Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Code de statut HTTP : le guide complet

Les codes de statut HTTP sont essentiels à vos efforts de référencement. Les erreurs de codes 400 et 500 peuvent nuire à votre trafic Web et...

Publié par Sebastien Turbe

Les codes de statut HTTP sont essentiels à vos efforts de référencement. Les erreurs de codes 400 et 500 peuvent nuire à votre trafic Web et entraîner des pénalités Google. Les codes HTTP et les redirections peuvent être causés par des erreurs DNS, des erreurs de serveur, de clients, et des pannes de robots.

Selon Search Engine Watch, « Les Sitemaps qui contiennent de mauvaises URL, en fournissant des URLs 404, 302, 500, etc. sont appelés « Sitemaps sales », et peuvent conduire les moteurs de recherche à perdre confiance dans ces Sitemaps ».

Comprendre les codes HTTP et les redirections vous permettra d’éviter les erreurs de code de statut, les plans de site sales et les pénalités, vous permettant d’optimiser vos résultats et votre classement dans les moteurs de recherche.

 

Que sont les codes http ?

Les codes HTTP sont essentiellement des « notes » provenant d’un serveur web qui sont ajoutées à une page web. Ils ne font pas partie de la page web elle-même, cependant, les codes HTTP sont des messages vitaux du serveur.

Le serveur utilise des codes HTTP pour vous faire savoir comment s’est déroulée votre demande d’accès à une page web spécifique. Une fois que votre navigateur les reçoit du serveur, ils sont retournés.

Cela peut sembler peu intéressant, mais ne vous y trompez pas, les codes HTTP sont très utiles lors du dépannage d’erreurs de configuration d’un site web. Ils sont également utiles pour les spécialistes du marketing pour stimuler les efforts SEO.

Les codes HTTP et les redirections se produisent chaque fois que vous cliquez sur un lien.

Vous ne remarquez peut-être pas les codes HTTP ou les redirections, mais chaque fois que vous cliquez sur une URL, votre navigateur demande l’accès à un serveur Web.

Une fois que le serveur reçoit votre demande de consultation d’une page, il traite la demande, puis vous permet d’y accéder avec l’en-tête HTTP de cette page Web. Tout cela se passe de manière presque invisible… à moins qu’il n’y ait un problème.

Si un problème survient, vous verrez un code HTTP au lieu d’accéder à la page web.

Erreur 404 Codeur.com

Classes de codes HTTP

Il y a plus de 40 codes de serveur uniques. Cependant, vous n’en verrez probablement qu’une poignée.

Ces cinq classes de codes HTTP et de redirections valent certainement la peine d’être explorées.

  • Tous les codes HTTP 1xx sont un message du serveur que laa requête de navigateur est toujours en cours de traitement.
  • Ce sont ces codes qui indiquent un succès. Ils vous font savoir que votre demande a été reçue et traitée par le serveur sans problème.
  • Ces codes de redirection sont envoyés par le serveur pour indiquer qu’une nouvelle page a été soumise, remplaçant la page initialement demandée.
  • Il est important de reconnaître les codes de statut 4xx, car ils vous font savoir qu’il y a un problème avec votre demande d’accès à une page Web.
  • Ces codes de statut sont également essentiels à la compréhension. Ils apparaissent lorsque votre demande de consultation d’une page Web a réussi, mais il y a un problème sur le serveur.
  • Cette classe couvre les codes propriétaires. Dans le cas d’un code 9xx l’erreur est attribuée au réseau et il est demandé au client de reformuler et de renvoyer sa requête.

Chaque classe de codes HTTP contient plusieurs codes plus spécifiques. Savoir où trouver les codes HTTP est un atout précieux si vous exploitez un site web.

Où trouver des codes HTTP spécifiques

Trouver des codes HTTP spécifiques qui n’apparaissent pas en raison d’une erreur n’est pas aussi difficile que ça. Vous pouvez utiliser des extensions de navigateur comme Firefox ou Chrome, ou utiliser un outil de recherche d’en-tête HTTP en ligne, comme celui de Rex Swain’s.

Comprendre les codes HTTP et les redirections spécifiques est essentiel. En voici quelques-unes importantes que les spécialistes du marketing et du référencement doivent connaître.

 

Code HTTP 102 :

Ce code de statut est utilisé afin d’empêcher une expiration du temps de la requête. Chose qui arrive si le serveur doit traiter une requête qui demande beaucoup de temps.

 

Code HTTP 200 :

C’est la façon du serveur de vous donner le feu vert. Cela signifie que tout est opérationnel et que votre demande est acceptée.

 

Code HTTP 301 :

Signifie que la ressource demandée a été réaffectée. Il a essentiellement été déplacé vers une nouvelle URL. Les redirections 301 sont courantes et sont utilisées lorsqu’une URL doit être redirigée vers une autre URL. Les redirections 301 donnent encore du jus à vos liens SEO et ils sont certainement importants.

 

Code HTTP 302 :

Vous dit que le serveur a trouvé votre requête, mais indique un changement temporaire d’URL et la redirige de façon non définitive aux navigateurs et aux moteurs. Elle ne doit pas être utilisée en SEO. La 301 doit lui être préférée.

 

Code HTTP 404 :

L’erreur 404, signifie simplement que la page que vous avez demandée n’est pas trouvée. L’URL que vous avez demandée n’a pas trouvé de correspondance. Cette erreur est courante, et doit être corrigée ! Ce code de statut n’est à pas confondre avec le soft 404.

 

Code HTTP 410 :

Vous indique que la ressource demandée a disparu. C’est comme si vous déménagiez sans laisser d’adresse de réexpédition. Ce n’est pas bon pour le référencement.

 

Code HTTP 500 :

Est un code utilisé pour les problèmes de serveur. Si vous voyez 5xx, vous pouvez parier qu’il y a un problème interne avec le serveur, et qu’il est incapable de traiter votre demande.

 

Code HTTP 503 :

Signifie que votre serveur est à la peine. Soit il est surchargé à ce moment-là, soit il fait l’objet d’une maintenance, soit il n’est pas du tout opérationnel. Le code HTTP 503 peut être utile, permettant aux moteurs de recherche de savoir que la page est hors service pour la maintenance du serveur mais qu’elle n’a pas disparu.

 

Code HTTP 906 :

Est le code transmis lorsqu’une erreur est décelée au cours de la transmission de la requête du client au serveur. Il faut donc envoyer la demande une nouvelle fois.

 

Les codes HTTP et les redirections ne sont pas toujours porteurs de mauvaises nouvelles pour les spécialistes du marketing. Les redirections sont souvent très utiles quand il s’agit de garder votre pagerank et votre trafic.

Comprendre les codes HTTP et les redirections les plus courants vous aidera à dépanner et à éviter d’être pénalisé par Google.

Les spécialistes du marketing qui réussissent n’arrêtent jamais d’apprendre, et j’espère que ce guide vous y aidera.

Si vous observez des erreurs qui persistent sur votre site web, demandez de l’aide à nos experts en déposant gratuitement une annonce sur Codeur.com. Vous recevrez plusieurs devis en quelques minutes.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Mediastack : une API gratuite pour accéder aux dernières actualités mondiales en temps réel

Mediastack fournit une API gratuite et sécurisée pour accéder en temps réel aux articles de presse et de blog du monde entier. L’article Mediastack : une API gratuite...

Publié le par Estelle Raffin
Webmarketing

Blogging : 4 types de publications pour les plus pressés

Avoir un blog, c’est bien. Mais l’entretenir c’est mieux  ! En effet, si vous avez choisi de mettre en place un blog, c’est pour avoir une...

Publié le par Gaelle Kurtz