Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

SEO sémantique : comment bien utiliser les mots-clés secondaires ?

À l’heure où Google cherche à se montrer de plus en plus pertinent quant aux résultats qu’il fournit aux internautes, il est essentiel pour...

Publié par Jerome Dajoux

À l’heure où Google cherche à se montrer de plus en plus pertinent quant aux résultats qu’il fournit aux internautes, il est essentiel pour bien référencer un site web d’accorder une importance majeure aux mots-clés secondaires.

Également connus sous le nom de « mots-clés d’indexation sémantique latente », ces mots-clés secondaires sont des variantes du mot-clé principal mais aussi des termes appartenant au même champ sémantique.

En les saupoudrant dans vos contenus, vous optimisez votre référencement et donc votre chance d’être vu par le public que vous ciblez. Toutefois, ces mots-clés secondaires ne sont pas à placer n’importe où.

Voici donc nos conseils pour bien les utiliser.

Boostez votre SEO sémantique en plaçant vos mots-clés secondaires aux bons endroits

Une fois que vous avez établi la liste de vos mots-clés secondaires, il va être essentiel que ces derniers soient présents sur votre site web.

Mais, à l’instar du mot-clé principal, il y a des lieux où les mots-clés secondaires ont plus de « valeur » que d’autres. Ainsi, n’hésitez pas à utiliser ces derniers dans quelques lieux stratégiques que sont  :

  • Le titre de la page. C’est assurément lui qui a le plus d’importance pour un moteur de recherche. Aussi, si vous pouvez y placer des mots-clés secondaires de manière naturelle, ce ne peut qu’être bénéfique.
  • L’URL du site. Certains porteurs de projet web font l’erreur de ne pas accorder d’attention aux URLS de leur page. Pourtant, il s’agit d’un élément primordial qui doit être optimisé en matière de référencement. Aussi, pourquoi ne pas y glisser un ou deux mots-clés secondaires  ?
  • La meta description. Bien que le moteur de recherche Google n’affiche plus systématiquement la meta description dans les résultats qu’il fournit, il lui donne toujours beaucoup d’importance. Il faut dire qu’elle est censée donner un aperçu de ce que l’internaute va trouver sur la page. Là encore, placer quelques mots-clés secondaires dans les 156 caractères qui vous sont alloués peut être bénéfique à votre référencement.
  • La balise « ALT » de vos images. Beaucoup oublient que les robots Google prennent aussi en considération les images lorsqu’ils scannent une page. Aussi, si la balise « ALT » de l’image principale de l’article doit inclure le mot-clé principal, celles des autres images de la page peuvent, peut-être, inclure un mot-clé secondaire. Attention toutefois à ce qu’il y a sur l’image, le mot-clé doit avoir un minimum de rapport avec ce qui s’affiche  !

Et dans vos contenus, où placer vos mots-clés secondaires  ?

Ceux qui connaissent le fonctionnement du SEO classique n’auront aucun mal à mettre en place du SEO sémantique dans leurs contenus puisque les règles sont sensiblement les mêmes.

courbe de mot clés primaire secondaire de longue traine Google
Sources  : drujokweb.fr

Autrement dit, pour saupoudrer les variantes de votre mot-clé principal, vous devez respecter quelques règles  :

1. Inclure vos mots-clés secondaires dans vos sous-titres

Si vous rédigez des articles et que vous les optimisez pour les moteurs de recherche, vous devez avoir recours à des sous-titres pour classer et hiérarchiser vos informations. Eh bien, ces sous-titres peuvent vous servir à placer des mots-clés secondaires. Si ces derniers sont bien choisis, cela devrait aider Google à mieux comprendre de quoi traite votre contenu et donc à mieux le référencer.

2. Poser le contexte en les utilisant dans l’introduction

Google accorde davantage d’importance aux mots présents dans le premier paragraphe de votre contenu. Aussi, c’est là que vous devez faire jouer le champ sémantique. Les robots de Google accordent aussi de l’importance à la fin de leur exploration. Quelques mots-clés secondaires dans la conclusion peuvent donc favoriser votre référencement.

3. Utiliser vos mots-clés secondaires comme texte d’ancrage

Dès lors que ceci est pertinent, vous pouvez utiliser vos mots-clés dans les textes d’ancrage servant à lier les différentes pages de votre site. Ainsi, vous aiderez Google à comprendre de quoi parle la page de destination.

Vous l’avez compris, dans l’univers du web, le choix des mots employés dans vos contenus est primordial.

Par conséquent, prenez soin de construire une stratégie de mots-clés performante et vous verrez que votre site web fera un réel bond en avant dans les résultats des moteurs de recherche.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Microsoft annonce une nouvelle version de To Do et encourage les utilisateurs de Wunderlist à y passer

Le gestionnaire de tâches de Microsoft propose des nouveautés, l’occasion pour Microsoft de communiquer auprès des utilisateurs de Wunderlist. The post...

Publié le par Flavien Chantrel
Webmarketing

[Infographie] – Foursquare et 2010

L’année 2010 sera bien évidemment l’année précurseur de la géolocalisation en témoigne l’année extraordinaire qu’a connu Foursquare, l’un des grands...

Publié le par Team WebActus