Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Les 4 balises HTML importantes pour le SEO

Le SEO est une discipline (voire un art), en perpétuelle évolution. C’est pourquoi il demande de se tenir régulièrement informé pour...

Publié par Charlene Vella

Le SEO est une discipline (voire un art), en perpétuelle évolution. C’est pourquoi il demande de se tenir régulièrement informé pour rester à jour des bonnes pratiques. Si certaines choses bougent, d’autres perdurent. C’est le cas des balises HTML. Ces éléments que vous connaissez peut-être mieux sous le nom de titre ou intertitre, peuvent en effet vous permettre d’optimiser votre contenu et d’améliorer votre positionnement dans les résultats de recherche de Google et autres moteurs de recherche. Quelles sont les balises à scruter avec attention et comment procéder  ? Explications.

 

Balises HTML  : de quoi parle-ton  ?

Les balises (ou tags) HTML ont pour objectif de structurer un texte. Cela permet à la fois d’améliorer l’expérience de lecture, en apportant de la clarté au texte et d’indiquer des informations claires aux moteurs de recherche. Notamment grâce à la présence de mots clés dans les « sous-titres ».

En plus des balises Hn qui se comptent au nombre de 6, il existe d’autres balises HTML comme la balise Title, ou la méta description. Nous allons voir dans cet article comment les utiliser de manière optimale.

1. La balise Title : élément phare de votre SEO

balise title

La balise Title ou balise titre en français est évidemment au cœur de votre contenu. Il s’agit du titre donné à votre page web.

Le contenu de la balise Title est l’élément repris par les moteurs de recherche lorsqu’ils affichent les résultats. Elle doit donc répondre à certains critères  :

  • Contenir le mot clé principal
  • Ne pas dépasser 65 caractères (10 à 12 mots)
  • Être attractive

En effet, Google se base sur le taux de clic pour mesurer l’attractivité de votre page. Plus vous donnez envie, plus vous aurez de clics et meilleurs sera votre ranking dans le SERP.

2. Les balises d’en-tête : pour structurer le corps du texte

balise h2

Il s’agit des balises Hn allant de 1 à 6. Celles que vous pouvez retrouver dans WordPress par exemple, sous le nom de « paragraphe » dans l’ancien éditeur et de « Titre » sous Gutenberg.

Leur objectif est d’apporter de la clarté au texte en le structurant et le hiérarchisant. Mais elles permettent également d’apporter de la richesse sémantique en variant le champ lexical du mot clé. Ce qui est excellent pour le référencement naturel.

Ces balises, à l’inverse de la balise Title, sont visibles dans le contenu du texte. Ce sont tout simplement les titres que vous pouvez observer à la lecture d’un article. À l’inverse, elles n’apparaissent pas dans les résultats des moteurs de recherche. Pour autant, les balises sont analysées par les robots chargés de l’indexation de vos pages.Cela signifie qu’avec la bonne optimisation, elles peuvent renforcer les informations récupérées lors d’un crawl et ainsi améliorer votre classement dans les résultats de recherche.

Bonnes pratiques  :

  • Utilisez une seule balise H1 par texte
  • Suivez l’ordre hiérarchique des balises (H2 pour les chapitres, H3 pour une sous-partie d’un chapitre, etc.)
  • Optez pour des titres clairs, courts, contenant si possible un mot-clé ou une variante sémantique

3. La méta-description 

meta description

Cette balise HTML a essentiellement pour objectif de faire cliquer les internautes. En effet, le doute demeure sur son impact direct en terme de SEO. Il n’est pas totalement prouvé que les robots analysent le contenu de la méta description pour l’indexation.

Néanmoins, le contenu de cette balise est le résumé qui s’affiche dans les résultats de recherche. Long d’une centaine de caractères (120 maximum), il permet de faire un rapide pitch du contenu et d’inciter à visiter le site. Pour cela, il est recommandé d’employer des verbes d’action du type « découvrir », « télécharger », « créer », etc.).

4. La balise Robot : pour garder le contrôle

balise robot

Par défaut, les robots qui analysent votre site régulièrement pour indexer vos pages, prennent en compte tous les contenus de votre site. Pour autant, il se peut que vous souhaitiez exclure certains éléments. Qu’il s’agisse de contenus plus anciens mais que vous désirez garder sur le site ou d’éléments disponibles uniquement avec un accès privé etc. C’est ici que la balise robot intervient.

La balise robot se gère dans le fichier robots.txt qui se trouve à la racine de votre site. Vous pourrez soit le modifier en utilisant le plugin Yoast SEO, si vous travaillez sur WordPress ou en l’intégrant manuellement via votre serveur FTP, à la racine de votre site.

 

Pour être certain de ne faire aucune erreur fatale pour votre référencement naturel vous pouvez faire appel à un expert SEO freelance pour vous guider dans la mise en place de vos balises html.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

[Infographie] – Flash ou HTML5, quelle techno choisir ?

S’il y a une chose primordiale lorsque vous lancer un nouveau projet technique, web plus précisément, il est nécessaire de faire le bon choix de technologie. A l’heure...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

SEO : Quel est l’impact de la densité de mots-clés ?

Dès lors qu’ils écrivent pour le web, la plupart des rédacteurs sont confrontés à une problématique, à savoir le respect de...

Publié le par Jerome Dajoux