Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

E-commerce : comment convertir sur un produit en rupture de stock ?

Combien de revenus perdez-vous lorsqu’un client quitte votre site après avoir atterri sur la page d’un produit en rupture de stock ? Vous avez...

Publié par Sebastien Turbe

Combien de revenus perdez-vous lorsqu’un client quitte votre site après avoir atterri sur la page d’un produit en rupture de stock ?

Vous avez déployé tous vos efforts, et probablement un peu de sous dans le marketing, pour les attirer dans votre boutique. Ne le gaspillez pas en les faisant partir illico après qu’ils aient constaté que le produit qui les intéressait n’est plus en stock. Il est possible de convertir les clients qui tombent sur une page « produit épuisé ». Bien que nécessaire, ce n’est pas un travail facile.

Voici quelques réflexions sur la façon dont vous pouvez améliorer l’expérience client et les garder chez vous afin qu’ils soient plus susceptibles de repartir en ayant passé commande.

 

Soyez honnêtes

Tomber sur une page où le produit n’est plus en stock est accompagné d’une petite déception que vous ne pouvez pas éviter, similaire celle qu’on ressent devant une page 404. Il va falloir faire preuve de franchise, sinon vous risquez d’aggraver le problème.

Évitez d’induire vos clients en erreur  : si le produit est en rupture, n’affichez pas « plus qu’un en stock » pour ensuite expliquer qu’un délai supplémentaire de traitement est nécessaire, faute de stock. Ce client-là ne reviendra pas.

Si possible, notez pourquoi l’article en question est épuisé  : ce phénomène est dû à la demande, à la saisonnalité ou à un problème de livraison qui sera résolu sous peu. En fournissant ces données, vous aiderez à établir rapidement un climat de confiance et informerez vos clients s’ils doivent revenir bientôt, ou s’ils ont besoin de chercher une autre option.

Prix épuisé

Proposez un système de précommande

Dans la mesure du possible, donnez aux clients la possibilité de commander le produit et de le recevoir dès que possible. Cette option demande un peu d’organisation en coulisses, mais peut être très lucrative.

Votre solution d’e-commerce prend probablement en charge une option de précommande ou qui permet de fournir une estimation sur le moment où un produit sera expédié. Vous restez là encore le plus honnête possible, tout en convaincant votre client d’acheter le produit.

Veillez à toujours très clairement dire qu’il s’agit d’une précommande d’un produit non encore disponible chez vous, et non d’une commande qui sera traitée immédiatement.

Cette option est parmi les plus efficaces de cet article, à tester en priorité  ! Si vous ne savez pas comment faire, un freelance peut vous aider à mettre un tel système en œuvre.

 

Capitalisez sur l’attention

Lorsqu’un produit est en rupture de stock, comment réagit votre boutique ?

Que vous soyez en mesure d’offrir des précommandes ou non, vous devez proposer sur cette page des produits similaires.

Vous avez l’attention d’un client, alors faites de votre mieux pour vous en servir.

Établissez des recommandations en fonction la taille, la marque, les couleurs, le prix ou la catégorie générale du produit. Plus vous serez précis, plus votre client sera susceptible de rebondir sur un produit actuellement disponible.

L’un des facteurs rebutants serait que les suggestions que vous faites soient plus chères que le produit choisi au départ par le client.

Produits similaires

Capturez les coordonnées du client déçu

En plus de diriger les visiteurs vers d’autres produits lorsqu’ils tombent sur quelque chose qui est en rupture de stock, pensez à prendre leurs coordonnées.

Le plus souvent, cela se fait avec un petit module promettant d’informer le visiteur lorsque l’article est de retour en stock.

Puisque vous avez dirigé votre visiteur vers d’autres produits, peut-être qu’il trouvera autre chose à acheter à la place, mais peut-être qu’il attendra un réassort du premier produit. Dans un cas comme dans l’autre, vous disposez maintenant de renseignements que vous pourrez utiliser à votre avantage.

Par exemple, dans votre email l’avisant que « son » short est de retour en stock, vous pouvez lui montrer le polo et les sandales qui vont bien…

Et puisque vous avez son mail, et une idée assez précise de ce qu’il aime, vous pouvez peut-être utiliser cette information pour un mail personnalisé dès qu’un nouveau produit (semblant pertinent pour ce client) est ajouté à votre catalogue.

Faites un cadeau

Un coupon / bon de réduction en guise « d’excuses » peut convaincre n’importe qui de jeter un coup d’œil à votre boutique ou d’y retourner plus tard pour faire un achat. Vous pouvez coupler cette solution avec celle décrite au-dessus.

Demandez de fournir un prénom et une adresse e-mail en échange d’un bon de réduction et d’une notification de réassort.

 

Conclusion

Vous avez travaillé dur pour amener ce client sur votre site. Le perdre à ce stade est très dommage. C’est surtout une chose très courante, alors que nous venons de voir qu’il existe des solutions à mettre en œuvre. Vous pouvez le faire vous-même ou trouvez un professionnel sur Codeur.com qui pourra mettre ses compétences à votre service et s’adapter à vos besoin.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Facebook Ads : 4 erreurs à ne pas commettre

Vos publicités Facebook sont-elles moins performantes que prévu  ? Vous souhaitez les améliorer pour optimiser votre retour sur...

Publié le par Celine Albarracin
Webmarketing

Twitter lance une plateforme d’assistance

Après avoir mis en place quelques comptes d’assistance comme @assistance, Twitter vient de créer une interface dédiée à l’aide de sa plateforme. Vous pourrez trouver...

Publié le par Team WebActus