Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Contenu statique, dynamique ou interactif : lequel créer ?

Lorsque vous mettez en place une stratégie de marketing content, tout doit être pensé par rapport aux objectifs que vous souhaitez atteindre  :...

Publié par Jerome Dajoux

Lorsque vous mettez en place une stratégie de marketing content, tout doit être pensé par rapport aux objectifs que vous souhaitez atteindre  : à savoir créer de l’engagement, générer du trafic, doper les ventes, etc.

Dans cette stratégie, de nombreux contenus vont devoir être créés, mais difficile de savoir quel type doit prédominer. Vaut-il mieux privilégier les contenus statiques, les contenus dynamiques et les contenus interactifs  ?

En réalité, chaque type de contenus a ses avantages et ses inconvénients comme nous allons vous le montrer dans cet article.

Le contenu statique, facile à gérer, mais pas toujours performant

Comme son nom l’indique, le contenu statique est un contenu qui ne change pas dans le temps. Il est donc une ressource qui ne disparaît qu’au moment où vous décidez de la retirer de votre site web ou de la remplacer. De même, il est généralement créé par un unique auteur.

Dans une stratégie de marketing content, le contenu statique prend ainsi la forme  :

  • De profils sur les réseaux sociaux
  • D’un livre blanc numérique (ou ebook) item
  • De bannières publicitaires
  • De landing pages
  • Etc.

Contenu statique

Si vous optez pour la création de contenus statiques, divers avantages vous attendent, et ce en particulier pour ce qui est la gestion de vos contenus.

En effet, une fois qu’ils sont prêts, ils peuvent aisément être diffusés sur plusieurs canaux. Ils sont aussi extrêmement faciles à promouvoir, un simple bouton call to action pouvant suffire à faire télécharger un ebook par les internautes dès lors que vous leur assurez qu’ils y trouveront les réponses à leurs questions. Enfin, ils sont simples à imprimer et peuvent servir de point de départ à un échange avec un dirigeant.

Pour beaucoup, cette simplicité de gestion ne pèse toutefois pas lourd face aux inconvénients qui l’accompagnent  :

  • Le contenu statique désincite les internautes à revenir sur un site
  • Le contenu statique se noie dans un Internet où les contenus statiques sont nombreux
  • Le contenu statique ne permet pas l’interaction avec l’internaute

Le contenu dynamique, performant mais coûteux

Derrière le contenu dynamique se cachent des contenus qui peuvent évoluer selon le comportement, les préférences mais aussi les intérêts des internautes, et ce afin de proposer une expérience utilisateur personnalisée.

On trouve ainsi comme contenus dynamiques  :

  • Les blogs
  • Les réseaux sociaux
  • Les boutons call-to-action intelligents
  • Les formulaires intelligents
  • La publicité personnalisée
  • Etc.

Contenu dynamique

Occupant une place de plus en plus importante dans une stratégie de contenu, les contenus dynamiques ont des avantages non négligeables  :

  • Ils améliorent considérablement le taux de conversion
  • Ils contribuent à fidéliser les visiteurs
  • Ils augmentent la visibilité du site sur le web, les moteurs de recherche adorant le contenu frais

Si les performances obtenues sont excellentes, les contenus dynamiques ont quelques limites.

D’abord, leur création est relativement coûteuse puisqu’il faut disposer de personnel dédié et compétent qui va considérablement augmenter le budget marketing. Il faudra investir dans des outils visant à analyser avec précision les performances des contenus car, sans analyse, les contenus dynamiques perdent de leur intérêt. Enfin, il faudra que l’entreprise accepte de se recentrer sur une approche client, l’approche produit étant abandonnée.

Le contenu interactif pour se démarquer, mais gare à ne pas trop en faire

Derrière la notion de contenu interactif se trouve un contenu qui incite l’audience à mener une action, et ce avant même qu’on lui révèle des informations. Généralement, il a une dimension ludique et a pour objectif de casser la monotonie de la lecture.

Parmi les contenus interactifs, il est possible de citer  :

  • Les commentaires de blogs
  • Les boutons de réseaux sociaux (le « like » Facebook, le « Tweeter » de Twitter, etc.)
  • Les questionnaires en ligne
  • Les jeux et concours
  • Les avis clients
  • Les webinaires

Contenu interactif

Dès lors que les contenus interactifs créés sont de qualité, une marque a la possibilité de se démarquer de ses concurrents et d’asseoir son image. Un jeu-concours réussi peut par exemple devenir viral sur les réseaux sociaux et faire exploser la notoriété de la marque à son origine.

Mais les atouts des contenus interactifs ne s’arrêtent pas là puisqu’ils sont également excellents pour le référencement du site, ce dernier accordant de l’importance au temps que passent les internautes sur le site lorsqu’ils le consultent.

En contrepartie, les contenus interactifs peuvent aussi apparaître comme une menace puisque vous ne contrôlez pas toujours les avis laissés par les « visiteurs ». Si le succès est au rendez-vous, vous en tirez les fruits mais si c’est un échec, vous pouvez en pâtir car l’impact sur l’image de marque peut être important. Le temps à consacrer à la création de ce type de contenus peut aussi constituer un frein.

 

Afin de construire une stratégie de marketing de contenu efficace, une marque doit absolument y intégrer des contenus statiques, des contenus dynamiques et des contenus interactifs.

En s’appuyant sur les avantages et inconvénients de chacun, il est ensuite question de trouver le juste équilibre pour que l’ensemble vous permette d’atteindre les objectifs que vous vous êtes initialement fixés.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Lazy-loading natif : Chrome et Firefox vont faciliter l’optimisation du chargement des images

Bonne nouvelle pour la webperf : le lazy-loading (chargement des images pendant le scroll) sera bientôt géré en natif par Chrome et Firefox. The post...

Publié le par Thomas Coeffe
Webmarketing

L’édition 2011 du Twalendrier est disponible

Alors pour ceux qui ne connaitrait pas l’opération Twalendrier, c’est en fait l’association de plusieurs utilisateurs twitter disséminés aux quatre coins du...

Publié le par Team WebActus