Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Content Marketing : quelles sont les clés d’une stratégie de contenu réussie ?

Le facteur clé de succès est la qualité du contenu proposé. Même si l’expression est souvent utilisée à tort et à...

Publié par Emeline

Le facteur clé de succès est la qualité du contenu proposé.

Même si l’expression est souvent utilisée à tort et à travers et peut paraître basique, pour moi, cette expression a tout son sens  : produire un contenu de qualité, c’est proposer à vos publics cibles des contenus qui correspondent à leurs centres d’intérêt.

 

Comment construire une bonne stratégie de contenu  ?

Le facteur clé de succès est la qualité du contenu proposé. Même si l’expression est souvent utilisée à tort et à travers et peu paraître basique, pour moi, cette expression a tout son sens  : produire un contenu de qualité, c’est proposer à vos publics cibles des contenus qui correspondent à leurs centres d’intérêt.

Mesurer ROI stratégie SEO

Mieux  : c’est aussi proposer aux moteurs de recherche des mots clés qui facilitent le travail d’indexation afin de rendre votre contenu plus visible sur la toile (10 conseils pour rédiger un contenu SEO). Le contenu est ainsi devenue l’affaire des spécialistes du marketing.

On parle de « marketing de contenu », alors qu’on rattachait autrefois la réaction web et les contenus à la communication.

 

Quelle est la longueur idéale pour un contenu de qualité  ?

Tout dépend ce qu’on veut dire… Les articles d’actualités ont plutôt un format court, adapté à une rubrique « Actualités » sur un site web. Ces brèves d’actualités feront tout au plus un feuillet (1500 signes) et auront une dimension informative.

Au contraire, avec un format plus long, on se donne les moyens d’enrichir un sujet qui intéresse vos publics cibles. C’est le cas avec des dossiers ou des « focus sur » qui traiteront d’un sujet plus en profondeur, avec par exemple une synthèse, une interview, un zoom sur un angle particulier du sujet.

longueur article blog

Des contenus courts sont informatifs, liés à l’actualité, on les qualifie de « contenus chauds ». Les contenus longs sont plus axés sur la réflexion sur un sujet donné, ils sont qualifiés de « contenus froids ».

A l’heure du référencement, on sait qu’il vaut mieux privilégier les contenus d’une certaine longueur (idéalement plus de 3000 signes, au moins 600 mots) pour être jugés digne d’intérêt par les moteurs de recherche. Les pages avec un contenu trop court seront jugées « low quality », ces pages trop courtes auront peu de chance de booster votre référencement naturel.

Pire, ils peuvent vous pénaliser si vous avez trop de pages « low quality » sur votre site (typiquement, les pages avec 2 ou 3 lignes de texte – logique, un moteur de recherche ne veut pas conduire les internautes vers ce genre de page).

 

Sur quels types de contenus faut-il miser  ?

Toute bonne stratégie de contenu doit absolument combiner contenu chaud et froid, long et court. De même que toute bonne stratégie de contenu doit nécessairement varier les types de contenus  : du texte certainement, mais aussi de l’image et a fortiori de la vidéo, dont les internautes sont de plus en plus férus.

Les infographies, webzines, web series, bd stories, storytelling sont également des outils intéressants pour illustrer un process ou faire passer une idée. Les internautes apprécient la richesse des contenus proposés.

mot clé google référencement web

Cette richesse plurimedia accentue le taux de fidélisation. Quant aux moteurs de recherche, s’ils ne sont pas capables d’indexer les contenus des vidéos, ils sont tout à fait capables d’indexer les informations contextuelles (autour des vidéos  : son titre, son petit résumé, son auteur…).

Youtube étant le 2e moteur de recherche, il est difficile de construire une stratégie de contenu sans passer par la création d’une chaine vidéo sur Youtube ou Vimeo.

 

Combien de contenus faut il publier  ?

Il n’y a pas de règle d’or. Mais la régularité est appréciée. Maintenant, il faut aussi être pragmatique  : produire du contenu sur un rythme quotidien est très chronophage.

Mieux vaut publier une info par semaine et la soigner (un article, une vidéo, un diaporama…) plutôt que s’efforcer de produire tous les jours des contenus médiocres. Il faut miser sur la qualité plus que sur la quantité  !

 

Comment s’organiser pour produire ce contenu  ?

Pour avoir une certaine régularité, il faut une bonne dose d’organisation  : prévoir une programmation éditoriale aide à planifier les futurs contenus.

  • Le rôle du rédacteur en chef ou du directeur de publication est aussi de répartir les taches entre les différents rédacteurs, vidéastes, infographistes, qu’ils soient internes ou externes.
  • On peut faire appel à un prestataire externe spécialiste du contenu digital.
  • En règle générale, on fera appel à une agence pour des projets importants, à un freelance pour de petits projets.

 

Faut-il obligatoirement que le contenu soit partagé  ?

C’est la nouvelle règle d’or du contenu digital en 2014  ! tout contenu doit  :

  • être rédigé en tenant compte des règles de la rédaction web, pour être lu
  • être optimisé pour le référencement, pour être visible sur les moteurs
  • être digne d’intérêt pour être partagé sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter et Instagram.

Autrement dit, il faut se creuser les méninges pour inventer, renouveler, créer des contenus toujours plus originaux, intéressants, créatifs et qualitatifs. Plus que jamais, le contenu est le maitre du jeu digital  !

 

La différence entre publier du contenu et avoir une stratégie Content Marketing

Créer du contenu et avoir une stratégie Content Marketing sont deux choses totalement différentes  ! Publier des articles sur un blog, c’est bien, mais pas suffisant pour remplir des objectifs. Le marketing de contenu va beaucoup plus loin que la simple rédaction, c’est un ensemble de techniques destiné à créer, optimiser, diffuser et analyser le contenu.

Cap sur les 4 principales différences entre la création de contenu et la mise en œuvre d’une stratégie Content Marketing  !

Le contenu est un moyen, non une fin

Pour commencer, le contenu est la colonne vertébrale qui soutient votre stratégie Content Marketing. Mais sans les côtes, les muscles et l’épiderme, ce n’est qu’un corps sans vie.

Bon à savoir
Vos articles, infographies, vidéos ou ebooks sont des instruments et non un résultat final. Leur seule publication sur votre blog ne constitue pas une stratégie et n’arrivera pas à vous faire remplir vos objectifs.

Et justement…

Le Content Marketing possède un objectif

Le Content Marketing sert un ou plusieurs buts bien précis. Vous allez répondre qu’un article ou qu’un livre blanc doit aussi avoir un objectif, mais nous parlons ici de faire levier sur tout un axe de votre entreprise.

utiliser article de blog ou livre blanc e-book

Selon vos années d’expérience, la taille de la société et les services proposés, la stratégie de contenu peut  :

Un article seul ne peut remplir un ou plusieurs de ses objectifs. Il faut une stratégie bien plus large pour pouvoir atteindre le but principal. Autrement dit  : les petits ruisseaux font les grandes rivières  !

 

Le Content Marketing utilise plusieurs leviers pour promouvoir le contenu

Nous l’avons dit  : publier du contenu ne suffit pas. Il faut le diffuser au bon endroit, au bon moment et savoir le promouvoir auprès d’une cible qualifiée. C’est cela le Content Marketing  !

Faire un audit de contenu

En plus de créer une ligne éditoriale en adéquation avec les attentes de vos prospects et de vos clients, il faut analyser les places de diffusion et les canaux de promotion.

Évidemment, cela passe par le choix des réseaux sociaux adaptés à votre cible, mais aussi par les horaires de diffusion. Un article n’aura pas le même impact à 14h sur Twitter, que sur Facebook, Linkedin ou Pinterest, par exemple.

Il est donc important de voir plus loin que la rédaction web pour établir une communication digitale de plus grande envergure. La promotion de vos articles passe aussi par la création d’une stratégie emailing, l’utilisation de régies publicitaires social media et les campagnes Adwords.

 

Le Content Marketing est stratégique, le contenu est pratique

Pour terminer, vous aurez compris qu’avoir une stratégie Content Marketing signifie avoir une vision d’ensemble de la publication et de la diffusion des contenus. Elle permet de faire travailler en synergie vos articles, infographies et livres blancs, ainsi que d’opter pour des call-to-action qui doivent, au final, vous permettre d’atteindre un objectif important.

Les contenus fonctionnent ensemble et apportent de l’eau au moulin de votre marketing de contenu.

Tout cela vous paraît complexe  ? Redacteur.com met à votre disposition des spécialistes du Content Marketing, capables de vous aider à mettre en œuvre une stratégie efficiente, contactez-nous pour poser vos questions ou passez directement une commande à nos rédacteurs freelances pour la création de vos contenus.

 

Comment auditer votre stratégie éditoriale  ?

Voilà maintenant quelques semaines que vous avez mis en place votre Content Marketing et que vous diffusez assidûment des articles sur votre blog. Vous prenez soin de les partager sur les réseaux sociaux pour augmenter leur impact. Il est donc l’heure d’évaluer si votre stratégie éditoriale porte ses fruits et si vos contenus vous aident à remplir vos objectifs.

Cette évaluation vous permettra de détecter les bonnes pratiques, ainsi que les axes d’amélioration pour peaufiner votre rédaction et optimiser votre Content Marketing  !

Mesurer la courbe d’audience de votre blog

Connectez votre blog à un outil comme Google Analytics pour évaluer le nombre de visiteurs depuis la création de votre stratégie éditoriale. Normalement, vous devez visualiser une courbe croissante, avec des pics le jour de parution d’articles.

Comparez ce graphique à votre calendrier éditorial et vérifiez la cohérence. S’il y a des jours avec moins de visiteurs, alors que vous avez pourtant posté un billet, notez le titre et le sujet de votre article.

À l’inverse, notez également les articles qui ont propulsé votre audience. Vous pourrez aussi les analyser pour dégager des sujets qui semblent intéresser davantage votre cible ou voir si c’est un type de titre qui revient régulièrement (comment faire, X conseils, X erreurs, pourquoi…).

 

Vérifier les requêtes entrantes

Toujours dans Google Analytics, il convient de vérifier les mots-clés grâce auxquels les visiteurs arrivent sur votre site. Si votre blog parle de tourisme et de voyage, alors que les requêtes entrantes parlent de nourriture et de vêtements, c’est qu’il y a une incohérence entre votre stratégie SEO et votre référencement.

image seo référencement typographie de mot clés

Il conviendra de revoir vos contenus pour intégrer les mots-clés en rapport avec votre activité à des endroits pertinents comme les titres et sous-titres.

 

Créer un classement des articles les plus lus

Grâce à la première étape, où vous analysez les pointes de visite, vous dégagerez déjà une tendance au niveau des articles préférés de vos lecteurs. Néanmoins, prenez aussi le soin de vérifier les articles les plus lus. Comme vous l’avez fait précédemment, listez-les avec les jours de parution.

Trouvez leurs points communs  :

  • sont-ils longs ou courts  ?
  • illustrés ou pas  ?
  • ont-ils un ton professionnel ou décalé  ?
  • quel est leur type de titre  ?

Analyser les contenus les plus partagés sur les réseaux sociaux

Enfin, votre stratégie éditoriale doit fonctionner également sur les réseaux sociaux.

communauté réseaux sociaux

À l’aide d’un outil comme SharedCount par exemple, entrez les URL de vos articles et analysez le nombre de partages sur les réseaux sociaux. Là encore, vous serez en mesure de dégager des tendances sur les contenus préférés de vos différentes communautés sur Twitter, Facebook, Pinterest ou Linkedin.

Les résultats que vous obtiendrez suite à l’audit de votre stratégie éditoriale vous aideront à revoir votre planning de publication.

Vous serez en mesure de trouver les sujets qui intéressent vos lecteurs et de les exploiter au maximum. Au final, vous attirerez de plus en plus de trafic qualifié sur votre site internet et vous augmentez vos chances de conversion.

 

Si vous avez besoin d’aide dans la rédaction de contenu et dans la mise en œuvre d’une stratégie Content Marketing, n’hésitez pas à passer commande sur Redacteur.com. Nos freelances ne demandent qu’à vous aider à remplir vos objectifs  !

 

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

WMware ESXi – Activer les connexions SSH et le FTP

Une installation fraîche de VMware ESXi ne permet pas la connexion SSH ou FTP au nouveau serveur. Il faut malheureusement aller modifier quelque peu la configuration....

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

10 infographies indispensables sur le content marketing

Tout le monde apprécie les infographies  : Elles permettent de réunir et de synthétiser des informations parfois complexes d’une...

Publié le par Leo Chatillon