Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Les 4 meilleurs plugins de cache pour WordPress

L’utilisation d’un plugin de mise en cache sur votre site Web est l’un des meilleurs moyens d’assurer un chargement plus rapide de votre site Web. Votre...

Publié par Sebastien Turbe

L’utilisation d’un plugin de mise en cache sur votre site Web est l’un des meilleurs moyens d’assurer un chargement plus rapide de votre site Web.

Votre site devrait se charger en moins de 3 secondes. Google attache donc de l’importance sur la vitesse du site dans son algorithme de recherche. Plus la vitesse de la page est élevée, meilleur est votre classement. Qui dit meilleur classement, dit augmentation du trafic organique.

Dans cet article, nous découvrirons les meilleurs plugins de mise en cache WordPress pour votre site web.

 

Qu’est-ce que la mise en cache ?

Un plugin de mise en cache génère des pages HTML statiques de votre site Web et les enregistre sur votre serveur.

Chaque fois qu’un utilisateur essaie d’accéder à votre site Web, votre plugin de mise en cache sert une page HTML plus légère, au lieu de traiter les scripts PHP  qui la construisent dynamiquement et sont comparativement plus lourds. Ceci permet donc d’améliorer considérablement le temps de chargement de votre page.

Jetons un coup d’oeil aux meilleurs plugins de mise en cache WordPress disponibles sur le marché.

 

1. Wp-rocket

WP Rocket

WP Rocket est le plugin WordPress de cache premium le plus populaire. Sa facilité de configuration est ce qui le distingue le mieux de ses concurrents. Une fois le plugin activé, la mise en cache des pages sera immédiatement activée.

Quelques autres avantages de l’utilisation de WP Rocket :

  • L’indexation de votre site sur les moteurs de recherche sera améliorée.
  • Pour améliorer le temps de chargement des pages, les fichiers sont minifiés.
  • Le « lazy load » est appliqué à vos images, ce qui signifie que vos images ne sont chargées que lorsqu’elles sont visibles par vos visiteurs sur leur navigateur.

L’offre démarre à 49 $ pour une licence d’un an, pour un seul site.

 

2. Wp Super Cache

WP Super Cache

Avec plus d’un million d’installations actives, Wp Super Cache est également très populaire. Sans doute parce que ce plugin est géré par Automattic, la même équipe que WordPress.com.

WP Super Cache vous aide à générer des fichiers html statiques à partir de votre blog WordPress dynamique. Après avoir traité les scripts PHP, WP Super Cache sert le fichier HTML statique à la grande majorité des visiteurs de votre site Web de 3 façons :

  • Simple : C’est la méthode de mise en cache de fichiers la plus recommandée. Vous n’avez rien besoin de faire.
  • Expert : C’est la méthode de mise en cache la plus rapide pour servir les fichiers HTML en super cache aux utilisateurs, mais elle nécessite une modification de votre fichier .htaccess.
  • WP Super Caching : Cette méthode est utilisée pour mettre en cache les pages des utilisateurs connus (ceux qui se connectent à votre site, laissent des commentaires, etc.) Bien qu’il s’agisse de la méthode de mise en cache la plus flexible, elle est légèrement plus lente que les autres méthodes.

Le gros avantage est que ce plugin est gratuit  !

 

3. W3 total Cache

W3 Total Cache

Avec plus d’un million d’installations actives, W3 Total Cache est aussi à classer parmi les plugins de cache les plus populaires pour WordPress. Il améliore les performances de votre serveur en mettant en cache tous les aspects de votre site et offre également des intégrations de réseau de diffusion de contenu.

Il a été utilisé et recommandé par de très gros sites comme Mashable.com. C’est le seul plugin conçu pour optimiser tous les environnements d’hébergement  : que votre site soit installé sur un serveur mutualisé ou un dédié, W3 Total cache s’en charge.Il prend également en charge Google Accelerated Mobile Pages (AMP) et Secure Socket Layer (SSL).

Les développeurs affirment que le plugin peut offrir jusqu’à 80 % d’économie de bande passante grâce à la minification.

Le dernier argument est là encore, la gratuité de ce plugin  !

4. WP Fastest Cache

WP Fastest Cache

WP Fastest Cache est livré avec moins de paramètres de configuration, ce qui en fait l’un des plugins de mise en cache WordPress les plus faciles d’utilisation.

Comme tout autre plugin de mise en cache, il crée des fichiers HTML statiques à partir de votre site WordPress.

Pour réduire la taille des fichiers, le plugin minifie les fichiers HTML et CSS. Il vous permet également de désactiver les émojis sur votre site. Il implémente efficacement la mise en cache navigateur pour réduire le temps de chargement des pages des visiteurs réguliers et combine de nombreux fichiers CSS en un seul pour réduire le nombre d’aller-retour HTTP.

La version premium du plugin est livrée avec de nombreuses fonctionnalités pour augmenter la vitesse de votre page, comme l’optimisation des images, le nettoyage de la base de données, la mise en cache mobile, etc.

Prix : Des versions gratuites et premium sont disponibles.

Le prix est caché et n’est connu qu’après avoir cliqué sur le bouton d’achat, intégré dans votre plugin gratuit.

 

Il existe d’autres plugins de cache : Comet cache, Litespeed, Cache enabler, Hyper cache… Mais j’ai dû faire un choix pour vous présenter les meilleurs ! Faites appel à un développeur WordPress pour vous installer correctement l’un de ces plugins de cache sur votre site.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Test des écrans tactiles de smartphones

Avec la multiplication des téléphones possédant des écrans tactiles, il est devenu nécessaire de pouvoir tester son écran et plus particulièrement le matériel utilisé. MOTO...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Drupal Developer Days Brussels : Appel aux conférenciers !

Les 1ers Drupal Developer Days de Bruxelles se tiendront du 4 au 6 février 2011 : Codesprint, présentations et ateliers. Vous pouvez aussi proposer votre propre session.

Publié le par Team WebActus