Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Canada : 5 conseils pour lancer son e-commerce

Vous avez envie d’aller voir ailleurs  ? Et pourquoi ne pas conquérir la scène internationale  ? Parfois, pour générer de...

Publié par Thomas

Vous avez envie d’aller voir ailleurs  ? Et pourquoi ne pas conquérir la scène internationale  ? Parfois, pour générer de nouveaux profits, il peut être plus intéressant de tenter sa chance à l’étranger plutôt que de créer une toute nouvelle gamme de produits par exemple. Il existe, en effet, bien des consommateurs à l’étranger qui pourraient être tout aussi satisfaits de votre offre que ceux que vous avez déjà conquis en terrain familier. Ils sont à portée de mains  !

Et quand on regarde les chiffres de ventes en ligne, il n’y a pas plus rassurant. Nous ne pouvons que vous le recommander.

 

Par exemple, saviez-vous que  :

  • Le chiffre d’affaires mondial de l’e-commerce BtoC s’est élevé à 2 304 milliards de dollars en 2017, en hausse de 24,8  % par rapport à 2016, selon eMarketer.
  • Ce chiffre a presque doublé en 3 ans seulement, prouvant que ce secteur n’est pas prêt de battre de l’aile.
  • On estime que près de la moitié de la population mondiale qui utilise internet a réalisé des achats en ligne en 2019.

 

Mais nombreuses sont les questions qui se posent avant de franchir le pas  : quel marché choisir  ? Quelles sont les habitudes des consommateurs du marché en question  ? Comment ne pas échouer lamentablement  ? Si vous êtes ici, c’est que vous vous interrogez sur le Canada. Et vous avez fait un bon choix  : le Canada est le huitième plus grand marché mondial d’e-commerce.

 

Les chiffres parlent d’eux-mêmes  :

  • Les canadiens ont un taux de pénétration d’Internet de 87  %. C’est un des plus élevés au monde  ! Bien loin devant la France et le Japon par exemple, mais aussi les Etats-Unis.
  • 60  % des internautes canadiens achètent en ligne.
  • On estime que les achats en ligne au Canada en 2019 représentent 40 milliards de dollars.

 

Les entreprises canadiennes qui ont une boutique en ligne sont très peu nombreuses. Ce qui veut dire qu’il y a une réelle opportunité  : les consommateurs canadiens qui réalisent leurs achats en ligne, et ils sont nombreux, réalisent la plupart de leurs achats sur des sites qui n’appartiennent pas à des entreprises canadiennes. Si vous faites partie de ces entreprises qui ne se sont pas encore lancées, c’est le moment. Et si non, il y a un vrai manque à combler  !

Mais comment s’y prendre  ? Côté pratico-pratique, voici 8 conseils pour faire de l’ouverture de votre boutique en ligne au Canada un vrai succès.

Ville Canada

1. Soyez ambitieux

Si vous êtes francophone, il peut vous sembler plus facile et rassurant de ne vous lancer qu’au Québec par exemple. Mauvaise idée  ! Sachez que l’achat en ligne est moins populaire au Québec que dans les autres provinces du Canada. Seulement 12  % des entreprises québécoises ont une e-boutique. Soyez ambitieux et ouvrez-vous à tous les marchés canadiens.

 

2. Pensez aux marketplaces

C’est la nouvelle mode. La marketplace met en relation des vendeurs (vous) avec des consommateurs (dans ce cas-ci, des clients potentiels au Canada) sur un espace virtuel dédié à la vente. Cela diffère d’une e-boutique d’entreprise dans le sens où le vendeur n’est pas celui qui administre la marketplace  : il n’est pas propriétaire de l’interface.

Les consommateurs canadiens utilisent beaucoup les marketplaces  ! Elles sont réglementées et gérées par une entité tierce en cas de litige ce qui rassure ceux qui en sont friands. Les consommateurs canadiens préfèrent acheter via des marketplaces car ils sont sûrs que les entreprises qui s’y trouvent sont de confiance.

Faites-vous une place sur une marketplace  ! Les grands noms présents sur le marché canadiens sont Indigo et la Compagnie de la Baie d’Hudson.

 

3. Proposez une interface mobile et tablette

Mobile Canada

Au Canada, 1/5ème des consommateurs entre 18 et 34 ans réalisent leurs achats via leur smartphone. Mais la tablette est également beaucoup utilisée  ! Imaginez maintenant qu’un client potentiel consulte votre site internet depuis son téléphone mobile mais que votre boutique en ligne n’est pas optimisée pour ce type de supports. La navigation sera difficile, la présentation étrange… De quoi faire fuir votre nouveau client  ! On n’y pense pas assez et pourtant, c’est une étape cruciale à ne surtout pas négliger. Les sites internet ne sont pas automatiquement optimisés pour les autre supports.

 

4. Pensez proximité

Les consommateurs canadiens sont sensibles à l’intérêt que vous leur portez. Assurez-vous de procurer une expérience d’achat entièrement satisfaisante, et non pas seulement un produit ou un service de qualité. Sachez que la plupart des entreprises offrent les frais de livraison et les frais liés au retour en magasin car ce geste peut être décisif au moment de l’achat.

D’ailleurs, gardez à l’esprit que le Canada est un pays plus que vaste. Choisissez bien votre service de livraison  : il doit être rapide et efficace sans quoi vous serez à la traine par rapport à vos concurrents, et ils s’en souviendront  !

 

5. N’oubliez pas que le Canada est un pays bilingue

Canada bilingue

Votre e-boutique doit proposer deux versions  : une en québécois, et une en anglais canadien. Soignez bien la traduction de votre site internet  ! Si vous avez déjà une e-boutique en français, cela ne suffira pas à conquérir le marché québécois. Le français et le québécois sont bien deux langues différentes, et si vous souhaitez soigner votre relation client pour communiquer à vos consommateurs le sentiment de proximité qu’ils attendent de votre part, vous devez prendre en compte les particularités de la langue québécoise. Il peut donc tout à fait être nécessaire de faire traduire votre site internet en québécois.

Et en anglais bien sûr  ! Pour cela, pensez à faire externaliser vos traductions  : toute erreur, même la plus petite, peut sérieusement mettre à mal votre crédibilité.

 

Nous sommes à votre écoute pour tout projet de traduction  ! Chez Traduc.com, nous comptons sur un réseau solide de traducteurs spécialisés en contenu marketing qui savent choisir la bonne formule pour convaincre vos clients potentiels tout en prenant en compte les particularités du marché adressé.

Des questions  ? Nous sommes à votre écoute  !

L’article Canada  : 5 conseils pour lancer son e-commerce est apparu en premier sur Traduc.com.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Systèmes et réseaux : 10 offres d’emploi en CDI

Vous êtes en recherche d’emploi dans le domaine des systèmes et réseaux informatiques ? Nous vous proposons une sélection de 10 offres...

Publié le par Cyrielle Maurice
Webmarketing

Sony avoue avoir lésé la PSP par rapport à la PS3.

              Le président de Sony Wolrdwide Studios, Shuhei Yoshida, a avoué qu’il y a quelques années la PS3 a été avantagé par rapport au format de poche de Sony, la PSP.

Publié le par Team WebActus