des informations pas à jour et ont vu leur taux de conversion considérablement chuter.

En pratique, cette mise à jour ne doit pas nécessiter de changement d’URL. En revanche, elle implique de remplacer les informations obsolètes.

3. Réécrire le contenu

Certains anciens articles de blog peuvent traiter de sujets pertinents et donc être susceptibles d’intéresser les internautes mais être simplement mal écrits. Dans ce cas-là, c’est une réécriture du contenu qui va s’imposer.

Généralement, la réécriture d’un ancien article est la décision prise pour un contenu mal référencé et convertissant peu malgré une thématique qui semble en mesure d’attirer les internautes.

Lorsqu’un contenu est réécrit, il est primordial d’avoir recours à une redirection 301 puisque cela vous permettra de dédier une page optimisée à votre article, chose qui n’était pas le cas avec la page accueillant le contenu d’origine.

Pour la réécriture de vos contenus, vous pouvez faire appel à un rédacteur professionnel et qualifié.

4. Consolider le contenu

Lorsque plusieurs anciens articles traitent d’une thématique très proche, il arrive qu’ils se phagocytent entre eux. La bonne idée est alors souvent de mener une consolidation en créant un nouvel article qui regroupe les informations présentées dans vos différents articles.

La consolidation de contenu doit donc être effectuée dans des situations clairement établies à savoir  :

  • Lorsque plusieurs articles traitant d’une même thématique se partagent un faible trafic
  • Lorsque ce n’est pas l’article le plus pertinent sur une thématique qui est le mieux classé sur Google

En effet, il est souvent pertinent de créer un contenu plus complet sur une thématique plutôt que de dispatcher les informations entre plusieurs contenus, à moins bien sûr qu’une telle stratégie s’inscrive réellement dans une logique de maillage pour les articles d’un blog.

5. Supprimer le contenu

Certains porteurs de projet dans le web sont adeptes du content pruning. Estimant que d’anciens articles de blog peuvent alourdir un site et nuire à son référencement, ils font le choix de les supprimer.

Si Google a plusieurs fois admis que la suppression de contenus pouvait présenter des risques en matière de référencement, cela ne semble pas effrayer grand monde, les suppressions de contenu étant de plus en plus fréquentes.

Bien évidemment, n’importe quel contenu ne doit pas être supprimé. L’élagage de contenus ne doit concerner que des articles mal écrits, peu engageants, mal référencés et n’intégrant que peu voire pas de liens de qualité.

 

Il existe 5 possibilités pour faire évoluer d’anciens articles de blog. À vous donc, selon la qualité des contenus produits par le passé, de savoir s’il vaut mieux les laisser inchangés, les supprimer, les mettre à jour, les réécrire ou encore les consolider.

La bonne décision vous permettra assurément de doper le SEO de votre site et donc de faire en sorte que ce dernier génère plus de trafic et convertisse davantage d’internautes.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Il existe 56 types de geeks ! Et vous, vous êtes ?

Le mot geek est passé en quelques années d’un mot étrange, incompris par la plupart des gens à une insulte ou du moins une qualification un peu négative de certaines...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

SEO : l’importance des critères E-A-T de Google pour améliorer votre référencement

Le SEO a déjà fait l’objet de nombreux articles sur notre blog, mais aujourd’hui je vais vous parler des critères E-A-T de Google. Cet acronyme a...

Publié le par Charlotte Chollat