Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Content marketing : 3 étapes pour réussir la traduction de vos contenus

À l’occasion d’un événement international, pour conquérir un nouveau marché ou tout simplement recruter plus de lecteurs sur votre...

Publié par Morgane Ponton

À l’occasion d’un événement international, pour conquérir un nouveau marché ou tout simplement recruter plus de lecteurs sur votre blog, vous aurez besoin de traduire vos contenus. C’est à ce moment là que vous réalisez le volume de texte à transformer et le manque de ressources en interne…

En effet, être traducteur ne s’invente pas, c’est la raison pour laquelle la plupart des entreprises externalisent cette mission. C’est un métier exigeant avec pour enjeu de restituer la même qualité de contenu que la rédaction initiale, dans une langue étrangère. Par quoi commencer  ? Comment s’y prendre  ?

Nous vous proposons 3 étapes pour réussir la traduction de vos contenus marketing. Let’s start  !

Étape n°1  : identifiez et sélectionnez votre cible et vos contenus

Premier postulat  : il est peu probable qu’un client accepte d’acheter un produit avec une description qu’il ne comprend pas. Au delà du e-commerce, vous ne pourrez pas recruter de nouveaux clients ou lecteurs si vous n’établissez pas une relation de confiance dans un langage commun.

Définissez les différents pays et la cible à laquelle vous souhaitez vous adresser. Quels sont les consommateurs de votre produit à l’étranger  ? Comment l’achètent-ils (en ligne, par téléphone, y-a-t-il les mêmes plateformes de livraison qu’en France)  ? Quel est le sport favori du pays  ? Quels sont les stars et influenceurs  ? Le marché est-il en pleine croissance ou plutôt maigre et très concurrentiel  ?

Deuxième postulat, vous ne pourrez pas traduire l’ensemble de vos contenus. Une étude des personas (profils de l’acheteur type) vous permettra de prioriser vos traductions pour toucher votre audience cible.

Sélectionnez ensuite avec précaution le type de contenus à traduire. Est-ce des pages web  ? Des emails  ? Des pages produits  ? Des articles  ? Des bannières publicitaires  ? etc…

Pensez à exporter TOUS les contenus  :

  • messages d’erreur  ;
  • boutons et messages d’action  ;
  • formulaires  ;
  • une présentation produit ou client sur powerpoint  ;
  • un e-book  ;
  • un article de blog etc…

Étape n°2  : Établir un brief de traduction précis

C’est ici un peu différent d’une rédaction classique. Décryptage des bonnes pratiques à conserver et des éléments à indiquer à votre traducteur pour obtenir un rendu de qualité.

Les indispensables

Pour ce dernier point, questionnez le traducteur sur sa pertinence dans le pays visé. Demandez-lui de modérer le contenu ou de l’adapter s’il est trop éloigné des us et coutumes locales. Par exemple, les Mexicains célèbrent le jour des Morts au travers de « La Catrina » de fin octobre à début novembre. C’est un immense événement populaire et les marques se mettent au diapason. Là où vous n’auriez pas imaginé faire un bandeau publicitaire pour la Toussaint en France, il faut ici en faire un temps fort marketing.

Les particularités d’un brief de traduction

Dans ce brief, vous allez devoir détailler non seulement qui est votre entreprise, mais aussi pourquoi vous souhaitez vous implanter dans ce pays et quelle cible visez-vous.

L’étude préalable de votre consommateur type permettra au traducteur de prêter une attention particulière au choix des mots et expressions.

Deux exemples  :

  • une traduction corporate dans l’industrie, sera focalisée sur l’emploi des bons termes techniques pour éviter les non sens  ;
  • une traduction pour une marque de prêt à porter pour les enfants, se concentrera sur la traduction des accroches et promesses marketing pour s’assurer que le message sera aussi accrocheur que dans la langue native de la marque.

Étape n°3  : choisissez un prestataire pour réussir la traduction de vos contenus

Traduction de qualité par des natifs

Pour conserver des accroches marketing, il faudra parfois les transformer pour se faire comprendre par votre nouvelle cible. Par exemple, pour des campagnes basées sur l’actualité ou sur l’humour, vous risquez de laisser votre audience étrangère insensible sans une bonne adaptation.

Sauf à connaître un bon traducteur bilingue (jamais malade ou en vacances…), il vous sera beaucoup aisé de faire appel à des plateformes. Ces dernières servent de rôle intermédiaire pour  :

  • recruter les bons traducteurs  ;
  • vous conseiller sur la création de votre brief et le choix du traducteur  ;
  • vous fournir le cadre d’une bonne relation  : un outil d’échange, de communication et de facturation simple entre votre entreprise et le traducteur  ;
  • l’accompagnement dans le suivi et médiation en cas de problème de rendu.

L’avantage de faire appel à des traducteurs expérimentés est double  :

  • Pour embrasser toutes les subtilités de la langue  : traduire un prix dans la bonne devise, la température extérieure avec la bonne unité etc…
  • Savoir aussi ne pas traduire. Nous utilisons de plus en plus d’anglicismes dans les contenus marketing et certains ne doivent pas être traduits. Les traducteurs sauront par exemple que l’article « Jean Boyfriend » n’est pas à traduire en « Jean de mon petit ami »  ! Seuls les Québécois osent traduire le Cloud  : en infonuagique…

Pour vos besoins de traduction, la plateforme Traduc.com vous met en relation avec des milliers de traducteurs qualifiés, pour des projets ponctuels ou des prestations sur-mesure.

Traduction automatique, moins chère mais attention à la qualité

Inutile de vous dire de bannir Google Traduction. On va vous le rappeler quand même. La qualité d’une traduction réside dans sa capacité à prendre en compte le contexte, l’historique d’une langue, un vocabulaire spécifique ou des figures de style. Or, une traduction mot à mot ne prend pas en charge cette complexité.

Toutefois, pour des traductions « à la chaîne », vous pouvez utiliser des extensions dans votre CMS directement comme WPML pour WordPress. Pour des documents occasionnels, Matecat offre des traductions de bonne qualité.

 

Conserver le caractère de votre marque, toucher la bonne cible avec le bon message, s’assurer de la fiabilité de vos contenus techniques… Les enjeux de la traduction pour une cible étrangère sont de taille. Confiez cette mission à des professionnels pour bénéficier du meilleur accompagnement.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Facebook est en grand danger… et maintenant tout le monde le sait !

Le rachat d’Instagram à prix d’or a bien sur plusieurs bonnes raisons (voir notre article sur le sujet) mais elle révèle surtout au grand jour, et de par la bouche...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Gadget – La douche colorée

Le magasin en ligne de produit High teck  Mageekstore commercialise un pommeau de douche bien particulier. Il permet de connaitre la température de l’eau en un coup...

Publié le par Team WebActus